Pause dans la progression de l'euro tandis que le dollar se renforce

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
7 mai 2024

Pause dans la progression de l’euro tandis que le dollar se renforce

La progression de l’euro face au dollar américain a été freinée par un regain de force de la devise américaine. Toutefois, les chiffres récents de la zone euro ont renforcé la confiance dans le retour de l’inflation vers l’objectif de 2 % fixé par la Banque centrale européenne (BCE). Philip Lane, économiste en chef de la BCE, a déclaré que les prix récents à la consommation ont renforcé sa conviction que l’inflation reviendrait à l’objectif fixé. Ce qui a accru la probabilité d’une première baisse des taux d’intérêt en juin.

Perspectives des taux d’intérêt et de l’inflation aux États-Unis

Thomas Barkin, président de la Réserve fédérale de Richmond, a exprimé sa conviction que des taux d’intérêt élevés peuvent contenir les pressions inflationnistes aux États-Unis. Il a souligné la nécessité de s’assurer que l’inflation suit une tendance constante à la baisse avant d’envisager une diminution des coûts d’emprunt. M. Barkin a prévenu que l’inflation actuelle dans les secteurs du logement et des services pourrait entraîner de fortes hausses de prix.

Indicateurs économiques et performance des marchés de la zone euro

L’euro a bénéficié du soutien apporté par les données de l’indice des directeurs d’achat (PMI) de la zone euro, supérieures aux prévisions, publiées lundi. Ces données ont révélé la croissance la plus robuste en près d’un an, l’augmentation de la demande ayant contribué de manière significative au renforcement de la production. Le secteur du commerce de détail, qui contribue à environ 5 % à la valeur ajoutée totale des économies de la zone euro, apportera de nouvelles informations sur les performances à court terme de l’économie de la zone euro.

Malgré l’interruption de la progression de l’euro, la faiblesse des données sur l’emploi américain publiées vendredi a ravivé l’espoir d’une éventuelle baisse des taux d’intérêt par la Réserve fédérale en 2024. Cela a stimulé l’appétit pour le risque des investisseurs, affaiblissant le dollar américain face à l’euro.

Comparaison des politiques monétaires de la zone euro et des États-Unis

Les situations contrastées de la zone euro et des États-Unis sont évidentes, l’euro conservant ses gains malgré une baisse inattendue de la production industrielle française. Les anticipations en matière de politique monétaire de la zone euro semblent diverger de celles de la Réserve fédérale. La BCE devrait procéder à des baisses de taux le mois prochain, tandis que des doutes subsistent quant à une action similaire de la Fed cette année en raison de la vigueur persistante de l’économie américaine.

Facteurs futurs du marché et analyse technique

Dans l’avenir, la publication des statistiques clés du marché du travail américain fournira des indications commerciales supplémentaires pour la paire EUR/USD. Les prévisions mettent en avant une augmentation de l’emploi non agricole et un taux de chômage stable. Une publication plus forte pourrait semer le doute sur la probabilité de baisses de taux aux États-Unis et pourrait freiner les gains de l’EUR/USD.

En termes d’analyse technique, la tendance haussière de l’EUR/USD depuis la mi-mai a ramené la paire dans une large bande de fluctuation. Des niveaux de support peuvent être identifiés au plus bas du 14 février et à un niveau de retracement. Les niveaux de résistance incluent la moyenne mobile sur 50 jours et la ligne de tendance baissière à partir du pic du 28 décembre.

La progression de l’euro face au dollar américain a été freinée par la force du dollar. Néanmoins, les données encourageantes de la zone euro ont renforcé la confiance dans le retour de l’inflation à l’objectif de la BCE. À l’opposé, les statistiques du marché du travail américain offriront des indices de trading supplémentaires pour la paire EUR/USD. Les situations divergentes de la zone euro et des États-Unis, ainsi que les politiques monétaires divergentes, continuent de façonner les marchés des changes.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.