Position de la Banque de Corée face à la récente volatilité des marchés

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
17 avril 2024

Position de la Banque de Corée face à la récente volatilité des marchés

La Banque de Corée s’est prononcée en faveur d’une intervention sur le marché des changes afin de gérer la volatilité, qu’elle qualifie de “trop excessive”. Le gouverneur, Rhee Chang-yong, attribue ces mouvements à des variables externes, comme la montée en puissance du dollar américain et les tensions géopolitiques. La banque centrale affirme qu’elle mettra en œuvre des mesures pour stabiliser le marché si de telles fluctuations se poursuivent. Parallèlement, le ministre sud-coréen des Finances a également exprimé ses inquiétudes concernant la dépréciation du yen japonais et du won coréen, et a annoncé son intention de prendre des mesures correspondantes.

L’influence de facteurs externes sur le won coréen

La récente dépréciation du won coréen peut être attribuée à divers éléments, notamment la force du dollar américain et l’instabilité géopolitique au Moyen-Orient. La dévaluation d’autres devises asiatiques, comme le yen japonais et le yuan chinois, a également un impact sur le won. Ces facteurs externes ont conduit le won à atteindre son niveau le plus bas depuis 17 mois face au dollar, franchissant ainsi un seuil important.

Les mesures de stabilisation de la Banque de Corée

En réponse à ces fluctuations monétaires, la Banque de Corée se tient prête à intervenir et à mettre en place des mesures de stabilisation. Cependant, le gouverneur Rhee a souligné que la stratégie ne consistera pas à intervenir de manière agressive, mais plutôt à appliquer judicieusement l’intervention sur le marché des changes lorsque cela sera nécessaire. La banque centrale dispose de ressources et d’outils suffisants pour contrer la volatilité.

Les ministres des Finances expriment des préoccupations communes

La dépréciation de la monnaie a été au cœur d’une réunion entre le ministre sud-coréen des Finances et son homologue japonais. Les deux ministres ont exprimé leur intention de prendre des mesures appropriées face aux mouvements excessifs. Cela souligne les inquiétudes partagées quant à l’impact des fluctuations monétaires sur les économies de leurs pays respectifs.

Les défis posés par l’inflation

Alors que la Banque de Corée a maintenu son taux d’intérêt de référence, le gouverneur Rhee a souligné les problèmes causés par l’inflation. Contrairement aux États-Unis et à l’Europe, l’inflation globale en Corée du Sud dépasse l’inflation sous-jacente. Bien que l’inflation sous-jacente se soit modérée comme prévu, l’inflation globale reste persistante. Par conséquent, la banque centrale hésite à ajuster les taux d’intérêt tant qu’elle n’a pas la certitude que l’inflation s’alignera sur le niveau cible.

La stratégie de la Banque de Corée pour l’avenir

La Banque de Corée surveille attentivement et se tient prête à intervenir sur le marché des changes pour gérer la volatilité. Des facteurs externes, tels que la force du dollar américain et les tensions géopolitiques, influencent le mouvement du won coréen. La banque centrale dispose des ressources et des outils nécessaires pour stabiliser le marché si la volatilité persiste. Néanmoins, elle utilisera prudemment l’intervention sur le marché des changes plutôt que de recourir à une intervention brutale. Les inquiétudes concernant la dépréciation de la monnaie ont été discutées lors des discussions entre la Corée du Sud et le Japon. La Banque de Corée reste prudente en ce qui concerne l’ajustement des taux d’intérêt jusqu’à ce que l’inflation atteigne le niveau cible.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.