Déclaration publicitaire

Prévisions pour le rapport sur l'emploi de novembre

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
8 décembre 2023

Prévisions pour le rapport sur l’emploi de novembre

Le rapport sur l’emploi de novembre, qui sera publié vendredi matin, devrait indiquer une nouvelle poussée de la croissance de l’emploi après les grèves de travailleurs qui ont influencé le rapport d’octobre. Les économistes prévoient une augmentation de 185 000 emplois non agricoles en novembre, tandis que le taux de chômage devrait rester stable à 3,9 %. Les investisseurs de Wall Street examineront attentivement ces chiffres pour évaluer la santé du marché du travail et son impact sur la politique monétaire de la Réserve fédérale.

Le retour des grévistes favorise la croissance de l’emploi

Le retour des travailleurs en grève de l’UAW et de SAG-AFTRA devrait contribuer à la hausse de la croissance de l’emploi. Toutefois, même sans ces travailleurs, la croissance de l’emploi devrait être solide, bien que concentrée. Cela reflète la transition du marché du travail après son expansion pandémique et le ralentissement progressif de l’inflation.

Indications d’un ralentissement du marché du travail

Des données récentes montrent un ralentissement du marché du travail, comme en témoigne la baisse du ratio entre les offres d’emploi et le nombre de chômeurs. Ceci suggère un équilibre plus sain entre l’offre et la demande sur le marché du travail. La Réserve fédérale a également souligné la robustesse du marché du travail et le retour à un équilibre plus équilibré entre l’offre et la demande de travailleurs.

Autres indicateurs du marché du travail

Néanmoins, d’autres indicateurs du marché du travail, tels que le rapport ADP sur l’emploi privé, ont signalé une croissance de l’emploi plus lente que prévu et une baisse des salaires. La diminution des emplois dans le secteur des loisirs et de l’hôtellerie pourrait indiquer une normalisation du marché du travail, ce qui entraînerait un ralentissement de la croissance de la masse salariale dans l’année à venir.

Conséquences du prochain rapport sur l’emploi

Le prochain rapport sur l’emploi pourrait fournir davantage d’informations sur l’état du marché du travail et sur la question de savoir s’il revient à un état stable et équilibré ou s’il se refroidit plus rapidement que prévu. Outre les chiffres globaux, les analystes surveilleront de près la croissance des salaires et toute modification des données antérieures. La croissance des salaires est un élément essentiel dans la lutte contre l’inflation, et une hausse significative pourrait avoir un impact sur le marché.

Créations et suppressions d’emplois

Bien que les créations d’emplois restent historiquement fortes, les suppressions d’emplois ont augmenté par rapport à la dernière décennie. Les employeurs ont annoncé leur intention de procéder à 686 860 suppressions d’emplois cette année, soit le total le plus élevé depuis 2009. Toutefois, il n’y a pas de détérioration cumulative du marché du travail qui contraindrait la Réserve fédérale à passer des hausses de taux à des baisses de taux pour soutenir l’économie.

L’avenir du marché du travail américain

Dans l’ensemble, le marché du travail américain connaît une croissance plus modérée, mais il est bien positionné pour une amélioration future. Les taux d’intérêt sont le principal frein à la poursuite de la croissance. Une fois que ces taux baisseront, les investissements pourront réaliser leur potentiel et l’activité commerciale devrait s’accélérer au second semestre de 2024.

Principaux points à retenir du rapport sur l’emploi

Le rapport sur l’emploi de novembre fournira des informations précieuses sur l’état du marché du travail américain. Alors que la croissance de l’emploi devrait s’accélérer, le rapport sera scruté attentivement pour détecter tout signe de ralentissement ou de faiblesse. La croissance des salaires, les révisions des données précédentes et le taux de chômage seront les principaux indicateurs à surveiller. Les perspectives globales du marché du travail restent positives, mais les taux d’intérêt et l’inflation influenceront considérablement son évolution future.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.