Prix de l'or : une stabilité relative malgré le rebond du dollar

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
5 avril 2024

Prix de l’or : une stabilité relative malgré le rebond du dollar

Les prix de l’or ont conservé une certaine stabilité sur le marché asiatique, avec peu de fluctuations suite à un récent rebond du dollar. Les investisseurs sont désormais sur le qui-vive, attendant les données clés du marché du travail américain pour en apprendre davantage sur les éventuelles baisses des taux d’intérêt en 2024. Bien que l’or ait enregistré quelques pertes cette semaine après un fort rebond fin 2023, sa croissance soutenue a été freinée par les prises de bénéfices et l’incertitude entourant les plans de la Réserve fédérale concernant les taux d’intérêt.

Les indices de la Fed : une attitude attentiste

Le procès-verbal de la réunion de décembre de la Fed n’a fourni que de maigres indices sur le moment où les baisses de taux pourraient commencer, ce qui a amené les traders à réduire leurs paris sur les baisses de taux à partir de mars 2024. Ce changement de sentiment a entraîné une forte hausse du dollar, qui s’apprête à connaître sa meilleure semaine depuis juillet 2023. Parallèlement, l’or au comptant et les contrats à terme sur l’or ont enregistré de légères augmentations, mais restent dans le rouge pour la semaine.

Emploi non agricole : le facteur clé

L’attention se porte désormais sur les données de l’emploi non agricole pour décembre, qui devraient indiquer un ralentissement du marché du travail. Cependant, les traders avancent avec prudence, car les demandes hebdomadaires d’allocations chômage et les données sur l’emploi privé publiées plus tôt cette semaine suggèrent une solidité inattendue. La Fed tient compte du ralentissement du marché du travail et de la baisse de l’inflation comme facteurs déterminants pour décider d’une baisse des taux. Bien que ces deux éléments se soient atténués ces derniers mois, il n’est pas encore évident qu’ils entraîneront une politique monétaire plus souple de la part de la Fed.

La danse de l’or avec les taux d’intérêt

L’incertitude entourant les taux d’intérêt a provoqué une baisse des prix de l’or. Cependant, le métal précieux est resté au-dessus du seuil de 2 000 $ l’once pendant plus d’un mois et devrait bénéficier d’une détente des taux d’intérêt. Des taux plus élevés augmentent le coût d’opportunité de l’achat d’or, le rendant moins attractif pour les investisseurs.

La semaine du cuivre : une histoire de pertes

À l’inverse, les prix du cuivre ont enregistré des pertes hebdomadaires en raison de prises de bénéfices après un rallye fin 2023. Les performances médiocres des indices des directeurs d’achat dans les grandes économies, notamment aux États-Unis et en Chine, ont pesé sur les prix du cuivre. La Chine, le plus grand importateur de cuivre au monde, connaît une reprise économique lente, alimentant les craintes d’un ralentissement de la demande de cuivre.

L’avenir : une période d’incertitude pour l’or et le cuivre

Les prix de l’or ont connu quelques turbulences en raison du rebond du dollar et de l’ambiguïté autour des baisses de taux d’intérêt. Les traders attendent avec impatience les données sur le marché du travail américain pour mieux comprendre les futures actions de la Fed. Parallèlement, les prix du cuivre ont pâti de la faiblesse des données économiques des grandes économies. Les perspectives pour ces deux métaux restent incertaines, mais l’or devrait tirer parti d’une détente des taux d’intérêt à long terme.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.