Redressement des indices boursiers mondiaux : les actions américaines en tête

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
1 février 2024

Redressement des indices boursiers mondiaux : les actions américaines en tête

Lundi, les indices boursiers mondiaux ont connu une augmentation, les actions américaines menant la hausse avec un gain de plus de 1 %. Ce rebond fait suite à des baisses récentes et a été déclenché par des informations indiquant que la Banque du Japon (BoJ) envisage d’ajuster sa politique de contrôle de la courbe des taux. Le yen a par la suite connu une hausse, atteignant un plus haut en deux semaines face au dollar. Parallèlement, les prix du pétrole ont chuté de plus de 3 %, suite à l’apaisement des inquiétudes concernant une possible perturbation de l’approvisionnement liée au conflit entre Israël et le Hamas.

Réunions de politique monétaire des banques centrales en cours

La BoJ est en pleine réunion de politique monétaire de deux jours, et la récente hausse des taux d’intérêt mondiaux met la pression sur la banque centrale pour qu’elle modifie sa politique de contrôle des rendements obligataires. La Réserve fédérale américaine et la Banque d’Angleterre tiendront également des réunions cette semaine, et les résultats du rapport mensuel sur l’emploi aux États-Unis sont attendus vendredi. Les économistes prévoient que la BoJ pourrait reporter tout changement jusqu’en décembre, mais tout report pourrait entraîner un rebond du dollar face au yen.

Les rapports sur les bénéfices, surveillés de près par les investisseurs

En parallèle aux réunions des banques centrales, les investisseurs en actions suivent de près les rapports trimestriels sur les bénéfices de plusieurs grandes entreprises américaines, dont Caterpillar et Apple. Ces rapports pourront fournir des indications sur la santé actuelle de l’économie et pourraient influencer le cours des actions.

Taux d’intérêt : le point de mire mondial

L’environnement mondial des taux d’intérêt est au centre de l’attention des investisseurs. Les rendements des bons du Trésor à 10 ans ont augmenté, le billet de référence de la semaine dernière ayant atteint son plus haut niveau depuis 16 ans. Toutefois, les rendements ont effacé certains gains lundi après que le Trésor américain a annoncé qu’il s’attendait à emprunter 76 milliards de dollars de moins que prévu ce trimestre. Cette nouvelle pourrait atténuer certaines pressions sur les taux d’intérêt.

Malgré la hausse des cours boursiers, les prix du pétrole ont chuté de plus de 3 %, en raison de la diminution des inquiétudes concernant les perturbations de l’approvisionnement dues au conflit entre Israël et le Hamas. Le prix de l’or au comptant a également diminué de 0,4 % pour atteindre 1 997,86 $ l’once.

Qu’attend l’avenir ?

À l’avenir, les acteurs du marché seront dans l’attente des résultats de la réunion de la BoJ et de tout changement potentiel dans sa politique de contrôle de la courbe des taux. Les réunions de la Fed et de la BoE, ainsi que les données sur l’emploi non agricole aux États-Unis, seront également des facteurs clés influençant le sentiment du marché.

En résumé, la journée de lundi a été marquée par un rebond des indices boursiers mondiaux, menés par les actions américaines. Le yen a atteint un plus haut en deux semaines face au dollar suite à des informations indiquant que la BoJ envisageait de modifier sa politique de contrôle de la courbe des taux. Les prix du pétrole et de l’or ont baissé. Dans les prochains jours, les investisseurs suivront attentivement les résultats des réunions de la BoJ, de la Fed et de la BoE, ainsi que le rapport sur l’emploi aux États-Unis.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.