Révélation d'une fraude aux cryptomonnaies : une affaire inédite

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
15 mai 2024

Révélation d’une fraude aux cryptomonnaies : une affaire inédite

Deux frères se retrouvent dans une situation délicate après avoir été inculpés par le ministère de la Justice (DOJ) pour le vol présumé de 25 millions de dollars en crypto-monnaie. Cette supposée fraude, qui n’a duré que 12 secondes, consistait à détourner des transactions en attente sur la blockchain Ethereum et à s’approprier illégalement les fonds. Le DOJ a qualifié cette affaire de « première du genre », soulevant des questions sur l’intégrité de la blockchain.

Qui sont les présumés coupables ?

Les présumés coupables, Anton Peraire-Bueno, 24 ans, et James Peraire-Bueno, 28 ans, ont mis à profit leurs connaissances en mathématiques et en informatique acquises dans une université de renom pour mener à bien leurs activités frauduleuses. Ils sont actuellement accusés de fraude électronique et de blanchiment d’argent et, s’ils sont reconnus coupables, ils pourraient encourir jusqu’à 20 ans de prison pour chaque chef d’accusation.

Implications pour le marché des cryptomonnaies

Le timing de cette inculpation est remarquable, car il coïncide avec la décision en attente de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis concernant l’approbation d’un fonds négocié en bourse (ETF) Ethereum. La SEC a exprimé ses inquiétudes quant au manque de réglementation des marchés de cryptomonnaies et aux risques potentiels pour les investisseurs. Cette annonce récente de fraude présumée de la part du DOJ pourrait renforcer le scepticisme et l’examen minutieux auxquels la SEC est confrontée lors de son évaluation.

Décrypter la fraude : la valeur extractible maximale

Cette affaire met en avant une pratique controversée connue sous le nom de valeur extractible maximale (MEV). La MEV consiste à anticiper les transactions à venir sur des blockchains comme Ethereum afin de générer des bénéfices supplémentaires pour les opérateurs. Le gouvernement soutient que l’existence de la MEV révèle des failles dans le système Ethereum.

L’acte d’accusation détaille comment les frères ont exploité MEV-boost, un logiciel couramment utilisé par les validateurs sur la blockchain Ethereum. Ils ont profité d’un bug dans le code du logiciel, ce qui leur a permis d’anticiper le contenu des blocs avant que les validateurs ne le reçoivent. En créant leurs propres validateurs, ils ont trompé les bots MEV en leur proposant des transactions spécifiques, qu’ils ont ensuite devancées et manipulées à leur avantage.

La stratégie des frères consistait à vendre des cryptomonnaies illiquides aux robots de trading des victimes, rendant les cryptomonnaies nouvellement acquises sans valeur. Les fonds dérobés ont ensuite été blanchis à travers diverses transactions, y compris leur conversion en d’autres cryptomonnaies comme le DAI et l’USDC.

L’ampleur de la fraude et son importance

L’acte d’accusation donne un aperçu de la planification et de l’exécution de cette fraude, y compris la création de sociétés écrans, la réalisation de transactions tests et l’analyse des historiques de recherche sur Internet. Le bureau de New York de l’Investigation Criminelle de l’IRS (IRS-CI) souligne l’importance de cette affaire, la qualifiant de manipulation « unique en son genre » de la blockchain Ethereum.

L’avenir de la réglementation des cryptomonnaies

Cette affaire a soulevé des inquiétudes quant à la sécurité et à l’intégrité des systèmes blockchain, ainsi qu’à la nécessité d’une réglementation plus stricte du marché des cryptomonnaies. La SEC a déjà fait part de ses hésitations à approuver un ETF Ethereum en raison du manque de protection des investisseurs et de transparence.

Alors que l’industrie de la cryptographie continue de se développer, il est essentiel de répondre à ces préoccupations et d’assurer la sécurité des investisseurs. La décision de la SEC concernant l’ETF Ethereum aura un impact majeur sur l’avenir des cryptomonnaies et leur accessibilité pour les investisseurs traditionnels.

En conclusion, l’inculpation des frères Peraire-Bueno pour leur vol présumé de 25 millions de dollars en cryptomonnaie souligne les vulnérabilités des systèmes blockchain et la nécessité d’une réglementation renforcée. Cette affaire coïncide avec l’examen par la SEC d’un ETF Ethereum, soulignant d’autant plus les préoccupations concernant la protection des investisseurs. Il est crucial de relever ces défis et d’établir un cadre qui préserve l’intégrité des cryptomonnaies et protège les intérêts des investisseurs.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.