Stabilité des prix du pétrole face aux préoccupations liées à l’approvisionnement mondial et au risque d'une fermeture du gouvernement américain

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
4 avril 2024 Temp de lecture : 3 min

Stabilité des prix du pétrole face aux préoccupations liées à l’approvisionnement mondial et au risque d’une fermeture du gouvernement américain

Les prix du pétrole sont restés stables lundi, après avoir connu des baisses à la fin de la semaine précédente. L’attention des investisseurs s’est de nouveau portée sur les perspectives de tension sur l’offre mondiale, tandis qu’un accord de dernière minute visant à éviter le shutdown du gouvernement américain a ravivé un certain appétit pour le risque. Les contrats à terme sur le brut Brent de décembre ont légèrement augmenté à 92,37 $ le baril, tandis que les contrats à terme sur le brut West Texas Intermediate américain ont progressé à 91,05 $ le baril. Les deux indices de référence avaient progressé de près de 30 % au troisième trimestre en raison des prévisions d’un déficit de l’offre de brut au quatrième trimestre.

L’OPEP et les politiques actuelles de production de pétrole

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, connus sous le nom d’OPEP+, ne devraient pas modifier leur politique actuelle de production de pétrole lors de leur réunion de mercredi, selon quatre sources de l’OPEP+. Le secrétaire général de l’OPEP, Haitham Al Ghais, a déclaré que la demande de pétrole restait résiliente cette année, tout comme l’année précédente. Cependant, l’Arabie saoudite pourrait commencer à assouplir sa réduction volontaire supplémentaire de l’offre de 1 million de barils par jour (bpj) en raison des préoccupations liées à la demande chinoise.

L’expansion de l’activité industrielle en Chine et son impact

L’activité des usines chinoises a augmenté pour la première fois en six mois en septembre, selon les données officielles publiées samedi. Cela s’ajoute à une série d’indicateurs suggérant que la deuxième plus grande économie du monde est en train de se stabiliser. Ces données positives ont insufflé une certaine confiance sur le marché, mais les tendances futures de la demande détermineront finalement si les prix du pétrole augmenteront davantage.

Potentiel impact de la fermeture du gouvernement américain et de la demande chinoise

Bien que la récente vigueur du marché suggère qu’il est peu probable que l’OPEP+ apporte des changements à sa politique de production, la demande chinoise reste une source de préoccupation. Les Saoudiens peuvent envisager d’assouplir leur réduction de l’offre, mais ils surveilleront la situation de près. Le marché sera également attentif à tout impact potentiel d’un shutdown du gouvernement américain et à son effet sur l’appétit pour le risque.

L’avenir des prix du pétrole : tendances de la demande et indicateurs économiques

Les prix du pétrole ont commencé la semaine sur une note positive en raison des préoccupations liées à l’offre et de l’évitement d’un shutdown du gouvernement américain. Cependant, les tendances futures de la demande seront le facteur clé pour déterminer si les prix du pétrole continueront à augmenter. Les données positives concernant l’activité des usines en Chine insufflent une certaine confiance, mais le marché reste vigilant. Il est essentiel de surveiller l’évolution du marché pétrolier et du paysage économique global pour évaluer l’impact potentiel sur les prix du pétrole dans les semaines à venir.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.