Déclaration publicitaire

Taux alarmant de pertes de couverture Medicaid parmi les enfants

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
19 décembre 2023

Taux alarmant de pertes de couverture Medicaid parmi les enfants

Le ministère américain de la Santé et des Services sociaux (HHS) a récemment souligné la perte préoccupante de la couverture Medicaid chez les enfants de certains États. Les données révèlent que neuf États sont responsables de 60 % des pertes de couverture chez les enfants entre mars et septembre. Le secrétaire du HHS, Xavier Becerra, a exhorté les gouverneurs de ces États à prendre des mesures pour éviter que les enfants éligibles ne perdent leur couverture maladie en raison de problèmes administratifs ou d’autres situations évitables.

Les États invités à améliorer l’accessibilité de la couverture

Les États concernés, dont l’Arkansas, la Floride, la Géorgie, l’Idaho, le Montana, le New Hampshire, l’Ohio, le Dakota du Sud et le Texas, ont été invités à adopter des règles fédérales visant à faciliter le retour des familles à la couverture. Les stratégies proposées comprennent l’utilisation des données sur les personnes inscrites pour le renouvellement automatique de la couverture et la prolongation des périodes d’inscription des enfants de 12 mois supplémentaires. Le HHS a également offert de nouvelles directives aux États pour éliminer les obstacles à l’inscription au programme d’assurance maladie pour enfants (CHIP) et étendre les programmes Medicaid, si cela n’a pas encore été fait.

Impact de la non-expansion de Medicaid

Les données du HHS révèlent que les dix États qui n’ont pas étendu Medicaid, y compris l’Alabama, la Floride, la Géorgie, le Kansas, le Mississippi, la Caroline du Sud, le Tennessee, le Texas, le Wisconsin et le Wyoming, ont désinscrit plus d’enfants que les États qui ont étendu Medicaid combinés. Cette situation a entraîné des taux de désinscription plus élevés chez les enfants, en particulier ceux qui ont eu 19 ans pendant l’urgence de santé publique liée à la COVID-19.

Préoccupations concernant le processus de révision de l’inscription à Medicaid

Le processus de révision de l’inscription à Medicaid, initié après la fin de l’urgence de santé publique en mai, a abouti à la perte de couverture de près de 3 millions d’enfants. Cette situation a suscité des inquiétudes quant à l’efficacité du processus. En août, le HHS a envoyé des lettres à tous les États pour les avertir d’un éventuel non-respect des exigences fédérales, telles que de longs délais d’attente dans les centres d’appels et des taux élevés de désinscription dus à des problèmes de paperasserie. En septembre, la CMS a annoncé que demi-million de personnes, y compris des enfants, qui avaient perdu leur couverture l’avaient fait par erreur en raison de fautes commises par les États.

Réponses des États et importance des stratégies fédérales

La réaction des États mentionnés dans les données du HHS a été mitigée. La Floride, la Géorgie et le Texas ont défendu leurs efforts pour gérer le processus de désinscription et assurer une réévaluation précise de l’éligibilité. Cependant, le HHS a souligné l’importance pour les États d’adopter des stratégies et des flexibilités fédérales pour protéger la couverture des enfants.

La nécessité impérative de prioriser les soins de santé pour enfants

Les données publiées par le HHS soulignent l’importance pour les États de donner la priorité au bien-être et aux soins de santé des enfants. Il est crucial que les États surmontent les obstacles administratifs, rationalisent les processus et intensifient les efforts de sensibilisation pour s’assurer que les enfants éligibles ne perdent pas leur couverture médicale. L’impact des pertes de couverture chez les enfants, en particulier ceux issus de communautés marginalisées, peut avoir des conséquences durables sur leur santé et leur bien-être.

Les données récentes du HHS mettent en évidence des pertes de couverture significatives chez les enfants dans certains États. Il est impératif que les États agissent rapidement pour éviter que les enfants éligibles ne perdent leur couverture maladie en raison d’obstacles bureaucratiques ou de raisons évitables. En adoptant des stratégies et des flexibilités fédérales, les États peuvent protéger la couverture des enfants et garantir leur accès à des soins de santé complets. Donner la priorité au bien-être des enfants et à leurs besoins en matière de soins de santé est essentiel pour assurer un avenir plus sain pour tous.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.