Un bon démarrage pour le dollar au T4 : un regard sur le marché mondial des devises

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
7 avril 2024

Un bon démarrage pour le dollar au T4 : un regard sur le marché mondial des devises

Le dollar a bien commencé le dernier trimestre de l’année, stimulé par les attentes d’une hausse des taux d’intérêt américains. À l’inverse, le yen s’approche d’un plus bas d’une année, alimentant les craintes d’une possible intervention des autorités japonaises. Malgré les jours fériés en Australie et en Chine qui ont entraîné un début de commerce asiatique relativement modéré, les analystes suggèrent que l’évitement in extremis de la fermeture du gouvernement américain pourrait offrir un certain répit au marché.

Le yen s’approche du seuil d’une possible intervention

Le yen s’est affaibli à 149,83 pour un dollar, atteignant son point le plus bas en plus de 11 mois et se rapprochant du seuil de 150, que certains spéculent pourrait déclencher une intervention des autorités japonaises. Cependant, les experts du marché se demandent si les autorités japonaises ont la capacité de soutenir la monnaie face aux défis qu’elles rencontrent. La Banque du Japon (BOJ) hésite à abandonner sa politique monétaire ultra-accommodante alors que la Réserve fédérale américaine envisage un resserrement supplémentaire. La paire dollar-yen reflète généralement l’écart entre les rendements à long terme des pays, favorisant actuellement le dollar de 380 points de base.

L’euro et la livre sterling enregistrant des pertes de marché

L’euro et la livre sterling ont également connu des pertes sur le marché des changes. L’euro a perdu 0,06% par rapport au dollar, tandis que la livre sterling a enregistré une baisse de 0,14%. L’indice du dollar américain est resté proche de son récent sommet de 10 mois. Les analystes privilégient le dollar par rapport aux autres devises, anticipant un nouveau soutien du dollar dans les mois à venir.

Baisse des dollars australien et néo-zélandais

Dans d’autres nouvelles concernant les devises, le dollar australien a chuté de 0,47% et le dollar néo-zélandais a dégringolé de 0,19%. Les traders attendent avec impatience les décisions de taux des banques centrales australienne et néo-zélandaise cette semaine.

Impact des décisions économiques et gouvernementales américaines

Le Congrès américain a adopté un projet de loi de financement temporaire pour éviter une fermeture du gouvernement, ce qui devrait apporter un certain soulagement aux marchés. Le département du Travail des États-Unis publiera les données sur les emplois non agricoles ce vendredi, ainsi que le rapport sur l’IPC américain le 12 octobre. Ces événements ont replacé la réunion du FOMC de novembre au centre des attentions comme une occasion potentielle pour une autre hausse des taux.

Attentes et incertitudes sur le marché des devises

Dans l’ensemble, la vigueur du dollar sur le marché des devises reflète les attentes d’une hausse des taux d’intérêt aux États-Unis. Bien que la chute du yen suscite des inquiétudes quant à une possible intervention, les autorités japonaises pourraient avoir du mal à soutenir la monnaie compte tenu des politiques divergentes entre la Banque du Japon et la Réserve fédérale. Les prochaines publications de données économiques et les décisions des banques centrales concernant les taux éclairciront davantage la trajectoire du marché des devises.

Le marché des changes a certainement bien commencé le dernier trimestre de l’année. La force du dollar, soutenue par les attentes d’une hausse des taux d’intérêt, exerce une pression sur d’autres grandes devises telles que le yen, l’euro et la livre sterling. Le potentiel d’intervention des autorités japonaises et les politiques divergentes des banques centrales ajoutent un élément d’imprévisibilité au marché. Les traders surveilleront attentivement les prochaines publications de données économiques et les décisions de taux pour obtenir de nouveaux indices.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.