Un début de semaine positif pour les actions européennes

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
14 mai 2024

Un début de semaine positif pour les actions européennes

Les actions européennes ont démarré la semaine de manière optimiste, s’inspirant de la solide performance de Wall Street de vendredi dernier. Les acteurs du marché se concentrent désormais sur des données cruciales concernant l’inflation aux États-Unis et au Royaume-Uni, qui pourraient donner des indices sur la trajectoire future des taux d’intérêt. L’indice Stoxx 600 a connu une hausse de 0,7 %, avec des sociétés du secteur de la santé comme Novo Nordisk A/S en tête. Les actions de Novo Nordisk ont grimpé de près de 4 % à la suite d’une étude approuvant l’utilisation de son médicament de perte de poids, Wegovy, dans la prévention des crises cardiaques et des décès chez les patients obèses.

Hausse des actions asiatiques ; légère baisse des valeurs technologiques

Les actions asiatiques ont également connu une amélioration, propulsées par Taiwan Semiconductor Manufacturing Co., qui a annoncé sa première croissance mensuelle de ses ventes depuis février. Ces progrès prédisent une revitalisation du marché international des puces. À l’inverse, les contrats à terme sur le S&P 500 et le Nasdaq 100 ont connu une légère baisse, abandonnant une partie des gains générés par la technologie de vendredi dernier.

Attente autour des prochaines données d’inflation

Les investisseurs attendent avec impatience la publication des données sur l’inflation aux États-Unis et au Royaume-Uni cette semaine. Les données sur les prix à la consommation aux États-Unis, qui seront publiées mardi, devraient révéler un ralentissement de l’inflation à un taux annuel de 3,3 % en octobre, contre 3,7 % le mois précédent. Les statistiques de l’inflation au Royaume-Uni, attendues mercredi, devraient également montrer une décélération de la croissance des prix.

Fluctuation des rendements des bons du Trésor et baisse des taux d’intérêt

Les fluctuations des rendements des bons du Trésor font l’objet d’un examen minutieux. Les rendements ont baissé à environ 4,65 % ce mois-ci, soit une baisse d’environ 30 points de base. Bien que les marchés monétaires prévoient des baisses de taux de la part de la Réserve fédérale l’année prochaine, les économistes sont divisés sur le calendrier exact et le rythme de ces changements de politique. Morgan Stanley prévoit d’importantes baisses de taux d’intérêt au cours des deux prochaines années, à partir de juin 2023, tandis que Goldman Sachs s’attend à ce que la première réduction se produise vers la fin de 2024.

Anticipation de la rencontre entre les dirigeants des États-Unis et de la Chine

Le dialogue à venir entre le président américain Joe Biden et le dirigeant chinois Xi Jinping est un autre événement majeur qui suscite l’attention. La réunion, prévue pour mercredi, devrait signaler une amélioration des relations entre les États-Unis et la Chine. Pékin envisage en effet la reprise des achats d’avions de Boeing. Cette spéculation s’est déjà traduite par une hausse de plus de 3 % des actions de Boeing dans les échanges pré-marché.

Évolution des marchés des changes et du pétrole

Sur le marché des devises, le yen a chuté à son plus bas niveau depuis 2023 face au dollar, suscitant des inquiétudes quant à une éventuelle intervention des autorités pour renforcer la devise. Les investisseurs surveillent de près l’évolution de la situation. Pendant ce temps, les prix du pétrole persistent dans leur baisse en raison des appréhensions concernant la demande, le West Texas Intermediate se négociant autour de 76 $. Les informations de l’OPEP et de l’Agence internationale de l’énergie, attendues cette semaine, apporteront plus de clarté sur l’état du marché pétrolier.

Actualité des crypto-monnaies

Dans le monde des crypto-monnaies, le bitcoin oscille autour de 37 000 dollars, ce qui est proche de son prix le plus élevé en 18 mois.

Perspectives pour la semaine

En somme, les actions européennes ont démarré la semaine sur une note prometteuse, stimulées par les résultats de Wall Street. Les investisseurs attendent avec impatience les données clés sur l’inflation aux États-Unis et au Royaume-Uni, qui pourraient fournir des indices sur la trajectoire future des taux d’intérêt. En outre, l’évolution des relations entre les États-Unis et la Chine ainsi que celle des rendements des bons du Trésor font l’objet d’une observation intense. Les prix du pétrole continuent de chuter en raison des inquiétudes concernant la demande, tandis que le bitcoin reste proche de son récent sommet. Les prochains jours s’annoncent probablement mouvementés, ces facteurs étant susceptibles d’influencer le sentiment et l’orientation du marché.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.