Un règlement sans précédent dans l’industrie des cartes de crédit

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
26 mars 2024 Temp de lecture : 3 min

Un règlement sans précédent dans l’industrie des cartes de crédit

Visa et Mastercard, deux des plus grands réseaux de cartes de crédit au monde, ainsi que les banques émettant leurs cartes, ont conclu un règlement sans précédent dans une affaire antitrust qui s’étend sur plusieurs décennies, intentée par des commerçants. Si ce règlement est approuvé par le tribunal de district américain du district Est de New York, il pourrait potentiellement permettre aux consommateurs d’économiser des dizaines de milliards de dollars en réduisant les frais d’interchange, qui sont les frais payés par les commerçants aux sociétés de cartes de crédit pour effectuer les transactions.

Importance du règlement

Le règlement, annoncé mardi, vise à réduire de 30 milliards de dollars sur cinq ans les frais d’interchange que les commerçants paient lorsque les clients effectuent des achats avec Visa ou Mastercard. Il s’agit d’une évolution majeure qui pourrait avoir un impact positif tant sur les commerçants que sur les consommateurs. Cependant, il est important de souligner que le règlement est toujours soumis à l’approbation du tribunal et pourrait faire l’objet d’appels potentiels, ce qui pourrait retarder sa mise en œuvre.

Dédommagements et restrictions liés au règlement

L’un des aspects clés du règlement est qu’il ne s’applique qu’aux commerçants américains. Cela signifie que les commerçants situés en dehors des États-Unis ne bénéficieront pas des réductions de frais. De plus, le règlement n’a pas d’incidence sur les récompenses que les détenteurs de carte Visa reçoivent actuellement, ce qui garantit que les avantages des détenteurs de carte existants restent intacts. En outre, il est précisé que l’accès des Américains au crédit ne sera pas davantage restreint à la suite de l’accord.

Récapitulatif du procès initial

La plainte initiale a été déposée en 2005, alléguant que les commerçants payaient des frais excessifs pour accepter les cartes de crédit Visa et Mastercard et que les réseaux de cartes de crédit, ainsi que leurs banques membres, violaient les lois antitrust. En 2018, Visa et Mastercard ont accepté de payer 6,2 milliards de dollars dans le cadre d’un règlement avec un groupe de 19 commerçants. Cependant, certains aspects de la plainte n’ont toujours pas été résolus, notamment les règles imposées par Visa et Mastercard pour l’acceptation de leurs cartes et la participation des commerçants au règlement.

Modalités du règlement

Selon les termes de l’accord, Visa et Mastercard plafonneront les frais d’interchange jusqu’en 2030 et seront tenus de négocier ces frais avec les groupes d’achat des commerçants. Les frais d’interchange sont les frais facturés par les sociétés émettrices de cartes de crédit aux commerçants pour le traitement des transactions par carte de crédit et de débit. Le règlement aborde également la question des règles dites “anti-orientation”, qui interdisaient aux commerçants d’orienter les clients vers des méthodes de paiement moins chères.

L’impact du règlement sur les petites entreprises

Visa et Mastercard ont nié toute malversation, mais ont accepté de régler l’affaire. À eux seuls, la valeur des réductions et des plafonnements des frais est estimée à 29,79 milliards de dollars, et plus de 90 % des commerçants qui adhèrent au règlement sont de petites entreprises. Le règlement est considéré comme une victoire significative pour les commerçants, car il améliore leur capacité à soutenir la concurrence sur les prix et peut entraîner une baisse des prix pour les consommateurs.

Une étape importante dans l’histoire juridique des États-Unis

Ce règlement est l’un des plus importants de l’histoire des États-Unis et souligne les efforts continus visant à répondre aux préoccupations liées aux frais imposés par les réseaux de cartes de crédit. Il souligne également l’importance d’une concurrence équitable et la nécessité de protéger les intérêts des commerçants et des consommateurs.

L’accord entre Visa, Mastercard et les commerçants américains a le potentiel d’entraîner des changements significatifs dans l’industrie des cartes de crédit. S’il est approuvé, il pourrait entraîner une réduction des frais d’interchange pour les commerçants et potentiellement des économies pour les consommateurs. Cependant, il est important de rester informé de l’issue finale du règlement et de tout appel potentiel qui pourrait survenir. Alors que l’industrie continue d’évoluer, il est crucial de privilégier une concurrence équitable et de veiller à ce que les intérêts de toutes les parties prenantes soient protégés.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.