Comment réagir face à un crédit refusé malgré un CDI

Mise à jour : 4 juin 2024

Introduction

Il n’est pas impossible que même avec un CDI, vous vous voyiez refuser l’accès à un crédit. En effet, en France, il n’existe pas de droit au crédit. Les établissements bancaires peuvent refuser votre demande, et ils ne sont pas tenus de vous expliquer les raisons de leur décision. Mais, dès lors, que faire face à un refus malgré un CDI ?

Pour vous aider à rebondir dans une telle situation, je me suis penchée sur la problématique et j’ai voulu comprendre les principales causes d’un crédit refusé malgré un CDI. Par ailleurs, j’ai fait une sélection des meilleurs établissements vers lesquels vous tourner lorsque votre demande est refusée malgré votre CDI.

Parmi eux, Cetelem se distingue par une offre de crédits très variée. Elle compte des solutions alternatives aux crédits classiques telles que la LOA ou la LLD. Cette variété augmente vos chances de trouver une solution adaptée à votre situation et donc de voir votre demande acceptée. Par ailleurs, Cetelem offre un accompagnement humain, de qualité et transversal. Enfin, Cetelem vous propose également des solutions de rachat de crédit qui peuvent augmenter vos chances de voir votre crédit accepté.

Découvrir Cetelem

Pourquoi un crédit est refusé aux travailleurs sous CDI : les principales raisons

Lors de votre demande de crédit, l’établissement prêteur commence par vous soumettre un questionnaire que vous devez remplir avec des données personnelles et financières. Vous devez, notamment, donner vos informations de naissance, des informations concernant votre emploi, vos rentrées et charges financières ou encore des infos sur votre situation familiale. Toutes ces données influencent, favorablement ou non, la décision finale de l’établissement.

L’organisme prêteur analyse vos données et pièces justificatives et, sur la base de critères de décision qui lui sont propres, décide de vous octroyer ou non le crédit. Bien que chaque établissement ait ses propres critères de décision, il existe des raisons majeures de refus d’un crédit à la consommation. Les connaître vous permet de prendre des mesures pour augmenter vos chances de voir votre demande acceptée. C’est ce que nous allons voir dans la suite.

Découvrir l’offre de Cetelem

Un fichage à la Banque de France : premier motif de refus de crédit chez les CDI

C’est une obligation légale : l’organisme prêteur doit étudier votre demande de crédit pour évaluer votre capacité à le rembourser. À cette fin, l’établissement consultera le FICP (Fichier National des Incidents de remboursement aux Particuliers). Dans la foulée, il va aussi interroger le FCC (Fichier Central des Chèques). Ces fichiers sont détenus par la Banque de France et rassemblent les incidents de paiement, notamment en matière de crédits.

Si votre nom figure dans l’un de ces fichiers, votre demande de crédit sera à coup sûr refusée, que vous ayez ou non un CDI. L’établissement prêteur, dans ce cas, doit vous dire que la raison du refus est votre fichage.

Pour avoir des informations sur votre fichage, vous pouvez accéder vous-même au fichier, en ligne sur le site Internet de la Banque de France, sur place ou par courrier.

Si vous êtes fiché(e) Banque de France, régularisez votre situation au plus vite pour annuler votre inscription dans le fichier. Vous pourrez alors réintroduire votre demande de manière plus sereine avec plus de chances qu’elle aboutisse.

Un CDI trop récent : un obstacle courant dans les demandes de crédit

Si cela ne fait que quelques mois que vous avez décroché votre contrat en CDI, l’établissement prêteur pourrait se montrer réticent à vous octroyer le prêt. Les premiers mois d’un nouveau boulot servent, en effet, à faire vos preuves et à évaluer si le poste est conforme à vos attentes. Un prêteur sera, dès lors, plus rassuré si vous êtes en CDI pour la même boîte depuis de nombreuses années déjà.

Si un crédit vous est refusé pour un CDI trop récent, vous pouvez vous tourner vers d’autres établissements prêteurs. Rappelez-vous que chaque établissement a ses critères d’éligibilité, un refus chez l’un ne signifie donc pas d’emblée un refus partout.

Vous pourriez aussi considérer trouver un coemprunteur. Un coemprunteur donne, en effet, une garantie supplémentaire à la banque. Si l’un des emprunteurs ne peut plus rembourser le crédit, l’établissement peut se tourner vers le coemprunteur. Si ce dernier est en CDI depuis longtemps, la garantie pour la banque est d’autant plus grande.

Dans tous les cas, si vous devez attendre une plus grande ancienneté, profitez-en pour augmenter vos chances d’obtenir votre futur crédit. Pensez, par exemple, à l’épargne, qui est vue très positivement par un établissement prêteur. Elle montre, en effet, votre capacité à gérer votre budget et à faire face à des coups durs.

Découvrir Cetelem

Budget irréaliste et risque de surendettement : des signaux d’alarme pour les prêteurs

Dès que vous souscrivez à un crédit, la banque se penche sur votre capacité de remboursement. Que vous ayez ou non un CDI, le montant emprunté doit être en adéquation avec votre budget. Si les mensualités de remboursement sont plus élevées que le budget qu’il vous reste pour vivre, une fois payés tous vos frais, vous aurez de sérieux problèmes à honorer votre crédit.

Si vous avez choisi un crédit inadapté à votre budget, vous avez plusieurs solutions pour y remédier. Vous pouvez, d’une part, allonger la durée de remboursement de votre crédit. Cela aura comme effet de baisser les mensualités de remboursement. Elles rentreront peut-être plus dans votre budget. Une durée de remboursement plus longue rime cependant souvent avec un coût plus élevé du crédit.

Vous pouvez aussi recourir à votre épargne et diminuer ainsi la somme empruntée, ou trouver un coemprunteur. Avec un coemprunteur, votre budget mensuel augmente et celui-ci représente une garantie supplémentaire pour la banque.

Lorsqu’un établissement prêteur analyse votre dossier de demande de crédit, il calcule également votre taux d’endettement. Ce dernier représente la part de vos dettes par rapport à votre revenu. Si ce taux est supérieur à 35 %, l’organisme refusera de vous accorder le prêt car il vous expose au surendettement.

Une solution pour baisser votre taux d’endettement, et pour augmenter votre budget mensuel pourrait être le rachat de crédit, aussi appelé regroupement de crédits. Comme son nom l’indique, c’est une opération qui consiste à regrouper tous vos crédits en un seul. Par conséquent vous aurez généralement une mensualité moins élevée, mais une durée de remboursement plus longue et donc un coût plus élevé. Le rachat de crédit vous permet, par ailleurs, d’intégrer un nouveau crédit à votre demande de regroupement de crédit.

Crédit refusé malgré CDI en raison d’un profil risqué : risques liés à l’âge, la santé ou à des données financières peu convaincantes

Toutes vos données, qu’elles soient personnelles, familiales ou encore financières, pèsent sur la décision de l’organisme prêteur de vous accorder ou non le prêt. Parmi elles, certaines ont plus de poids que d’autres. Si vous êtes très âgé(e), par exemple, et que vous demandez un prêt à rembourser sur plusieurs années, l’organisme prêteur sera moins enclin à vous l’accorder.

Tout est, en vrai, une question de prise de risque. L’établissement prêteur, en vous prêtant de l’argent, s’expose au risque de non remboursement. Si le risque est trop grand, l’établissement préfère ne pas s’exposer. Ainsi, un CDI sera mieux vu qu’un CDD ou qu’un travail en tant que freelance. Le CDI est, en effet, synonyme de revenus stables et réguliers.

L’établissement prêteur peut également vous demander des relevés de compte bancaire. D’ailleurs, certains organismes vous proposent, lors de votre demande de prêt, de connecter votre compte bancaire de manière sécurisée. Cela permet à l’organisme prêteur d’avoir une vue d’ensemble des mouvements sur votre compte. Grâce à cela, certains prêteurs vous donnent des réponses définitives immédiates ou en 24 heures.

Retenez que la gestion du compte que vous soumettez à l’organisme pour étude devra être exemplaire. L’organisme prêteur n’appréciera pas de voir, par exemple, des découverts non autorisés trop fréquents, des revenus irréguliers ou des factures systématiquement payées en retard.

Les meilleures solutions pour obtenir un prêt malgré un refus de crédit en CDI

Si vous venez d’essuyer un refus malgré votre CDI, je vous recommande de vous tourner vers l’un des 5 établissements que j’ai sélectionnés pour vous. En vous tournant vers l’un d’eux, vous augmentez vos chances de voir votre crédit accepté. Ils présentent chacun des avantages tels qu’une offre diversifiée grâce à laquelle vous augmentez vos chances de trouver un prêt adapté à votre situation.

1. Cetelem : Choisissez un établissement qui offre des solutions variées pour augmenter vos chances après un refus de prêt en CDI

DECENT
Cetelem
7.0
Services en ligne
6.5
Service client
9.0
Variété de prêts disponibles
6.0
Délai de financement
Visiter le site

Cetelem met à votre disposition des solutions de crédits très variées dont certaines sont moins risquées pour l’organisme prêteur. Cela augmente donc vos chances d’obtenir un prêt et d’en trouver un adapté à votre situation. Donc, si un crédit vous a été refusé ailleurs alors que vous avez un CDI, essayez peut-être une des solutions alternatives proposées par Cetelem. Je pense particulièrement à la LOA (Location avec Option d’Achat) ou à la LDD (Location Longue Durée) pour un projet voiture, par exemple. Cetelem vous propose même une offre de location de téléphones mobiles en partenariat avec Samsung.

Cetelem prône le crédit responsable. Dans cette optique, si vous obtenez un crédit chez Cetelem, vous serez très bien accompagné(e), même en cas de difficultés. Par exemple, l’établissement a mis sur pied un dispositif de détection et d’accompagnement des clients en difficulté avec une équipe de conseillers spécialisés dont la mission est de trouver des solutions adaptées à chaque client.

Avec Cetelem, vous bénéficiez d’un accompagnement de qualité dans vos projets. En l’occurrence, ses programmes “C mon projet auto” et “C mon projet travaux” vous accompagnent à diverses étapes de votre projet auto ou travaux en mettant à votre disposition des outils gratuits pour prendre de bonnes décisions. Vous bénéficiez, par exemple, d’outils de devis en ligne et de check-lists pour évaluer la faisabilité de votre projet.

Cetelem vous permet de vous préparer au mieux au remboursement de votre crédit. Avec l’option Paliers, par exemple, vous remboursez une mensualité allégée les 6 premiers mois de votre crédit. Par ailleurs, le “prêt réservé” de Cetelem vous permet de réserver durant 3 mois les conditions d’un prêt, une fois la demande acceptée. Cela vous permet de bloquer les bonnes conditions d’un crédit et d’avoir le temps de vous préparer aux remboursements.

Si votre demande a été refusée alors que vous avez un CDI, vous pouvez vous tourner vers Cetelem pour un rachat de crédit. Dans ce cas, l’établissement augmente vos chances de voir votre demande de rachat acceptée. En effet, Cetelem vous propose, en cas de réponse négative de sa part, de transférer votre dossier vers des partenaires spécialisés dans le rachat de crédit.

Voir les offres de Cetelem

2. Youdge : Découvrez les établissements qui ont le plus de probabilité d’accepter votre crédit en CDI

Très bien
Youdge
7.5
Services en ligne
8.0
Service client
9.0
Variété de prêts disponibles
7.0
Délai de financement
Visiter le site

Si votre demande de crédit a été refusée, malgré votre CDI, vous pouvez vous tourner vers Youdge pour connaître les établissements chez lesquels vos chances sont les meilleures. Youdge est un courtier en ligne qui vous fournit de façon instantanée une liste des meilleures offres du marché lorsque vous faites une demande de crédit en passant par lui. Chaque offre vous indique si votre demande est pré-acceptée ou non. Cela vous permet de vous diriger vers les offres qui ont les plus grandes chances d’aboutir.

Youdge vous permet vraiment de gagner un temps précieux. En effet, sa base de données regroupe plus de 300 établissements du marché. En quelques clics, vous avez donc accès à d’innombrables offres de crédits. Cela vous prendrait un temps monstre si vous deviez faire la recherche par vous-même, en interrogeant un à un chaque établissement.

Les informations données par Youdge sont fiables. D’une part, lorsque Youdge vous propose les offres de divers établissements, il se base sur les critères d’acceptation de chacun d’entre eux. D’autre part, Youdge vous donne des données en temps réel. Pour permettre cela, Youdge, en sa qualité de Fintech, a développé une technologie qui lui permet d’analyser en temps réel l’éligibilité de votre demande auprès de tous ses partenaires.

Enfin, si vous faites une demande de crédit via le site de Youdge, vous bénéficiez de la garantie Youdge. Celle-ci vous permet de bénéficier d’un crédit au meilleur taux du marché. En effet, si dans les 90 jours à compter de la date de réception des fonds, vous trouvez une offre moins chère chez la concurrence, Youdge vous rembourse jusqu’à 300 €.

Comparer avec Youdge

3. Younited Credit : Bénéficiez d’un coaching gratuit pour augmenter vos chances d’obtenir un prêt sous CDI

Younited Credit
9.0
Services en ligne
8.0
Service client
8.0
Variété de prêts disponibles
8.0
Délai de financement
Visiter le site

Younited Credit vous permet d’être fixé au plus vite. Son prêt express vous permet, en effet, d’obtenir une réponse définitive immédiate. Le prêt express concerne les demandes de crédit inférieures à 3 000 € que vous faites en connectant votre banque à Younited Credit. Avec cette rapidité de traitement, si votre demande de crédit est refusée malgré votre CDI, vous pouvez vite vous tourner vers un autre établissement ou mettre en place des mesures pour augmenter vos chances d’obtenir le crédit.

Younited Credit est une plateforme en ligne qui propose un crédit collaboratif. Il met en relation des investisseurs prêteurs et des particuliers emprunteurs. Younited Credit bénéficie d’un agrément d’établissement de crédit mais fonctionne sans banque. Avec une activité 100 % en ligne et un fonctionnement sans l’intermédiaire de la banque, Younited Credit vous permet donc de bénéficier de taux concurrentiels.

Que vous soyez client ou non de Younited Credit, Younited Coach pourrait vous intéresser, son service de coaching gratuit. Il pourrait vous permettre d’augmenter vos chances de voir votre crédit accepté avec un CDI. En effet, Younited Coach vous aide à optimiser votre budget. Grâce à lui, vous pourriez donc réduire vos dépenses mensuelles, ce qui augmenterait votre reste à vivre et donc votre capacité de remboursement.

4. FLOA : Optez pour des solutions de mini-prêts sans justificatifs de revenus ni de contrat en CDI

<span style="font-weight: 400;">4. <a class="al" href="https://www.finmag.fr/go/vendor/610/?post_id=12287&alooma_btn_name=ShortcodeAffLink_12287_post_94572" title="FLOA" rel="sponsored nofollow noopener noreferrer" target="_blank" data-btn-name="ShortcodeAffLink_12287_post_94572" data-btn-indexed="1">FLOA</a></span><span style="font-weight: 400;"> </span><span style="font-weight: 400;">: Optez pour des solutions de mini-prêts sans justificatifs de revenus ni de contrat en CDI</span>
9.3
Note éditoriale
9.5
Service client
8.0
Tarifs
7.0
Caractéristiques
8.0
Temps d'ouverture de compte
Visiter le site

FLOA vous propose 2 solutions de mini-prêts qui ne requièrent aucun justificatif de revenus ni de contrat : le prêt Lydia et le Coup de Pouce. Que vous ayez un CDI ou non, cela ne sera donc pas pris en considération lors de votre demande. Pour les 2 prêts, vous ne devez soumettre que 2 pièces justificatives : une pièce d’identité et un RIB à votre nom.

Les délais d’obtention des mini-prêts FLOA battent tous les records. Le prêt Lydia, par exemple, vous permet de recevoir les fonds instantanément. Pour ce qui est du Coup de Pouce, vous recevoir les fonds en seulement 24 heures. Les mini-prêts de FLOA conviennent donc parfaitement à vos besoins urgents de liquidités.

En plus de ses mini-prêts, FLOA vous propose des solutions de crédits à la consommation plus classiques à des taux très avantageux. Son prêt personnel, par exemple, affiche des taux aussi bas que du 0,9 %. Son crédit renouvelable peut également être très intéressant avec un taux d’appel à 2,9 %. Avec de tels taux, vous pouvez bénéficier de mensualités plus basses, ce qui, avec votre CDI, augmentera vos chances d’obtenir un prêt. 

5. Carrefour Banque : Demandez à un conseiller comment augmenter vos chances de voir votre crédit accepté avec un CDI

Très bien
<span style="font-weight: 400;">5. <a class="al" href="https://www.finmag.fr/go/vendor/2492/?post_id=12287&alooma_btn_name=ShortcodeAffLink_12287_post_69248" title="Carrefour Banque" rel="sponsored nofollow noopener noreferrer" target="_blank" data-btn-name="ShortcodeAffLink_12287_post_69248" data-btn-indexed="1">Carrefour Banque</a></span><span style="font-weight: 400;"> : Demandez à un conseiller comment augmenter vos chances de voir votre crédit accepté avec un CDI</span>
8.0
Services en ligne
9.0
Service client
7.0
Variété de prêts disponibles
7.0
Délai de financement
Visiter le site

Si votre crédit a été refusé ailleurs malgré votre CDI, profitez de la disponibilité des conseillers Carrefour Banque pour demander, en personne, ce que vous pourriez faire pour augmenter vos chances. Le service client de Carrefour Banque a, en effet, cela d’exceptionnel : vous permettre de rencontrer un conseiller en personne, avec ou sans rendez-vous.

Carrefour Banque vous propose une procédure de souscription facile et rapide. Tout se passe, en effet, en ligne, en quelques clics, y compris la signature de votre contrat et la soumission des pièces justificatives. Vous bénéficiez donc de la facilité de tout gérer en ligne, combinée à la possibilité d’être renseigné(e) en personne. C’est un combo rassurant à une époque où tout est dématérialisé.

Les demandes de crédit renouvelable avec CDI ont la réputation d’avoir plus de chances d’aboutir. Si vous êtes intéressé(e) par ce genre de crédit, la carte PASS de Carrefour Banque a son lot d’avantages. Elle vous permet une grande flexibilité dans la gestion de votre crédit. Vous pouvez, par exemple, transférer vos achats du comptant au crédit, et vice versa, et modifier vos mensualités de remboursement en fonction de votre budget.

Guide rapide : Comment obtenir un prêt malgré un refus de crédit avec un CDI ?

  1. Faites le bon choix d’établissement. Optez pour un établissement qui vous offre un bon accompagnement et des solutions de crédit variées qui peuvent s’adapter à votre budget.
  2. Faites votre demande de crédit. Soignez votre demande en apportant un maximum de preuves de votre solvabilité, en plus de votre CDI.
  3. Recevez une réponse positive à votre crédit avec CDI. Lorsque votre demande est acceptée, bénéficiez de votre crédit.

Les meilleures solutions pour obtenir un prêt malgré un crédit refusé avec un CDI

Voici un tableau récapitulatif pour vous aider à comparer les meilleurs établissements vers qui vous tourner si vous avez essuyé un refus de crédit malgré votre CDI. Pour chacun d’entre eux, j’ai listé leurs diverses solutions de crédits. Les avantages concurrentiels sont les éléments qui jouent en votre faveur lors d’une nouvelle demande, après avoir essuyé un refus de crédit malgré votre CDI.

Établissements Type de
crédits proposés
Avantages
concurrentiels
Cetelem
  • Prêt personnel
  • Crédit renouvelable
  • Rachat de crédits
🦊 Option paliers

❄️ Prêt réservé
🚗 Accompagnements
“C mon projet auto” et
C mon projet travaux”
📱 Solutions de prêts
alternatives
🤝 Conseillers
spécialisés en cas
de difficultés financières

Youdge
  • Prêt personnel
  • Crédit renouvelable
  • Rachat de crédit
💻 Comparateur
instantané et gratuit
des meilleures offres
du marché
💶 Garantie Youdge
Younited Credit
  • Prêt personnel 
  • Rachat de crédit
⏱ Prêt express avec
réponse définitive
immédiate
📉 Younited Coach
FLOA
  • Coup de Pouce
  • Prêt Lydia
  • Prêt personnel
  • Crédit renouvelable
  • Rachat de crédit
⏱ Mini-prêts rapides
voire instantanés
👌 Pas de justificatifs
de revenus requis pour
les mini-prêts
Carrefour Banque
  • Prêt personnel 
  • Crédit renouvelable
  • Rachat de crédit
🤝 Possibilité de
rencontrer un conseiller
en personne
Faire glisser

Conseils pour obtenir un prêt malgré un refus de crédit en CDI

Choisissez une mensualité adaptée à votre budget

Lorsque vous faites une demande de crédit, l’établissement prêteur va évaluer votre solvabilité, c’est-à-dire, capacité à rembourser le crédit. Pour cela, il va vérifier que vous avez assez de budget mensuel pour honorer les mensualités de votre crédit. Votre reste à vivre, c’est-à-dire ce qu’il reste de vos revenus une fois toutes vos charges enlevées doit absolument être supérieur aux mensualités de votre crédit.

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez faire varier la durée de remboursement de votre prêt pour diminuer vos mensualités. Une durée plus longue se traduit généralement par une mensualité plus faible, mais un coût plus élevé de votre crédit.

Vous pouvez également essayer d’augmenter votre reste à vivre. Pour cela, faites le bilan de vos dépenses et repérez si vous n’avez pas de dépenses superflues, doubles ou que vous pouvez réduire. Certains établissements vous permettent de bénéficier d’un service de coaching financier gratuit. N’hésitez pas à les solliciter car un œil expert pourra vous aider à optimiser votre demande.

Prenez connaissance de votre taux d’endettement

L’établissement prêteur calculera votre taux d’endettement. S’il est trop élevé, au-dessus des 35 %, vous aurez peu de chances de voir votre demande de crédit aboutir. Calculez votre taux d’endettement avant de faire votre demande. Il s’agit de la part de vos dettes et charges sur vos revenus.

Si votre taux d’endettement est trop élevé, vous pouvez le faire baisser en recourant au rachat de crédit, aussi appelé regroupement de crédit. Avec le rachat de crédit, vous regroupez tous vos crédits en un seul. Vous pouvez même inclure dans votre demande de rachat, le crédit pour lequel vous avez obtenu un refus malgré votre CDI.

Le regroupement de crédit a pour effet de faire diminuer votre taux d’endettement. Vos mensualités baissent également. Le coût total de vos crédits sera, par contre, plus élevé. À vous de juger de l’opportunité de l’opération. Parmi ses diverses solutions de crédit, Cetelem compte aussi le rachat de crédit. En passant par Cetelem pour le rachat de crédit, vous multipliez vos chances d’obtenir une offre en la matière. En effet, si Cetelem refuse votre demande, il vous propose de partager votre demande avec ses partenaires spécialisés dans le domaine.

Faites diverses simulations

N’hésitez pas à faire des simulations auprès de divers établissements prêteurs. La plupart des établissements mettent à votre disposition des outils de simulation en ligne. Ces simulations vous permettent de faire varier les chiffres clés de votre crédit tels que le montant emprunté, les mensualités ou la durée de remboursement. Vous pouvez ainsi choisir la solution la plus adaptée à votre situation.

Certains organismes vous permettent de carrément interroger une multitude d’établissements prêteurs à la fois et en quelques clics. En effet, si vous faites votre demande via Youdge, vous recevez instantanément une liste des meilleures offres du marché, adaptées à votre demande. Par ailleurs Youdge vous informe si votre demande est pré-acceptée ou refusée, de quoi vous diriger vers les demandes qui ont le plus de chances d’aboutir.

Optimisez votre dossier pour obtenir un crédit avec un CDI

Si votre demande est refusée malgré votre CDI, vous pouvez entreprendre certaines actions pour améliorer votre dossier. Les conseillers dédiés des meilleurs établissements de crédit pourront vous aiguiller pour soigner votre demande de crédit. Dans tous les cas, ne faites aucune rature et envoyez un maximum de pièces justificatives qui peuvent jouer en votre faveur.

Une épargne, par exemple, est bien vue par les établissements de crédits. Elle vous permet, d’une part, de faire baisser le montant emprunté. Les mensualités de votre prêt pourront donc être moins élevées. D’autre part, une épargne est un signal positif envoyé à l’établissement prêteur. Elle signifie que vous êtes capable de gérer votre budget et de faire face aux événements imprévus.

Emprunter avec un coemprunteur peut également augmenter vos chances d’obtenir un crédit si celui-ci vous a été refusé malgré votre CDI. Un coemprunteur représente, en effet, une garantie supplémentaire. Si l’un des coemprunteurs ne peut plus honorer les mensualités de remboursement, l’établissement prêteur peut demander à l’autre de rembourser les mensualités. Si, de plus, votre coemprunteur a également un CDI, cela rassurera d’autant plus le prêteur.

Découvrez les prêts Cetelem

Conclusion

Voir sa demande de crédit refusée alors que l’on a un CDI peut être déroutant. La plupart du temps, le grand public n’a pas connaissance des critères de sélection des établissements de crédit. C’est la raison pour laquelle je me suis penchée sur la question.

Nous connaissons à présent les principales causes d’un crédit refusé malgré un CDI. J’ai également tenu à explorer les actions à entreprendre pour augmenter vos chances de voir votre demande acceptée. Je vous conseille, par exemple, de soumettre une demande en accord avec votre budget. Je vous ai enfin partagé ma sélection des meilleurs établissements pour adresser votre demande après un refus malgré un CDI.

Parmi eux, ma préférence va vers Cetelem, qui vous propose divers aménagements de crédit pour vous permettre de l’adapter à votre situation, et de le rembourser de manière sereine. L’option par paliers, par exemple, vous permet de bénéficier de mensualités allégées en début de remboursement. Par ailleurs, j’apprécie la qualité de l’accompagnement transversal proposé par Cetelem, qui commence dès la genèse de votre projet et se poursuit durant toute la durée du crédit.

FAQ

Pourquoi mon crédit a-t-il été refusé malgré la sécurité d’un CDI ?

Les raisons peuvent être diverses, parmi elles on trouve, entre autres, un crédit non adapté, trop de crédits déjà contractés ou un fichage. C’est difficile de répondre à cette question avec précision. Chaque établissement a, en effet, ses propres critères de décision et n’a pas l’obligation de vous communiquer les raisons de son refus, à moins que vous soyez fiché(e). Dur dur dès lors de comprendre sa situation et de mettre en place des actions pour y remédier.

Il y a, cependant, des raisons majeures de refus. Si vous êtes fiché(e), par exemple, vous aurez peu de chances de voir votre demande aboutir. Il se peut également que votre CDI soit trop récent et que la banque estime que cela représente un trop gros risque pour elle.

Par ailleurs, un taux d’endettement trop élevé, supérieur à 35 % peut réduire à néant vos chances d’obtenir un crédit. Il se peut également que la mensualité de votre crédit soit trop élevée par rapport à votre budget. Enfin, la manière dont vous gérez votre compte influence également votre score.

Vous l’aurez compris, l’établissement de crédit analyse votre demande au peigne fin pour s’assurer que vous avez les capacités de remboursement, et ce n’est pas une mauvaise chose. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux bien préparer une demande de crédit, surtout si elle a été refusée malgré un CDI.

Pourquoi ma demande de crédit a-t-elle été refusée alors que mon score est bon ?

Malgré un bon score, vous pouvez voir votre demande de crédit refusée pour diverses raisons telles qu’un fichage ou trop de crédits en même temps. Le score que les établissements de crédit calculent se base principalement sur la manière dont vous avez géré vos anciens prêts. Cependant, ce n’est pas la seule donnée que les établissements analysent. Ils regardent aussi si le prêt est adapté à votre budget et si vous n’avez pas trop d’emprunts en cours. La manière dont vous gérez votre compte bancaire peut aussi influencer la décision au même titre que vos diverses données personnelles.

Ainsi, si votre taux d’endettement est supérieur à 35 %, votre demande sera refusée. Il en sera de même si la mensualité de remboursement de votre prêt est trop élevée par rapport à votre budget disponible. De nombreuses données peuvent malheureusement faire pencher la balance vers un refus. Tel est le cas d’un CDI trop récent ou d’un âge trop avancé.

Faites également attention à toujours bien gérer votre compte en banque. Si l’établissement prêteur voit, en effet, que vous vous retrouvez souvent en situation de découvert non autorisé ou que vous n’honorez pas vos factures en temps et en heure, cela ne jouera pas en votre faveur.

Constituez donc un dossier de demande de crédit convaincant. En cas de refus, vous pouvez renforcer votre dossier et soumettre une nouvelle demande auprès d’un autre établissement. La procédure est simple et vous serez fixé(e) au plus vite.

Est-il possible de soumettre une nouvelle demande de crédit si ma précédente a été refusée ?

Oui, vous n’êtes pas limité(e) dans le nombre de demandes consécutives que vous soumettez, mais il faut le faire de manière réfléchie. Si vous avez essuyé un refus malgré votre CDI, ne soumettez pas une nouvelle demande auprès du même établissement tout de suite. Les organismes de crédit gardent, généralement, durant 6 mois les informations relatives aux refus de crédit. Si vous réintroduisez donc une demande dans ce laps de temps, il est probable que vous ré essuyiez un autre refus. Si votre situation a changé favorablement, faites-le savoir à l’établissement qui vous a refusé le crédit, avant de soumettre une nouvelle demande.

De même, évitez d’introduire une demande, dans les 6 mois d’un refus, auprès d’un établissement faisant partie du même groupe que celui qui vous a refusé le crédit. Les informations étant partagées au sein d’un même groupe, vous risquez d’essuyer un autre refus.

Avant de soumettre une nouvelle demande, faites donc une recherche pour connaître les établissements qui font partie du même groupe. Parmi eux, n’hésitez pas à vous tourner vers l’un ou l’autre des meilleurs établissements pour obtenir un prêt malgré un refus de crédit en CDI.

Sophie Layson
Écrit par
Sophie Layson est une rédactrice freelance spécialisée dans des domaines d'expertise variés dont la finance. Elle est diplômée de l'ICHEC, une école de commerce belge, où elle a obtenu son diplôme d'ingénieur commercial. Tout au long de son parcours professionnel, elle a exercé diverses fonctions en management de projet, dans l'enseignement et dans les ressources humaines. Elle a finalement décidé d'allier sa passion pour l'écriture à ses compétences dans le conseil, dans l'analyse et en matière de communication afin de devenir rédactrice dans ses domaines d'expertise et de prédilection. Elle aime également pratiquer les multiples langues qu'elle connaît, marcher et voyager.