Déclaration publicitaire

Garantme 2024 : une nouvelle levée de fonds en janvier qui promet une accélération du déploiement commercial

Mise à jour : 23 décembre 2023

Thomas Reynaud, CEO et cofondateur de Garantme, évoque pour FinMag ses ambitions pour Garantme, la PropTech, qui, après la levée de fonds de 15 millions d’euros en janvier cette année peut voir les choses en grand.

Par Marie-Ange Nodar

Garantme 2024 : une nouvelle levée de fonds en janvier qui promet une accélération du déploiement commercial

Que propose Garantme ?

Garantme est une plateforme de gestion du loyer pour les professionnels de l’immobilier (agences immobilières et administrateurs de biens).

Nous les accompagnons sur les trois gros sujets que sont :

  • La sélection des locataires, qui est un sujet important pour eux en termes de qualité de service, mais également en termes de charge opérationnelle.

Le locataire, lui, va se voir  bénéficier, en passant par une agence qui travaille avec Garantme, d’une prise en charge instantanée de son dossier lorsqu’il va postuler, car il arrive directement     dans un processus de conversion où il pourra compléter son dossier, et l’agent immobilier recevra son dossier de manière centralisée avec tous les autres dossiers.

  • La protection du loyer des bailleurs.

Et concernant le locataire, nous proposons un produit de caution, qui nous permet de jouer le rôle de bailleur pour le locataire.

  • La collecte et l’encaissement des loyers.

Nous avons au final deux flux de locataires : ceux qui nous contactent directement et que nous allons aider à trouver un logement, en leur proposant les disponibilités de nos agences partenaires, et celui qui nous vient des agences.

Qui peut bénéficier de votre service ?

Tous les étudiants sont éligibles par défaut, sur présentation de leur pièce d’identité et d’une preuve de scolarité.

Pour ce qui est des actifs, nous sommes aujourd’hui la solution sur le marché la plus souple vis-à-vis des profils locatifs : on va accepter des indépendants, des auto-entrepreneurs, des personnes en CDD qui n’ont que quatre mois de contrat restant, des personnes sans revenus, mais justifiant d’une épargne, on va pouvoir accepter des personnes en période d’essai, des personnes étrangères sans avis d’imposition en France… beaucoup de profils qui ne rentrent pas dans les fameuses cases : être en CDI et gagner trois fois le montant de son (futur) loyer !

Comment cela fonctionne-t-il ?

Lorsque le locataire arrive par une agence, et que l’agence immobilière a identifié qu’au vu de son profil, il requérait d’un garant, elle va l’inviter à faire valider son dossier par Garantme.

Si le locataire nous trouve par ses propres moyens, il va constituer un dossier en cinq minutes sur notre site, puis sous huit heures, nous lui envoyons un certificat indiquant qu’il est éligible à notre service. In fine, s’il se met d’accord avec un bailleur ou une agence immobilière, nous émettrons pour lui un acte de cautionnement, qui l’engage auprès de nous. Notre service coûte au locataire 3.5% du montant de son loyer.

Sur cette partie assurantielle, nous travaillons également avec les agences immobilières sur la garantie loyers impayés, en termes de bénéfices pour le propriétaire, c’est la même chose que le produit de caution, cela lui permet d’être protégé sur l’encaissement de ses loyers, mais en termes de fonctionnement, c’est un peu différent, puisque dans ce cas,

c’est le propriétaire qui va souscrire et régler, par l’intermédiaire de l’agence, sa cotisation.

Les garanties sont étendues, notamment sur la dégradation, et nous indemnisons sous 5 jours, ce qui permet à l’agence de régler le loyer à ses bailleurs à date fixe, quoi qu’il arrive !

Quels avantages offrez-vous par rapport à un garant physique ?

On existe pour commencer ! Les locataires qui viennent chez nous sont ceux, pour les jeunes, dont les parents ne peuvent pas se porter garants, soit parce qu’ils n’en ont pas la capacité financière, aux yeux de ce qu’exigent les propriétaires ou les agences, soit parce que les liens familiaux sont rompus. Pour les plus âgés, les actifs, c’est une volonté d’indépendance qui les poussent à nous contacter. Les personnes se jugent trop âgées et ne souhaitent pas faire appel à leurs parents pour endosser ce rôle.

De plus, puisque l’agence immobilière va centraliser une grande partie de ses dossiers chez nous, elle a un gain opérationnel assez fort à passer par Garantme, et donc elle va encourager les locataires qui viennent via notre système. Le gain pour le locataire, c’est que son dossier va repasser au-dessus de la pile. C’est un avantage majeur lorsqu’on est candidat pour une location dans une zone tendue, où la concurrence est forte.

Le bailleur, quant à lui, sait que le garant du locataire a de l’argent, et qu’il ne pourra pas se désengager s’il doit payer. Quand on regarde les garants “personnes physiques”, dans la réalité, lorsqu’il y a un vrai problème, personne n’a les moyens de payer le loyer de quelqu’un d’autre.

Lorsque ce sont les parents, en général cela fonctionne, puisque ce sont eux qui payent le loyer de leur enfant. Mais lorsque c’est quelqu’un d’autre, c’est une fausse garantie.

On n’est pas prêt à payer le loyer d’un ami, et pourtant on se porterait volontiers garant pour lui. Les gens font une différence entre les deux, alors qu’en fait, c’est la même chose.

Les juges sont souvent enclins à désengager le garant “personne physique”, ce qui, du point de vue du bailleur, est une injustice. C’est ce qu’apprécient les bailleurs : nous sommes une vraie garantie.

Quels sont vos projets pour la suite ?

L’objectif pour nous, c’est d’accélérer notre déploiement commercial en France. Nous travaillons actuellement avec 3 500 agences partenaires, nous souhaitons travailler avec 1000 agences supplémentaires sur l’année.

Cette année toujours, nous voudrions équiper nos agences partenaires de l’outil dont je vous parlais tout à l’heure, qui leur permet de mieux prendre en charge le processus locatif. Le but, c’est de leur permettre de fournir une expérience de mise en location qui soit fluide pour les locataires, et ne comporte plus toutes les frustrations de ne pas avoir de réponses aux e-mails ou aux candidatures envoyé·e·s.

Enfin, à moyen terme, disons pour 2024, l’objectif pour nous va être de répliquer notre activité, en Espagne ou en Allemagne.

Si vous voulez avoir plus d’informations sur Garantme, leur site est accessible https://garantme.fr/fr ou vous pouvez les suivre sur https://fr.linkedin.com/company/garantme

Marie-Ange Nodar
Écrit par
Basée dans le Sud-Ouest, elle décrypte pour vous les actualités financières.