Déclaration publicitaire

Green Got 2024 : la néobanque alliant les valeurs de l’écologie au sens humain

Mise à jour : 2 décembre 2023

La néobanque verte française Green Got vient de réaliser une levée de fonds de 5 millions d’euros il y a quelques semaines. FinMag invite aujourd’hui Andrea Ganovelli, CEO et co-fondateur de Green Got, à évoquer pour nous les clés du succès de Green Got.

Par Marie-Ange Nodar

Green Got 2024 : la néobanque alliant les valeurs de l’écologie au sens humain

Quelle est la raison d’être de Green Got ? De quel constat êtes-vous partis ?

Green Got est une fintech qui offre des comptes de paiement et des produits d’investissement pour des particuliers désireux de soutenir la transition écologique.

Nos banques, à l’heure actuelle, en France, mais aussi en Europe ou même dans le monde, font beaucoup de promesses pour la transition écologique. Mais dans les faits, elles n’agissent pas vraiment, et continuent de soutenir massivement les énergies fossiles, augmentant même leur soutien à ces dernières, nous menant tout droit vers un monde à +4°C suivant les dernières estimations de nombreux cabinets d’études et de nombreuses ONG.

Sur ce constat-là, certaines banques, il y a quelques années, ont commencé à changer de direction mais malheureusement, ces acteurs sont encore en retard au niveau de la communication et de la technologie, et leur plateforme n’offre que très peu de confort d’utilisation, ne permettant qu’aux seuls initiés convaincus – prêts à accepter ces désagréments – de bénéficier de leur solution.

Nous sommes convaincus chez Green Got qu’une transition réussie, c’est une transition qui implique la totalité des acteurs, et pour cela il fallait à notre sens rendre le produit plus facile d’utilisation, plus agréable et plus désirable.

Nous voulions ainsi créer une banque verte, qui intégrerait toute la technologie et le confort d’utilisation des néobanques, à la fois alignée sur des valeurs environnementales et écologiques, mais sans pour autant sacrifier tout le confort d’utilisation.

C’est de ce constat là qu’est née Green Got il y a un peu plus de trois ans, d’abord uniquement comme un projet dans la tête des ses cofondateurs, Maud Caillaux , Fabien Huet et moi-même. Puis, après deux ans d’efforts, nous avons enfin pu lancer en mai dernier notre application qu’aujourd’hui plus de 15.000 personnes utilisent au quotidien.

Quels types de comptes proposez-vous à vos clients ?

  • Le premier service que nous mettons à disposition de nos clients est un compte courant, un compte de paiement accessible depuis une application qu’on peut retrouver dans les différents Stores (Apple et Google), puisque notre compte est 100% digital.

Du côté financier, ce compte propose tout ce qu’on peut retrouver et qui a fait le succès des néobanques : notifications instantanées pour chaque paiement, Apple et Google Pay pour payer avec un mobile en plus d’une carte Mastercard en bois de cerisier ou en plastique recylé, des paiements sans contact, une application qui se met à jour en temps réel à chaque fois qu’on effectue une dépense, pas de frais à l’étranger, ce qui est très apprécié de nos utilisateurs, gestion des limites de la carte, capacité d’avoir des coffres (les wallets) pour permettre d’épargner pour les projets.

Du côté environnemental, ouvrir un compte chez Green Got aujourd’hui, c’est pouvoir bénéficier d’un calculateur de CO2 qui nous permet d’estimer les émissions de CO2 liées à chacune de nos dépenses, ce qui est très pratique pour estimer l’empreinte environnementale de notre quotidien. On a la possibilité d’arrondir ou pas nos paiements à la hausse, et de reverser l’arrondi à des associations qu’on peut nous-mêmes choisir (comme des associations de ramassage des déchets, pour le financement d’énergies bas carbone, ou la protection de la forêt en Bretagne par exemple).

Nous rétrocédons les commissions d’interchange : ici ce n’est pas l’utilisateur qui choisit de faire un don, mais nous qui, à chaque fois que vous payez avec votre carte chez un marchand, reversons la totalité des frais qui habituellement constituent nos marges, à des associations.

Enfin toujours sur le compte courant, c’est la garantie que les dépôts sur votre compte n’iront pas au financement des énergies fossiles, et c’est très important,  car on a besoin avant de passer au financement de la transition, de couper les fonds aux énergies fossiles, de les rendre plus chères à financer et donc à produire, et ainsi réduire l’écart qu’on peut avoir entre les énergies fossiles et les énergies renouvelables. La finance peut donner ce coup de pouce, et c’est ce que nous tentons de faire avec notre compte courant.

  • Cet été nous lançons nos produits d’assurance-vie, premier produit d’épargne et d’investissement de Green Got. Nous mettrons à la disposition de nos utilisateurs quatre différents types de portefeuilles, en fonction de leur niveau de risque, du plus risqué au moins risqué.

A l’intérieur, vous trouverez des entreprises qui œuvrent à la transition écologique, des entreprises avec des trajectoires bas carbone, pour une réduction de l’empreinte carbone de votre portefeuille.Tout ça directement depuis l’application. Nous travaillons uniquement avec des fonds classés article 8 et article 9 ou Greenfin et nous sommes en train de créer en parallèle notre propre fonds, pour aller encore plus loin dans notre engagement.

  • Nous proposerons prochainement un livret d’épargne (début 2024) dont le taux de rendement reste encore à déterminer, permettant aux épargnants d’avoir une épargne très liquide qui ira au financement à la fois des petits véhicules électriques et à la rénovation thermique.

Quelle est la promesse Green Got ?

C’est à la fois de mettre fin au financement des énergies fossiles, et surtout de pouvoir financer un monde plus respectueux de la planète : moins carboné, mais aussi plus respectueux de ses habitants et habitantes, et quand je dis ça je pense bien sûr aux humains, mais aussi à la biodiversité.

On parle beaucoup du CO2 parce qu’il est facilement mesurable, mais la protection de la biodiversité est au moins aussi importante, même s’il est plus difficile de la mesurer. C’est une tendance dans la finance que de mettre de côté ce qui se mesure moins facilement. Nous essayons pour cela de mettre en place le plus de financements possibles vers des solutions qui protègent la planète au-delà du CO2.

Pourquoi choisir Green Got plutôt qu’une autre banque ?

En premier lieu, je dirais pour être aligné avec les convictions écologiques de Green Got, que partagent à l’heure actuelle de plus en plus de personnes en France. L’environnement, on le voit, devient une préoccupation majeure, quel que soit l’âge : la moyenne d’âge de nos utilisateurs est de 32 ans, ce sont vraiment ce qu’on appelle les millennials, ces personnes entrées dans la vie active depuis 7-8 ans et qui commencent à se constituer un patrimoine.

Et puis au-delà des convictions écologiques, il y a aussi la volonté d’avoir un service client disponible à toute heure de la journée. Ce qui revient beaucoup dans les commentaires liés à nos notations sur les différents Stores (Apple ou Google), ou Trustpilot, c’est la qualité et la rapidité de notre service client. Nous sommes vraiment à l’écoute des besoins de nos clients, et nous sommes là pour y répondre. Comme nous sommes encore dans une phase de construction, nous prenons note de tous les commentaires de nos utilisateurs, ou même de personnes qui n’utilisent pas encore notre application et nous disent ce qui manque pour qu’elles puissent le faire.

Nous construisons avec eux : nous avons une roadmap ouverte en ligne, et les gens peuvent voter pour les fonctionnalités qu’ils ont le plus envie d’avoir. Nous priorisons le lancement des nouvelles fonctionnalités par rapport aux attentes et à tous les retours que nous avons, à la fois dans la gestion du quotidien pour aider les gens, et à la fois sur des projets à plus long terme pour lancer de nouvelles fonctionnalités.

Quelles sont vos ambitions pour les années à venir ?

Nous avons, il y a quelques semaines, levé 5 millions d’euros, et cette levée de fond va nous permettre de lancer à la fois des nouvelles fonctionnalités, avec par exemple les produits d’assurance-vie évoqués tout à l’heure, mais aussi des livrets. Nous allons faire grandir notre application et notre base utilisateur.

Notre objectif étant avec Green Got de pouvoir apporter le maximum d’argent possible au financement des énergies renouvelables, et pour cela il faudra qu’on ait le maximum d’utilisateurs avec nous.

Pour le moment, nous sommes uniquement présents en France. Nous espérons nous déployer dans de nouveaux pays  : nous commencerons avec la Belgique, qui dans quelques jours, pourra utiliser à son tour les services de Green Got.

Notre objectif, c’est que Green Got grandisse, qu’elle acquière dans le futur les licences nécessaires pour devenir une véritable banque, au sens établissement de crédit.

Cela nécessite beaucoup de travail et concentre actuellement une bonne partie de l’équipe car c’est ce qui nous permettra de jouer véritablement dans la cour des grands.

Si vous voulez avoir plus d’informations sur Green Got, leur site est accessible https://green-got.com/ ou vous pouvez les suivre sur https://fr.linkedin.com/company/greengot

Marie-Ange Nodar
Écrit par
Basée dans le Sud-Ouest, elle décrypte pour vous les actualités financières.