Déclaration publicitaire

Taux des prêts personnels en France : le guide complet 2024

Mise à jour : 15 janvier 2024

Introduction

Le prêt personnel rencontre un franc succès puisqu’il peut vous permettre de financer une multitude de projets grâce à la flexibilité qu’il offre. Il donne, par ailleurs, une certaine sécurité, avec ses mensualités constantes et connues à l’avance. Le taux d’un prêt personnel réserve cependant une part de mystère. Chaque établissement étant libre de fixer ses propres taux, il est légitime de se demander comment s’y prendre pour trouver le tarif de prêt personnel le plus avantageux.

Pour vous aider à y voir plus clair, j’ai fait le point sur la question afin de comprendre comment fonctionne le TAEG et comment l’optimiser. Cela vous permettra de trouver la solution de prêt la plus adaptée à votre situation.

Je vous invite donc à prolonger votre lecture pour comprendre la notion de TAEG, découvrir les divers frais qu’il englobe et ce qui influence sa valeur. J’en profite pour vous partager mes conseils pour obtenir les meilleurs taux de prêts personnels et pour minimiser le coût de votre crédit.

Découvrir FLOA Bank

Le point : comprendre le concept des prêts personnels

Le prêt personnel est un crédit à la consommation, c’est-à-dire, un prêt qui peut aller jusqu’à 75 000 € et qui ne concerne pas le financement d’un bien immobilier. Parmi les crédits à la consommation, on distingue les crédits affectés, les crédits renouvelables et les prêts personnels.

Le prêt personnel vous permet d’emprunter des montants de 200 € à 75 000 €, à rembourser en minimum 3 mois. Contrairement au crédit affecté dont le montant emprunté doit servir à l’achat d’un bien précis, le prêt personnel est d’usage libre. Vous pouvez donc l’utiliser pour financer ce que vous voulez, tant que ce n’est pas l’achat d’un bien immobilier ni la construction d’un terrain.

Vous pouvez donc contracter un prêt personnel pour financer un ou plusieurs projets tels que l’achat de matériel électronique ou le financement d’un voyage. On ne vous demandera aucun justificatif d’achat. Cette liberté d’utilisation donne un franc succès au prêt personnel que vous pouvez, par ailleurs, rembourser par anticipation.

Voir les offres FLOA Bank

Le taux des prêts personnels démystifié : la vérité sur le TAEG

Le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) représente le coût total de votre crédit. Ce taux inclut tous les coûts liés au crédit. C’est donc une donnée très importante puisqu’il vous permet de savoir ce que coûte réellement votre prêt.

Le TAEG est calculé de la même manière par tous les établissements financiers qui sont légalement obligés de l’indiquer dans leurs publicités, offres de crédits et contrats de prêts. Par conséquent, le TAEG vous permet de comparer les offres de crédit entre elles.

Le TAEG est donc très utile pour prendre des décisions éclairées. Vous pouvez ainsi choisir l’option la plus avantageuse pour votre situation financière. Cela évite les mauvaises surprises et permet de planifier vos dépenses de manière plus efficace.

Découvrir les facteurs qui influencent le TAEG des prêts personnels

Le TAEG représente donc le montant que vous devrez débourser en plus du remboursement de la somme empruntée et englobe tous les frais liés à votre emprunt tels que :

  • le taux débiteur,
  • le coût de l’assurance emprunteur,
  • les frais de dossier,
  • les frais de gestion,
  • tous les autres frais obligatoires liés à votre prêt.

Le taux nominal annuel ou taux débiteur fait partie du TAEG. Il représente le taux d’intérêt réel de votre crédit, que vous payez sur la somme empruntée. La banque fixe sa valeur et doit l’indiquer dans votre contrat de prêt.

Les offres de prêts personnels proposent, en règle générale, un TAEG fixe qui ne vous réserve aucune mauvaise surprise. Dès le début, vous recevez un échéancier précis qui détaille toutes vos mensualités, ce qui vous permet une bonne maîtrise de votre budget.

Un prêt personnel à taux variable est plus incertain puisque son coût peut varier au fil des remboursements. Ce type de prêt personnel peut paraître attrayant puisqu’il commence avec un TAEG généralement plus bas. Privilégiez donc cette solution pour des courtes durées de remboursement.

Notez qu’avant, on utilisait le TEG, le Taux Effectif Global, pour calculer le coût total d’un prêt. Le TAEG l’a remplacé puisque sa méthode de calcul est plus précise et complète.

Le TAEG à la loupe : comment les taux des prêts personnels sont-ils calculés

On peut dire que le TAEG reflète le risque que prend l’organisme prêteur en vous accordant le prêt. En effet, au plus la banque s’expose au risque de non-remboursement, au plus élevé est le TAEG.

D’une manière générale, le montant du TAEG est influencé par les caractéristiques de votre crédit et par votre situation personnelle. Il varie en fonction des données de votre prêt telles que le montant emprunté et la durée de remboursement mais aussi en fonction de votre situation personnelle influencée par vos revenus, votre profession et votre statut civil.

Notez que les taux que vous obtenez lors de vos simulations ne sont pas contractuels. Ceux-ci sont, en effet, révisés sur base des données personnelles qui vous sont demandées lorsque vous introduisez une demande de prêt personnel.

Quoi qu’il en soit, le TAEG ne peut légalement dépasser un montant fixé par la Banque de France. Il s’agit du taux d’usure, le seuil maximal des taux d’intérêt que les établissements de crédit peuvent légalement appliquer lors de l’octroi de prêts. Il vise à protéger les emprunteurs contre le surendettement et les pratiques de crédit abusives.

Comment obtenir les meilleurs taux de prêt personnel

Chaque établissement est libre de fixer ses propres TAEG, selon sa politique commerciale, à condition qu’ils restent inférieurs au taux d’usure. Cela se reflète dans les offres de prêts personnels : pour une même solution, les taux peuvent considérablement varier entre établissements, à l’image des résultats de cette simulation pour des prêts personnels de 8 000 € et 15 000 € auprès de FLOA Bank et Cofidis :

Établissement prêteur Montant
emprunté
Durée de
remboursement
Mensualité TAEG Montant
total dû
FLOA Bank 8 000 € 24 mois 351,94 € 5,40 % 8 446,56 €
15 000 € 12 mois 1 297,58 € 7,18 % 15 570,96 €
Cofidis 8000 € 24 mois 357,96 € 7,16 % 8 579,70 €
15 000 € 12 mois 253,35 € – 1 256,10 € 0,90 % 15 070,43 €
Faire glisser

Au vu de ces résultats, il est donc crucial de faire des simulations, de comparer les diverses solutions entre elles, voire de négocier le TAEG.

L’importance de comparer les crédits à la consommation avant de s’engager

Comme les TAEG peuvent considérablement varier entre eux, ce n’est qu’en comparant, que vous pourrez individualiser les solutions les plus avantageuses pour vous. Faites donc toujours des simulations au préalable.

En plus du TAEG, tout établissement de crédit doit vous informer sur la valeur du taux débiteur, ou taux annuel global, de votre crédit. Prêtez également attention à cette donnée puisqu’elle peut aussi être un bon moyen de négociation du coût total de votre crédit. Rappelez-vous : le taux annuel global indique ce que la banque encaisse en intérêts sur la somme empruntée.

Voyez, dans ce tableau, la comparaison entre deux offres d’un prêt personnel de 10 000 € sur 30 mois, contractés auprès FLOA Bank et Cetelem. Vous pourriez utiliser les taux débiteurs ou TAEG compétitifs de FLOA Bank pour négocier le tarif de votre prêt personnel Cetelem. Vous profiterez ainsi des facilités de remboursement des prêts personnels de Cetelem tels que l’option par paliers ou le prêt réservé, à un taux compétitif.

Établissement Mensualité TAEG Taux débiteur
FLOA Bank 352,66 € 4,50 % 4,41 %
L’importance de comparer les crédits à la consommation avant de s’engagerCetelem 364,14 € 7,19 % 6,96 %
Faire glisser

Soyez vigilant(e) face aux offres promotionnelles de prêt personnel à des taux très bas tels que du 0,1 %. Souvent, ces taux s’appliquent pour des vitesses de remboursement très rapides, ce qui fait grimper le montant de vos mensualités et pourrait déstabiliser votre budget.

Enfin, très important : veillez à comparer des offres de même montant et de même durée de remboursement. Cette dernière influence, d’ailleurs, le montant du TAEG, comme nous allons le voir ci-après.

Le temps c’est de l’argent : choisir entre des durées courtes et longues pour des résultats optimaux

La durée de remboursement d’un prêt personnel est de minimum 3 mois. Aucune durée maximum n’est fixée par la loi, mais les établissements de crédit la limitent généralement à 7 ans.

En toute logique, plus la durée de remboursement est longue, plus l’établissement de crédit s’expose au risque de non-remboursement. Pour compenser ce risque supplémentaire, l’établissement de crédit va donc généralement vous proposer des taux plus élevés. Cependant, chaque établissement à sa propre politique de fixation des taux.

L’important pour vous, est de choisir le bon compromis entre un coût de crédit minimum et des mensualités de remboursement confortables, qui rentrent dans votre budget sans vous mettre en difficulté. D’ailleurs, si l’établissement prêteur juge que votre capacité de remboursement n’est pas suffisante, il vous refusera le prêt.

Dans tous les cas, que le TAEG du prêt personnel soit plus ou moins élevé, faites toujours attention au montant total que vous allez devoir rembourser. Au plus la période de remboursement est longue, au moins élevées sont les mensualités mais au plus vous risquez de devoir rembourser. Si vous optez pour de courtes durées de remboursement, votre crédit vous coûtera moins au total, mais vos mensualités seront plus élevées.

Le tableau suivant met bien en évidence l’influence de la durée de remboursement sur le montant total dû pour un prêt de 8 000 € contracté auprès de divers établissements.

Établissement prêteur Durée de
remboursement
Mensualité TAEG Montant
total dû
Coût total du
crédit
FLOA Bank 6 mois 1 360,51 € 7,18 % 8 163,06 € 163,06 €
Cofidis 12 mois mois 1 : 668,45 €

mois 2 à 11 :
669,92 €

mois 12 : 669,88 €

0,90 % 8 037,53€ 37,53 €
FLOA Bank 24 mois 351,94 € 5,40 % 8 446,56 € 446,56 €
Cofidis 60 mois mois 1 : 142,42 €

mois 2 à 59 : 150,24 €

mois 60 : 149,79 €

4,91 % 9 006,13€ 1 006,13 €
Faire glisser

Stratégies pour minimiser le tarif d’un prêt personnel et maximiser ses avantages

Vous pouvez donc réduire le coût de votre prêt personnel en comparant diverses offres pour trouver la plus avantageuse. Vous pouvez également réduire les dépenses en faisant des choix d’aménagement de votre prêt personnel. Ces choix concernent, notamment, l’assurance emprunteur et les caractéristiques de votre crédit.

Réduire le coût d’un prêt personnel

Nous l’avons vu : réduire la durée de remboursement fait baisser le coût de votre prêt personnel. Faites cependant attention : une durée de remboursement plus courte signifie également des mensualités plus élevées. Ce serait fâcheux que vous deviez recourir à un autre prêt à cause de mensualités qui mettent vos finances dans le rouge.

Vous pouvez aussi diminuer le taux de votre prêt personnel en diminuant le montant emprunté. Vous pourriez utiliser votre épargne, par exemple, dans cette optique. Faites des simulations en faisant varier le montant emprunté. Si le coût de votre prêt personnel diminue, comparez votre gain à ce que vous perdez en rémunération de votre épargne.

Enfin, vous pouvez diminuer le taux de votre prêt personnel en choisissant votre assurance emprunteur puisque le TAEG la prend en compte. Sachez que vous pouvez souscrire une assurance auprès d’un autre établissement de crédit, ce qui peut faire diminuer votre TAEG.

Vous pouvez aussi décider de ne pas contracter d’assurance emprunteur. Faites cependant attention car celle-ci vous protège en cas d’événements malheureux tels que le décès ou l’invalidité. Si votre durée de remboursement est longue, le risque d’impayé augmente, et une assurance se révèle judicieuse.

Remboursement anticipé

Vous pouvez à tout moment rembourser votre prêt personnel avant son échéance, dans sa totalité ou en partie, et réduire le coût total de votre prêt. En effet, lorsque vous remboursez un crédit par anticipation, vous ne payez aucun intérêt sur les montants remboursés anticipativement. Cependant, le remboursement anticipé peut engendrer des pénalités.

Vous ne payez aucune pénalité si le capital restant dû est inférieur à 10 000 € par période de 12 mois. Lorsqu’il vous reste à rembourser plus de 10 000 €, l’organisme prêteur pourra vous demander de payer des frais de remboursement anticipé. Cette pénalité compense les intérêts perdus par l’établissement, et son montant est encadré par la loi. Il ne peut dépasser 1 % du montant du crédit remboursé anticipativement s’il vous reste plus de 12 mois de remboursement et 0,5 % s’il vous reste moins que cela.

Ces pénalités réduisent les économies que vous réalisez. Évaluez donc leur impact sur les gains réalisés grâce au remboursement anticipé et sur votre trésorerie. Vérifiez les conditions de remboursement anticipé de votre contrat avant de le signer et n’hésitez pas à négocier le montant des frais de remboursement anticipé, au besoin.

Le remboursement anticipé présente également l’avantage d’améliorer votre taux d’endettement. Votre capacité d’emprunt est donc augmentée.

Guide pas à pas : Comment obtenir un prêt personnel

Bien que chaque établissement de crédit ait sa propre offre en la matière, la procédure de demande d’un prêt personnel auprès d’un établissement en ligne est assez similaire. Suivez ce guide pour faire une demande rapide, facile et adaptée à vos besoins.

Étape 1 : Trouvez la meilleure offre de prêt personnel à un taux avantageux

Pour trouver la meilleure offre de prêt personnel à tarif avantageux, je vous recommande de faire des simulations. Pour cela, les établissements de crédit en ligne mettent à votre disposition des outils de simulation très faciles à prendre en main, gratuits et sans engagement. Faites autant de simulations que nécessaire. Elles ne prennent pas de temps et elles vous donnent des informations importantes sur les solutions de prêts personnels qui s’offrent à vous.

Faites des simulations auprès de divers établissements et au sein d’un même établissement. Pour cela, faites varier le montant emprunté et la durée de remboursement pour voir quel agencement vous convient le mieux. Lorsque vous comparez des prêts personnels de divers établissements, veillez à comparer des solutions de mêmes montant et durée de remboursement.

Ne basez pas votre décision uniquement sur la valeur du TAEG. Assurez-vous que les mensualités de remboursement rentrent dans votre budget et ne déstabilisent pas votre équilibre financier d’une part. D’autre part, prenez connaissance du montant total dû. En effet, un TAEG peu élevé mais sur une longue période de remboursement fait grimper les frais du prêt personnel. Dès qu’une solution vous convient, faites une demande de prêt personnel.

<span id="_step_0">Étape 1 : Trouvez la meilleure offre de prêt personnel à un taux avantageux</span>

Étape 2 : Faites votre demande de prêt personnel

Lorsque vous avez trouvé la solution qui vous convient, souscrivez-y. Avec un établissement en ligne, la demande de prêt se fait généralement entièrement en ligne en quelques minutes. L’établissement de crédit vous demandera des données personnelles pour pouvoir évaluer votre solvabilité et vous proposer un contrat de crédit personnalisé. Parmi les informations demandées, on distingue généralement des données relatives à :
  • votre identité,
  • votre situation familiale,
  • votre type de logement : si vous êtes locataire, propriétaire ou autre,
  • votre situation professionnelle : votre secteur d’activité, votre profession, votre ancienneté, le type de contrat,
  • votre situation financière : votre ancienneté bancaire, vos revenus mensuels, vos charges mensuelles.

De plus en plus d’établissements vous invitent, lors de votre demande, à connecter le compte bancaire sur lequel sont versés vos revenus. Il s’agit d’une connexion sécurisée, en lecture seule, grâce à laquelle vous devrez soumettre moins de pièces justificatives par la suite et qui permet une analyse plus rapide de votre demande.

Sur base de vos données, l’établissement de crédit vous fournit une réponse de principe. La réponse de principe ne signifie pas que l’organisme de prêt accepte votre demande mais qu’il est prêt à donner suite à votre demande et à l’examiner.

La réponse de principe est souvent rapide, en maximum 24h, et certains établissements vous la donnent immédiatement. Les délais qui séparent l’accord de principe et la réponse définitive dépendent de chaque établissement. Selon la complexité de votre projet, cela peut prendre de quelques jours à quelques semaines. Si l’établissement prêteur accepte votre demande, vous recevez une offre de prêt.

<span id="_step_1">Étape 2 : Faites votre demande de prêt personnel</span>

Étape 3 : Signez votre offre de prêt et soumettez les pièces justificatives requises

Relisez bien votre contrat avant de le signer. Légalement, il doit contenir toutes les caractéristiques du prêt telles que :
  • le montant de l’emprunt,
  • la valeur du TAEG,
  • la valeur du taux débiteur,
  • la durée de remboursement,
  • le montant des mensualités,
  • le coût de l’assurance facultative,
  • les conditions de mise à disposition des fonds.

Penchez-vous également sur les modalités de remboursement anticipé. Si vous le souhaitez, c’est avant de signer le contrat que vous pourrez négocier les frais de remboursement anticipé.

Joignez à votre contrat de prêt toutes les pièces justificatives requises par l’établissement. En règle générale, vous devrez soumettre :

  • une pièce d’identité en cours de validité,
  • un justificatif de domicile récent de moins de 3 mois,
  • un RIB,
  • vos 3 derniers relevés de compte bancaire,
  • vos dernières fiches de paie (3 mois en général),
  • votre dernier avis d’imposition.

Pour une demande de prêt personnel, vous ne devrez soumettre aucun justificatif d’achat puisque vous êtes libre d’utiliser le montant pour ce que vous voulez. L’offre de prêt est valable 30 jours. À partir de sa signature, le délai de rétractation légal commence à courir.

<span id="_step_2">Étape 3 : Signez votre offre de prêt et soumettez les pièces justificatives requises</span>

Étape 4 : Recevez les fonds de votre prêt personnel

Une fois l’offre de prêt personnel signée, vous disposez d’un délai légal de rétractation de 14 jours. Celui-ci vous permet de changer d’avis et de renoncer au crédit sans motif ni pénalité. Pendant ce délai, vous pouvez donc, par exemple, continuer à comparer des offres et réfléchir à votre projet. Certains établissements vous permettent, sur demande expresse, de réduire le délai de rétractation à 7 jours.

Si vous ne renoncez pas à votre contrat, celui-ci devient définitif après le délai de rétractation. Les fonds sont alors mis à votre disposition sur votre compte bancaire. Vous pourrez librement utiliser votre crédit et vous commencerez à le rembourser selon les modalités convenues dans votre contrat.

Vous pouvez à tout moment rembourser votre crédit de manière anticipative en partie ou dans sa totalité, selon les modalités reprises dans votre contrat de prêt.

Voir les offres FLOA Bank

Conclusion

À présent, le taux d’un prêt personnel ne devrait plus avoir de secrets pour vous. Prenez toujours en compte le TAEG, c’est une donnée importante qui vous permet de trouver la solution de prêt la plus avantageuse pour vous. Il englobe tous les frais liés à votre prêt personnel et vous permet de faire des comparaisons entre diverses offres de crédit.

Afin de trouver la solution de prêt personnel la mieux adaptée à vos besoins, je vous recommande de faire des simulations et de comparer entre elles les différentes options de prêts. Pour choisir le prêt personnel le moins cher, comparez les offres de crédits de même montant et aux durées de remboursement équivalentes. N’hésitez pas à faire varier les caractéristiques de votre crédit pour voir leur influence sur son coût total. Vous pouvez, par ailleurs, faire baisser le coût de votre crédit via l’assurance emprunteur ou grâce au remboursement anticipé.

Quoi qu’il en soit, les établissements de crédit en ligne vous permettent de faire des simulations gratuites, rapides et sans engagement. La souscription se fait également en ligne, au cours d’une procédure simple, rapide et sécurisée, de quoi donner vie à vos divers projets.

FAQ

Qu’est-ce qu’un prêt personnel à taux faible ?

Un prêt personnel à taux faible est un prêt offrant un taux d’intérêt inférieur à la moyenne du marché. La Banque de France publie, chaque trimestre, les taux moyens des crédits à la consommation. Les taux des prêts personnels varient en fonction de plusieurs facteurs, notamment la durée du prêt, le montant, et le profil de crédit du demandeur.

Le TAEG est l’indicateur clé pour calculer et comparer le coût d’un prêt personnel. Il intègre les intérêts et tous les frais liés au crédit. Ce taux peut être influencé par de nombreux facteurs. Une bonne gestion financière et un excellent historique de crédit peuvent vous aider à obtenir des conditions plus favorables.

Chaque organisme de crédit est libre de fixer ses taux comme il le souhaite. Il est, dès lors, important de comparer les offres de divers établissements. Certaines offres promotionnelles de prêts personnels affichent des taux très bas, commençant même à 0,1%. Il s’agit souvent de prêts à rembourser très rapidement. Dans tel cas, assurez-vous que les mensualités de remboursement rentrent dans votre budget.

Comment obtenir l’offre la plus avantageuse pour votre prêt personnel ?

Pour obtenir l’option la plus avantageuse pour votre prêt personnel, il est essentiel de comparer les offres et d’utiliser des outils de simulation en ligne. Les établissements de crédit en ligne proposent des simulateurs gratuits pour connaître les caractéristiques d’un prêt dont son coût total.

Pour réduire les coûts, considérez les options suivantes :

  • renoncer à l’assurance emprunteur, si vous jugez ce risque acceptable;
  • souscrire une assurance emprunteur auprès d’un autre établissement à un coût plus compétitif;
  • diminuer le montant emprunté pour réduire les intérêts;
  • raccourcir la durée du prêt, ce qui augmente ses mensualités mais réduit son coût total;
  • envisager un remboursement anticipé, partiel ou total, si votre situation financière le permet.

Par ailleurs, sur base des résultats de vos simulations, n’hésitez pas à négocier le coût de votre prêt. Vous pouvez également, avant de signer votre contrat de prêt, négocier le niveau des pénalités en cas de remboursement anticipé. Vous maximisez ainsi le gain financier résultant du remboursement anticipé.

Prenez vraiment le temps de faire des simulations et des comparaisons avant de faire votre demande. Ensuite, le processus de souscription à un prêt personnel est facile et rapide.

Est-il possible de trouver un prêt personnel sans intérêt ?

Trouver un prêt personnel sans intérêt est extrêmement rare, si bien qu’il faut redoubler d’attention lorsque vous voyez des offres gratuites ou presque gratuites. Il est important de distinguer le taux débiteur d’un prêt personnel de son TAEG. Le taux débiteur, aussi appelé taux nominal, représente le montant des intérêts effectivement payés sur la somme empruntée. Le TAEG, lui, inclut non seulement les intérêts, mais aussi tous les autres frais associés au prêt.

Par conséquent, même si certains prêts peuvent avoir un taux d’intérêt nominal de 0 % ou proche, des frais supplémentaires peuvent s’appliquer, ce qui augmente le TAEG, coût total du crédit. C’est la raison pour laquelle le TAEG est la donnée la plus fiable et complète pour estimer le véritable coût de votre prêt personnel.

Par ailleurs, notez que des taux promotionnels extrêmement bas sont généralement proposés pour des vitesses de remboursement très courtes. Dans de tels cas, vos mensualités sont généralement plus élevées, ce qui pourrait déstabiliser votre budget mensuel et vous mettre en difficulté.

Regardez donc, en priorité la valeur du TAEG, et n’hésitez pas à mettre en place des stratégies pour l’optimiser et minimiser le coût total de votre prêt personnel.

Sophie Layson
Écrit par
Sophie Layson est une rédactrice freelance spécialisée dans des domaines d'expertise variés dont la finance. Elle est diplômée de l'ICHEC, une école de commerce belge, où elle a obtenu son diplôme d'ingénieur commercial. Tout au long de son parcours professionnel, elle a exercé diverses fonctions en management de projet, dans l'enseignement et dans les ressources humaines. Elle a finalement décidé d'allier sa passion pour l'écriture à ses compétences dans le conseil, dans l'analyse et en matière de communication afin de devenir rédactrice dans ses domaines d'expertise et de prédilection. Elle aime également pratiquer les multiples langues qu'elle connaît, marcher et voyager.