spinner
Déclaration publicitaire

Helios 2023 : quand une banque s’engage vraiment

9 janvier 2023

Aujourd’hui chez FinMag, nous rencontrons Maeva Courtois, cofondatrice d’Helios, qui retrace pour nous le parcours de la banque éthique Helios depuis sa création, en 2020.

Par Marie-Ange Nodar

Helios 2023 : quand une banque s’engage vraiment

Un compte en banque éthique, c’est quoi ?

Lorsque nous avons décidé de lancer Hélios, on voulait créer plus qu’une banque qui proposerait un “vernis vert” en plus d’un service bancaire classique.

Nous voulions réellement changer le concept même du modèle financier : la banque a la capacité de modeler ce que sera l’économie de demain, en choisissant de développer une entreprise plutôt qu’une autre et en lui fournissant l’accès au capital.

Nous avons ainsi défini le concept d’écobanque sur la base de 4 piliers :

  • La transparence : dans le domaine bancaire, en tant que consommateur, on n’a pas accès à l’information.

Même lorsque les banques prônent leur engagement écologique au travers de leur campagne marketing, on n’a pas les moyens de réellement savoir ce que devient notre argent une fois déposé à la banque, parce qu’on n’a pas l’accès à la liste des investissements réalisés par celle-ci.

Chez nous, le client sait quelles entreprises ont été financées et peut comprendre les critères mis en place pour réaliser ces financements.

Tous les projets financés apparaissent directement sur notre site ou notre application. Cela permet de mettre des actions face aux mots.

  • Nous excluons et ne finançons pas les entreprises qui représentent un risque pour le climat ou la biodiversité.

Nous avons établi une liste d’exclusion extrêmement précise, accessible encore une fois aux clients et au grand public, dans laquelle figurent des secteurs reconnus scientifiquement comme représentant un risque pour demain tels que pesticides chimiques, élevage intensif, gaz, charbon, pétrole, armement,..

Chez Helios, on garantit à nos clients que pas 1 € n’ira financer ce type d’industrie

  • Nous agissons : en fléchant nos financements vers des projets de transition écologiques.

Nous avons identifié 6 thématiques dans lesquelles il existe un besoin en investissement  qui permettrait à des projets de se développer pour créer demain des alternatives aux solutions existantes. On va pouvoir financer par exemple les énergies renouvelables, la mobilité bas carbone, l’agriculture durable,..

C’est la garantie Helios, permettre à nos clients, indirectement, de financer le monde qu’ils espèrent voir se développer demain.

  • Notre gouvernance : Notre système est participatif, notre feuille de route est accessible à tous nos clients, ils peuvent voter dans l’application pour les prochains projets, les prochains produits ou fonctionnalités.

Tous les produits que nous avons lancé l’ont été pour répondre à une forte demande de nos clients .Notre version “ordinateur” par exemple, a été créée sur la demande de notre clientèle, au départ nous proposions uniquement une version smartphone.

Qui peut ouvrir un compte chez Hélios ? Qui sont vos clients ?

Toute personne majeure peut ouvrir un compte chez nous.

Nos clients viennent de partout en France, avec une concentration plus importante à Nantes, car nous y avons des locaux,  en région parisienne, et dans le Sud-Est .

Au niveau de l’âge, on est sur une tranche 30-40 ans avec un âge médian de 37 ans.

Nos clients ont des niveaux d’engagements très différents : certains viennent de commencer, et d’autres ont déjà arrêté de prendre l’avion, sont végétariens depuis des années, ..

Quels types de compte proposez-vous ?

Nous proposons tous les services d’une banque de détail, et sommes soumis aux mêmes réglementations.

Notre but est que les clients, lorsqu’ils viennent chez Helios,  puissent quitter définitivement les banques traditionnelles, et mettre l’intégralité de leur argent au service de la transition écologique.

Nous mettons à leur disposition un compte courant, un compte jeune pour les – de 24 ans, un compte joint et un livret d’épargne, accessibles depuis une application mobile ou sur le web, suivant les préférences de chacun.

L’an prochain, on pourra leur proposer également une assurance-vie. Chaque client a son conseiller dédié, qui le suit depuis l’ouverture de son compte, qui est à sa disposition toute la journée sans interruption, et s’engage à lui répondre très rapidement.

Les opérations sont quant à elles sécurisées, les dépôts sont garantis à hauteur de 100 000 € comme dans les banques traditionnelles, et les données sont protégées.

Notre site requiert une double authentification, et pour la réalisation des opérations sensibles il faut se munir de l’appareil qui a été validé comme étant l’appareil de référence, avec une validation empreinte digitale .

Quels projets soutenez-vous ? Comment s’articule ce soutien ?

Aujourd’hui, nous avons pu investir 6 M € avec nos 12 000 clients.

Le client Helios ne voit aucune différence par rapport à une banque classique, mais cela nous permet à nous, de faire des financements pour des projets qui en ont besoin pour opérer la transition écologique, et au client, de savoir que son argent sert une cause qu’il soutient.

Ces 6 M€ ont servi 6 projets :

  • En Nouvelle-Calédonie, pour la création d’une centrale solaire par la société Akuo Energy qui est une société française leader sur le marché des énergies renouvelables.
  • Hopium est un constructeur automobile français qui cherche à construire le premier véhicule 100 % hydrogène français pour décarboner la mobilité longue distance.
  • Carbios, qui a développé une nouvelle solution enzymatique, pour recycler le plastique PET à l’infini, même endommagé, ce qui à l’heure actuelle est impossible.
  • Olatein, qui est sur sa phase de R&D, et propose des protéines végétales en remplacement des protéines animales, car les élevages de bétail sont, on le sait, une grande source d’émission de gaz à effet de serre.

Ils pourront proposer des steaks végétaux, du lait pour se substituer à une partie de l’alimentation animale.

  • La rénovation du métro de Marseille, qui est une des villes les plus polluées de France car le réseau urbain y est très peu développé. Le but est d’essayer de diminuer la circulation des voitures en ville.
  • Mareva, un projet à Montpellier pour rénover la station d’épuration et l’agrandir lui permettant ainsi de recevoir les surplus de pluie.

Notre rôle, chez Helios, c’est de sélectionner ces projets qui participent à répondre à des problématiques actuelles et futures, et de les aider à se développer via le financement.

À ce jour, nous avons calculé que nous avons permis d’éviter plus de 50 000 Tonnes de CO2 depuis notre création en 2020, par le simple fait d’avoir sorti l’argent des banques traditionnelles, qui, elles, investissent dans les entreprises fossiles ayant une empreinte carbone forte, et parce qu’on a pu financer des solutions qui font baisser les émissions carbone de leur secteur, en remplaçant l’électricité de source fossile par une électricité verte.

Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

Nous espérons nous développer suffisamment pour montrer aux banques traditionnelles que leurs clients souhaitent que les banques s’engagent réellement dans la transition écologique, et pas seulement dans le cadre d’une stratégie marketing, et que ça leur donne envie de changer.

Et de notre côté, nous visons les 50 000 clients pour fin 2023, et nous allons ouvrir Helios dans plusieurs pays d’Europe pour début 2024.

Si vous voulez avoir plus d’informations sur Helios, leur site est accessible https://www.helios.do/ ou vous pouvez les suivre sur https://fr.linkedin.com/company/helios-do

Marie-Ange Nodar
Écrit par
Basée dans le Sud-Ouest, elle décrypte pour vous les actualités financières.