Déclaration publicitaire

Lya Protect 2024 : la plateforme digitale pour les distributeurs de produits d'assurance

Mise à jour : 4 mars 2024

FinMag rencontre aujourd’hui Arnaud Fournier, fondateur et CEO de Lya Protect, cette insurtech spécialisée dans le développement de logiciel dans le domaine de l’assurance. Une plateforme avançant une approche avant-gardiste grâce à l’intelligence artificielle, avec pour ambition d’offrir une expérience digitale inégalée aux courtiers, aux assureurs et aux mutuelles.

Par Marie-Ange Nodar

Lya Protect 2024 : la plateforme digitale pour les distributeurs de produits d'assurance

Pouvez-vous nous présenter Lya Protect ?

Lya Protect se spécialise dans le développement de logiciels dédiés à l’industrie de l’assurance.

Nous adressons deux groupes principaux :

  • Les courtiers d’assurance, à qui nous proposons une solution en mode SaaS visant à faciliter leur transition vers le numérique, en rendant plus fluide et simple leur relation avec les clients. Ils ont accès à un CRM, une plateforme pour générer des devis et comparer différentes offres d’assureurs, ainsi que des formulaires web et une application dédiée à leurs clients pour digitaliser leur interaction. Notre objectif est d’éliminer l’envoi de courriels, de fichiers PDF et d’Excel, en faveur d’une expérience fluide au sein de notre plateforme dédiée. Notre intervention se concentre principalement dans le domaine de la protection sociale, couvrant la santé, la prévoyance et l’épargne retraite pour les individuels, les travailleurs non salariés et les entreprises.
  • Les grands comptes, tels que les assureurs et les mutuelles. Nous leur proposons des plateformes de distribution pour moderniser leurs interactions avec les courtiers et leurs clients finaux. Nous nous chargeons de digitaliser les parcours sur leur site web, les parcours et les outils à la vente en agence ou en call center chez eux.  Ainsi, une expérience omnicanale fluide est assurée, permettant à un utilisateur de commencer un devis en ligne et de le poursuivre sans heurts en agence, et vice versa. L’objectif étant d’assurer une communication transparente et simplifiée entre tous les canaux.

Quels services offrez-vous ?

L’application englobe toutes les fonctionnalités classiques d’un CRM. Elle intègre une GED ainsi qu’un comparateur de devis. Enfin, la conformité est une priorité majeure, permettant aux professionnels de garantir la conformité de leurs activités. L’application gère également de manière exhaustive les commissions et les contrôles de commissions provenant des compagnies. Il s’agit d’une application complète offrant une vision à 360 degrés du métier de courtier de proximité.

Vous avez annoncé une levée de fonds en septembre dernier : que cela va-t-il vous permettre ?

Nous nous concentrons sur deux objectifs principaux. Tout d’abord, nous cherchons à accélérer notre expansion commerciale, notamment avec le recrutement d’un directeur commercial et la disponibilité de six postes encore à pourvoir. Cette démarche renforce notre équipe pour dynamiser notre croissance. De plus, nous sommes déterminés à améliorer notre outil dédié aux grands comptes.

Pourquoi choisir Lya Protect ?

En premier lieu, notre indépendance, qui est cruciale. Nous ne sommes affiliés à aucun assureur ou compagnie, ce qui revêt une importance particulière pour garantir aux courtiers une totale autonomie. Ensuite, notre équipe fondatrice bénéficie d’une expérience significative dans le domaine du courtage. Composée d’anciens membres de l’équipe technique du groupe APRIL, un acteur majeur en tant que grossiste, nous cumulons plus de 20 ans de savoir-faire et de connaissance approfondie du métier.

De plus, nous avons su allier cette expertise à l’utilisation des nouvelles technologies, en investissant notamment dans l’intelligence artificielle pour construire notre plateforme. Ainsi, notre plateforme représente une combinaison harmonieuse entre la modernité technologique et le savoir-faire métier de professionnels chevronnés.

Quels seront selon vous les enjeux à relever dans les prochaines années ?

Nos défis majeurs sont liés à ce que l’on désigne sous le terme d’Open Insurance. Cela concerne la manière dont les compagnies d’assurance seront en mesure de nous fournir des API, et comment l’ensemble de ce processus peut être standardisé.

Il y a quelques années, le secteur bancaire a connu une révolution similaire avec la DSP2. À mon sens, nous sommes actuellement aux prémices de cette transformation dans le domaine de l’assurance. Notre espoir réside dans la possibilité de tirer parti de cette normalisation pour interconnecter de manière plus native et fluide les systèmes d’information des assureurs. Cela nous permettrait d’offrir aux courtiers et aux mutuelles une expérience nettement plus digitale que celle qui est possible aujourd’hui.

Et si vous voulez avoir plus d’informations sur Lya Protect, leur site est accessible https://www.lyaprotect.com/ et vous pouvez les suivre sur https://fr.linkedin.com/company/lya-protect

Marie-Ange Nodar
Écrit par
Basée dans le Sud-Ouest, elle décrypte pour vous les actualités financières.