Mintera 2024 : la crypto-banque d’investissement verte de demain

Mise à jour : 27 mai 2024

Julien Marcadé, Co-fondateur et CEO de Mintera, se confie à FinMag sur ses ambitions pour le monde de demain, et sa volonté d’apporter sa pierre à l’édifice pour une finance plus respectueuse de l’environnement.

Par Marie-Ange Nodar

Mintera 2024 : la crypto-banque d’investissement verte de demain

Quelle est la mission de Mintera ?

Aujourd’hui, l’écosystème web3 est complexe et fragmenté, la finance est déconnectée du monde réel, et la crise climatique est de plus en plus pressante.

Pour répondre à ces problèmes, nous avons créé Mintera : un écosystème financier basé sur la blockchain avec un impact environnemental positif.

Nous prenons le meilleur de la Finance Décentralisée (DeFi) pour créer des produits d’investissement digitaux performants. Et nous l’associons à la Finance Régénérative (ReFi) pour que notre écosystème ait un impact net positif pour le climat.

Mintera rassemble ainsi en un écosystème des produits et services d’investissement construits autour d’un token digital, des programmes verts, et une communauté internationale partageant notre vision. En ce sens, Mintera est la crypto-banque d’investissement verte de demain.

Notre objectif : fournir des services d’investissement durables aux investisseurs à l’échelle mondiale.

A qui s’adresse votre solution ?

De manière générale, Mintera s’adresse à tous ceux qui souhaitent investir dans le monde de la finance digitale tout en ayant un impact net-positif. Nous nous adressons aussi bien aux débutants qu’aux investisseurs chevronnés, s’ils ont comme point commun de se soucier autant du bien commun que de leur intérêt personnel.

Nous souhaitons démocratiser l’accès aux produits d’investissement digitaux. Pour cela, notre stratégie se décompose en plusieurs étapes. Aujourd’hui, nous ciblons principalement une population de “crypto-enthousiastes”, habituée des technologies et solutions que nous employons. Ce sont eux qui constituent la fondation de Mintera.

Demain, nous irons chercher le grand public. Et pourquoi pas ensuite, des acteurs financiers institutionnels.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Nous avons deux aspects : d’un côté la performance d’investissement, et de l’autre l’impact écologique.

Les produits d’investissement que nous créons sont basés sur les innovations les plus récentes permises par la blockchain. Le premier d’entre eux, appelé Green Mining Yield, permet d’obtenir un rendement mensuel distribué en monnaie stable (adossée au dollar), entièrement généré par une ferme de minage verte opérée par Mintera. Nous “farmons” du Chia, une cryptomonnaie apparue en 2021 et 500x plus efficiente en énergie que le Bitcoin. Le rendement que nous distribuons est prévu par tranches de rentabilités indexées au cours du Chia, pouvant aller de 5% à 100% annuel.

De l’autre côté, notre engagement écologique repose sur 3 piliers :

  • D’abord, un engagement financier de la part de la société Mintera : nous nous engageons à reverser 50% des profits annuels à des organisations environnementales partenaires reconnues.
  • Ensuite, des programmes verts destinés à financer la croissance de projet durables, financés en partie par un fonds de 6,5M de tokens Mintera prévu uniquement à cet effet.
  • Enfin, une méthodologie d’investissement qui régit toutes nos activités : nous sélectionnons avec soin les projets avec lesquels nous travaillons pour limiter au maximum notre empreinte carbone.

Pour concrétiser cet impact, nous sommes en train de nous faire auditer par BitSCOR, et nous nouons des partenariats avec des associations reconnues telles que Time For The Planet.

Quel impact a eu la chute de la cryptomonnaie de FTX sur Mintera ?

Mintera est né pendant un “bear market” des actifs digitaux, causé en partie par l’implosion retentissante de multiples projets de premier plan tels que Luna, FTX ou encore Celsius. Ces événements ont démontré la nécessité d’acteurs plus éthiques, mieux réglementés et plus transparents.

Forcément, cela a eu une grande influence sur la façon dont nous avons conçu Mintera. Nous avons imaginé un écosystème résilient sur le long terme grâce à des principes forts et assumés : régénération environnementale, transparence, produits d’investissement basés sur des actifs réels…

Nous sommes convaincus que les crises sont sources d’opportunités pour repenser et corriger le fonctionnement d’un système. Le Bitcoin est d’ailleurs apparu peu après la crise financière de 2007-2008. Globalement, la présence d’un environnement économique instable (inflation élevée, incertitudes géopolitiques, instabilité des marchés de cryptomonnaies et des monnaies traditionnelles) oblige les investisseurs à trouver des placements à la fois performants et tournés vers l’avenir.

La meilleure façon de résoudre les problèmes auxquels fait face notre système économique est de construire un écosystème financier alternatif basé sur la transparence, l’équité, des engagements forts, et construit pour le long terme.

Projets à venir ?

Nous focalisons actuellement toute notre attention sur le lancement de notre écosystème. Nous lançons la distribution de notre token utilitaire MNTE le 1er mars 2023 lors d’une prévente publique via notre site www.mintera.co qui durera jusqu’au 1er mai. Nous lancerons ensuite la version beta de notre plateforme et du produit Green Mining Yield courant mai. Puis nous finirons la vente de nos tokens via la plateforme d’un exchange partenaire jusqu’au 1er août 2023.

A partir de là, notre écosystème sera pleinement lancé et opérationnel. Nous nous attellerons à élargir notre offre de produits et services d’investissement, à faire grossir notre communauté et à concrétiser notre action environnementale.

Si vous voulez avoir plus d’informations sur Mintera, leur site est accessible https://mintera.co/  ou vous pouvez les suivre sur https://fr.linkedin.com/company/mintera

Marie-Ange Nodar
Écrit par
Basée dans le Sud-Ouest, elle décrypte pour vous les actualités financières.