Déclaration publicitaire

Tudigo 2024 : pour un investissement rentable, durable, et responsable

Mise à jour : 19 décembre 2023

FinMag rencontre aujourd’hui Alexandre Laing, CEO de Tudigo, pour en savoir plus sur leur solution qui propose un investissement non coté, accessible à tous et au service d’un monde durable.

Par Marie-Ange Nodar

Tudigo 2024 : pour un investissement rentable, durable, et responsable

Pouvez-vous nous présenter la plateforme Tudigo ?

Tudigo est une plateforme d’investissement non coté, dont le but est vraiment de démocratiser ce mode d’investissement auprès du grand public, en sélectionnant des PME et des startups qui ont un impact, qui sont en croissance, et recherchent des fonds.

Investissement non coté, cela signifie que le grand public investit via Tudigo au capital de startups et d’entreprises, ou prêtent, sous forme d’obligations.

Nous proposons des investissements :

  •  En actions , à moyen et long terme, de 3 à 7 ans, avec pour objectif de faire une plus-value sur un tour suivant, ou sur la sortie (la vente de l’entreprise en question).

En actions, on peut faire une plus-value importante, mais on ne sait pas exactement quand l’évènement de liquidité aura lieu, même si nos clauses de rendez-vous prévoient de le provoquer au moins à 5 ans.

  • En obligations, à court terme, de 12 à 36 mois, et avec un rendement prédéterminé à l’avance, entre 9% et 12%, selon les projets.

L’investissement en obligations propose quelque chose de plus prévisible, on peut choisir l’investissement en fonction des paramètres, qui sont l’intérêt et la durée,en général.

En particulier, les investissements en obligations concernent :

  • Des projets portés par des PME de grosse taille, avec un chiffre d’affaires conséquent, en général de plusieurs millions, ayant une capacité d’autofinancement qui permet d’absorber cette dette, et des actifs en plus en garantie (des fonds de commerce ou de l’immobilier).
  • Le crowdfunding immobilier, pour financer des promoteurs ou des marchands de biens sur leurs opérations.

Jusqu’à présent, l’investissement non coté était réservé à une sorte d’élite. Il fallait évoluer dans les bons réseaux, avoir des grosses capacités d’investissement, et donc avoir vent des dossiers au cas par cas, par recommandations, relations notamment au travers de réseaux de business angels.

Tudigo démocratise aujourd’hui le concept de l’investissement non coté en proposant publiquement de nouveaux projets chaque semaine. Triés sur le volet, ces derniers passent par un audit stratégique, financier et extra-financier avant d’être proposés à nos investisseurs. Seuls 1% des dossiers reçus sont proposés à notre communauté.

Il faut également savoir que le réseau business angels, dans sa totalité et pour l’an passé, représente à peu près 70 millions d’euros d’investissements.

Tudigo fait aujourd’hui la différence en prenant une position de leader en termes de montant investi, 40 millions en 2022 et le double prévu en 2023.

Lorsqu’on est dans un réseau, sachant qu’il en existe une centaine, on ne reçoit pas énormément de dossiers. Un réseau business angel investit, pour vous donner un ordre d’idée, sur chaque dossier entre 50.000 et 150.000 €.

Notre maître-mot est de rendre l’investissement accessible à tous. Pour cela, nous avons fait le choix de de fixer le ticket minimum à 1 000€.

Qu’il s’agisse de la qualité des dossiers proposés, des différentes options d’investissement disponibles ou de l’accompagnement de nos conseillers, nous nous faisons fort, chez Tudigo, de faire la différence en ayant toujours un coup d’avance.

A qui vous adressez-vous ? Qui sont vos clients ?

Du point de vue investisseur, on arrive à travailler avec un spectre très large de personnes.

L’investissement moyen par projet est de 4.700 € aujourd’hui. Mais certains n’investissent que 1.000 €, d’autres investissent à hauteur de 50.000 €, 100.000 €, 300.000 €..

Parmi ces investisseurs, on trouve des salariés, des gens tout à fait communs, mais également des chefs d’entreprise, des personnes eux-mêmes business angels, et de plus en plus, des institutionnels, des family offices, des réseaux business angels et des fonds, ainsi que des conseillers en gestion de patrimoine, avec qui nous travaillons aussi et qui nous rejoignent pour l’instant sur une partie encore minoritaire des levées de fonds.

Comment choisissez-vous les projets dans lesquels investir ?

Pour ce qui est de l’obligataire, nous choisissons des projets solides en termes de capacité de remboursement, ou ayant des garanties en cas de problèmes pour rembourser dans les temps.

Pour les projets en action, c’est le rapport entre potentiel de développement et risque à date de l’entreprise qu’on va regarder :

  • Sur un projet traditionnel, on cherchera un projet avec un chiffre d’affaires significatif  (plusieurs centaines de milliers d’euros de chiffre d’affaires), qui soit rentable ou quasiment rentable, et dont le modèle économique soit validé.
  • Sur un projet très innovant, on regardera les brevets, le potentiel, les tours précédents pour voir comment il s’est développé, comment l’argent a été utilisé, quelle est sa valorisation, en tenant compte du risque et du potentiel de gain derrière. Si un projet très innovant a peu de chiffre d’affaires, on attend de l’espérance de gain qu’elle soit supérieure à 10, et le projet doit avoir quand même passé des jalons significatifs (prototype, marquage CE, brevets,..), avec un horizon du chiffre d’affaires à 1 ou 2 ans maximum.

Quels avantages apporte Tudigo aux investisseurs ?

  • Pouvoir choisir le projet dans lequel on investit.

Avec Tudigo, on choisit en fonction de ses appétences ou même du point de vue du sens, certains préfèreront les dossiers valorisant l’impact, d’autres la mixité, ou la transition écologique..nous sommes la seule plateforme à proposer toutes les classes d’actifs, à tous les stades de développement, et dans tous les secteurs : on a du très innovant, de la brasserie et du spiritueux, de la restauration, de la FoodTech, de la Biotech, de la Medtech, ..nous naviguons entre traditionnel et innovation, notre diversité est notre force.

  • Pouvoir choisir le degré de risque : certains préfèrent les investissements peu risqués, et seront attirés par des entreprises de plus grosse taille, ou préféreront investir dans l’immobilier. D’autres à l’inverse voudront parier sur l’évolution d’une entreprise avec de fortes composantes technologiques, par exemple.

Notre solution permet de satisfaire les différents degrés de sensibilité au risque et offre la possibilité de diversifier son portefeuille en plaçant une partie sur de l’investissement considéré comme risqué et le reste sur des placements moins risqués.

  • Avantage fiscal : en investissant en actions, le grand public peut défiscaliser de 18 % à 25 % du montant investi qui vient en déduction des impôts. Les plus fortunés sont éligibles au 150-0 B ter (l’apport cession), pour les chefs d’entreprise qui ont vendu leur entreprise. Ils doivent réinvestir 50 % de la plus-value dans les deux années suivantes, pour défiscaliser et ne pas payer la flat tax. Sur Tudigo, chaque semaine sont proposés de 1 à 2 dossiers, donc cela leur laisse le temps de choisir, et la possibilité de diversifier les placements.
  • Nous mettons à disposition des conseillers en investissement, qui, toute la journée au téléphone, vont être en relation avec nos investisseurs.

Nos analystes, pour chaque dossier, vérifient et préparent les dossiers d’investissement. Ils sont à la fois capables de répondre aux questions du néophyte, mais aussi à celles de l’investisseur aguerri. Concernant le conseil aux plus petits, nos conseillers sont également formés sur les aspects fiscaux, et ils sont capables d’analyser le profil de l’investisseur suivant ses appétences au risque, sa surface patrimoniale, ou son désir de défiscaliser. Ils savent assembler des portefeuilles d’investissement.

Chez Tudigo, il existe un fort réinvestissement :  50% des montants investis tous les mois sont réalisés par des gens qui ont déjà investi et notre moyenne d’investissement est de 1.6 sur 6 mois, ce qui est très rare ailleurs que chez Tudigo. Naturellement, les gens investissent sur plusieurs projets, également accompagnés par nos conseillers.

Projets pour la suite ?

Nous avons clôturé un tour de table avec la communauté d’investisseurs Tudigo (3 millions d’euros avec 700 personnes). Au-delà du fait de confirmer que notre entreprise est rentable, cela nous donne les moyens de voir les choses en grand et d’affirmer notre position d’acteur de référence de l’investissement non coté.

En 2022, nous avons  intégré à notre offre les obligations PME et le crowdfunding immobilier, qui nous a permis d’avoir un portefeuille très diversifié.

Nous comptons maintenant ajouter :

  • Les fonds : des fonds thématiques, et en partenariat avec des accélérateurs, qui vont permettre à quelqu’un qui veut diversifier d’un coup et d’avoir quelque chose sur une thématique de pouvoir le faire, ce qui est une demande de près de la moitié de nos investisseurs.
  • Une Marketplace, qui permettra aux investisseurs Tudigo de revendre leurs actions. Au lieu d’attendre l’événement de liquidité, ils pourront directement mettre en ligne leurs actions et procéder à des actions d’achat/revente sur la base du gré à gré.
  • Des clubs privés d’investissement sur Tudigo, dès le mois prochain, avec des entrepreneurs ou investisseurs reconnus de la place. Ils ont accès à une communauté d’investisseurs et à un deal flow de projet spécifique. Il faudra adhérer au Club pour avoir accès à des dossiers exclusifs. Le fondateur du club est systématiquement co-investisseur et va aider les entreprises à se développer.

Et puis bien sûr la refonte complète de notre site, pour en faire un outil très performant…

Pour plus d’informations sur Tudigo, leur site est accessible https://www.tudigo.co/ ou vous pouvez les suivre sur https://fr.linkedin.com/company/tudigo

Marie-Ange Nodar
Écrit par
Basée dans le Sud-Ouest, elle décrypte pour vous les actualités financières.