Déclaration publicitaire

YowPay 2024 : le virement SEPA instantané, paiement de demain ?

Mise à jour : 26 janvier 2024

Christian Caumont, fondateur de YowPay, présente à FinMag sa plateforme innovante qui redéfinit les paiements en proposant une solution SEPA instantanée. L’objectif est simple : faciliter les transferts directs des comptes des consommateurs aux comptes bancaires des marchands. A quelques mois de l’arrivée de la gratuité des virements SEPA instantanés, YowPay a l’avenir devant soi..

Par Marie-Ange Nodar

YowPay 2024 : le virement SEPA instantané, paiement de demain ?

Pouvez-vous nous présenter YowPay ?

YowPay offre une solution de paiement SEPA instant, établissant un lien direct entre le client et le commerçant pour simplifier les transactions en peer-to-peer, sans recourir à des intermédiaires. L’objectif est de permettre un transfert direct des fonds du compte du consommateur vers le compte bancaire du marchand.

YowPay assiste le client final dans le processus de virement SEPA en le laissant opérer dans son environnement habituel, que ce soit son internet banking ou son application bancaire mobile, pour ne pas le déstabiliser dans un parcours qu’il connaît bien. Nous facilitons cela en générant un QR code qui encapsule les détails du paiement et en présentant de manière claire et détaillée ces informations, de la manière la plus simple possible.

Du côté du commerçant, YowPay effectue la réconciliation pour confirmer la réception du paiement sur le compte marchand. Notre attention se porte particulièrement sur la confirmation de la réception effective des fonds, mettant l’accent sur le paiement arrivé plutôt que sur le paiement émis.

L’objectif principal est de standardiser le parcours utilisateur. Le message est simple : le client effectue un virement à partir de son application bancaire habituelle, avec la possibilité d’un virement instantané selon sa préférence. Ainsi, nous éliminons la complexité du parcours utilisateur dépendant des différentes banques. C’est ce qu’on a voulu créer avec YowPay.

Les virements instantanés seront bientôt gratuits partout, c’est prévu pour la fin d’année, votre solution est d’actualité ?

Dès le départ, avec YowPay, nous avons anticipé un changement significatif que l’on sentait venir, lié au virement SEPA instantané. Cette perspective nous permettait d’envisager de nouveaux circuits, en évitant les paiements par carte.

Je suis convaincu que la globalisation de ce processus, et la poussée importante pour le rendre gratuit, va considérablement stimuler son adoption dans les mois et les années à venir.  Bien sûr, les systèmes de paiement présentent une certaine inertie naturelle, il faudra du temps pour que les gens gagnent confiance.

En quoi les virements instantanés sont-ils intéressants pour les commerçants ?

Le marchand bénéficie de plusieurs avantages avec notre système.

  • En termes de coût : nous proposons un tarif fixe par transaction. Aucun pourcentage du chiffre d’affaires n’est prélevé par des intermédiaires, ce qui constitue un avantage financier significatif.
  • La flexibilité : notre solution offre une transformation notable par rapport aux cartes. Si vous atteignez le plafond de votre carte mais que avez des fonds disponibles sur votre compte bancaire, vous pouvez avec un virement les dépenser à votre convenance, sans attendre le rétablissement du plafond de la carte ou demander une augmentation dudit plafond à votre banque. Vous conservez ainsi le contrôle total de votre trésorerie à tout moment.
  • La sécurité est également un aspect clé de notre approche. En réduisant le nombre d’intermédiaires et en utilisant les mesures de sécurité des banques de chaque côté de la transaction, nous minimisons les risques liés à la perte de données sensibles, tels que les numéros de carte bancaire, par exemple.
  • La souveraineté : le GIE Carte Bancaire et le réseau CB fonctionnent efficacement en France, mais les paiements transfrontaliers posent problème. Actuellement, ces transactions nécessitent l’utilisation d’un réseau américain, ce qui semble incohérent étant donné les technologies disponibles pour échanger des données entre pays européens.
  • Réponse au problème de la répudiation ou du “chargeback” : particulièrement pertinent pour les marchands en ligne. La “friendly fraude” a été un défi, avec des consommateurs contestant leurs achats après les avoir effectués. Cela entraînait automatiquement le retrait des fonds du marchand. Avec notre système de virement de compte à compte, ces situations sont résolues de manière plus juste et conforme aux règles du commerce normal, éliminant ainsi les taux élevés de “chargeback” injustifiés pour certains commerçants.

Comment voyez-vous l’avenir de YowPay ?

Nous sommes engagés dans une approche multidirectionnelle. Notre objectif actuel est de renforcer notre activité existante afin de démontrer la fonctionnalité, l’efficacité et la stabilité de notre modèle. Nous visons à établir sa durabilité dans le temps, même face à l’émergence de nouvelles tendances.

Nous comptons sur des évolutions au niveau des standards de l’EPC pour le transfert d’informations de paiement SEPA via NFC (Near Field Communication). Si on réussissait à avoir cela, et avec les nouvelles technologies comme WebNFC qui arrivent dans les navigateurs, nous pourrions même imaginer concurrencer le meilleur des moyens de paiement américain. Des initiatives embryonnaires existent déjà, mais cela prendra du temps avant que cela ne se concrétise pleinement. Sur le plan législatif, il existe une véritable volonté de promouvoir ces évolutions.

Nous surveillons également de près l’arrivée de l’euro digital dans les prochaines années. C’est un domaine que nous explorons attentivement afin de déterminer comment nous pourrions positionner nos services autour de cette nouvelle monnaie numérique.

En tant que pionniers, nous utilisons le système sur nos propres produits pour tester et le faire fonctionner. Au cours de la dernière année, nous avons constaté une progression significative. Il y a un an, nous enregistrions quelques transactions par jour, entre 2 et 3 sur nos produits. Aujourd’hui, nous sommes passés à une centaine de transactions par jour sur nos propres produits, ce qui représente un taux d’adoption très encourageant malgré l’inertie des systèmes de paiement qu’on connaît, et un SEPA virement instantané dont le coût peut encore atteindre 1€ pour certaines banques.

Si vous voulez avoir plus d’informations sur YowPay, leur site est accessible https://yowpay.com/ ou vous pouvez les suivre sur https://www.linkedin.com/company/yowpay/

Marie-Ange Nodar
Écrit par
Basée dans le Sud-Ouest, elle décrypte pour vous les actualités financières.