Comprendre l'augmentation des coûts de Medicare en 2024

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
15 avril 2024

Comprendre l’augmentation des coûts de Medicare en 2024

Des millions d’Américains âgés dépendent de Medicare pour leur couverture santé, mais le coût de cette assurance devrait augmenter en 2024. Medicare est divisé en différentes parties, chacune couvrant divers aspects des soins de santé. La partie A couvre les soins hospitaliers et les soins palliatifs, la partie B comprend les visites chez le médecin et les tests, la partie C combine les parties A, B et D pour couvrir les médicaments sur ordonnance, et la partie D se focalise spécifiquement sur la couverture des médicaments sur ordonnance. Les coûts associés à ces régimes peuvent varier d’une année à l’autre, et il est essentiel que les seniors comprennent comment ces changements affecteront leur budget.

Prévision d’augmentation de la prime de la partie B de Medicare

L’un des changements significatifs en 2024 concernera la prime de la partie B de Medicare. Actuellement, la prime mensuelle standard pour la partie B est de 164,90 $, mais elle devrait passer à 174,70 $ en 2024. Cette hausse de 9,80 $ peut sembler minime en soi, mais lorsqu’elle est combinée à d’autres coûts croissants, elle peut sérieusement peser sur les finances des seniors. Il convient de noter que les personnes à revenu élevé devront également payer plus pour la partie B en 2024. Les déclarants célibataires dont le revenu est supérieur à 103 000 $ et les déclarants mariés dont le revenu est supérieur à 206 000 $ seront soumis à des suppléments appelés montants de rajustement mensuel liés au revenu (IRMAA).

Augmentation des franchises et des coûts de coassurance

En plus de l’augmentation des primes, la franchise de la partie B devrait également passer de 226 $ en 2023 à 240 $ en 2024. Cela signifie que les seniors devront dépenser plus de leur poche avant que leur couverture de la partie B ne devienne effective. De la même manière, la franchise de la partie A, qui couvre les soins hospitaliers, passera de 1 600 $ à 1 632 $ en 2024. De plus, le coût de la coassurance pour les séjours à l’hôpital et les soins dans les établissements spécialisés connaîtra de légères augmentations.

Stratégies pour compenser la hausse des coûts

Ces coûts croissants peuvent être préoccupants pour les seniors qui vivent déjà avec un revenu fixe et disposent de ressources financières limitées. Cependant, il existe des mesures que les seniors peuvent prendre pour compenser certaines de ces dépenses. Pendant la période d’inscription ouverte à Medicare, ils peuvent explorer différents régimes de la partie D ou de l’avantage pour trouver celui qui offre une couverture plus abordable pour leurs besoins spécifiques.

Importance de rester informé

Il est essentiel que les personnes âgées restent informées des changements dans les coûts de Medicare et de leur impact sur leur budget. En comprenant les changements à venir, elles peuvent prendre des décisions éclairées concernant leur couverture de soins de santé et planifier en conséquence. Bien que l’augmentation des coûts puisse être difficile à gérer, il est crucial pour les seniors d’explorer toutes les options disponibles pour s’assurer qu’ils ont accès aux soins dont ils ont besoin sans compromettre leur situation financière.

Les coûts de Medicare devraient augmenter en 2024, avec une hausse des primes, des franchises et d’autres dépenses liées à la partie B. Les seniors doivent être conscient de ces changements et planifier en conséquence pour s’assurer qu’ils peuvent se permettre les soins dont ils ont besoin. En explorant différentes options de couverture et en profitant de la période d’inscription ouverte à Medicare, les personnes âgées peuvent atténuer une partie de ces coûts croissants et trouver un régime qui répond à leurs besoins et à leur budget. Alors que les dépenses de santé continuent d’augmenter, il est important que les seniors restent proactifs et informés afin de prendre les meilleures décisions pour leur santé et leur bien-être financier.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.