Comprendre les ETF de dividendes populaires

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
4 juillet 2024 Temp de lecture : 3 min

Les ETF de dividendes ont gagné en popularité auprès des investisseurs à la recherche de placements générateurs de revenus. Ce guide examine trois ETF de dividendes populaires : le Schwab U.S. Dividend Equity ETF (SCHD), le iShares Core High Dividend ETF (HDV) et le iShares S&P 500 ETF (IVV). Ces ETF offrent aux investisseurs une exposition à un portefeuille diversifié d’actions versant des dividendes, chacun ayant des caractéristiques uniques.

Explorer l’ETF Schwab U.S. Dividend Equity (SCHD)

Commençons par le SCHD. Cet ETF est reconnu pour son faible ratio de frais de 0,06 % et son rendement en dividendes attrayant de 3,7 %. Il dispose d’un historique solide à long terme et a constamment augmenté son dividende pendant 12 années consécutives. Le SCHD investit principalement dans de grandes multinationales américaines, en mettant l’accent sur la croissance des dividendes. Cependant, sa faible exposition aux valeurs technologiques pourrait être préoccupante si le secteur de l’IA continue de dominer. De plus, les risques géopolitiques et les ralentissements économiques potentiels pourraient avoir un impact sur les participations du SCHD, en particulier dans les secteurs de la consommation et de l’industrie.

Découvrir l’ETF iShares Core High Dividend (HDV)

Le HDV, quant à lui, se concentre sur les sociétés américaines établies et de haute qualité qui versent des dividendes constants. Il détient un portefeuille de 75 actions nationales versant des dividendes, dont les principales participations comprennent ExxonMobil, Chevron, Johnson & Johnson et Verizon. L’HDV offre un rendement de dividende de 3,5 % et a versé un dividende accru pendant 12 années consécutives. Cependant, son taux de croissance des dividendes a été plus lent par rapport au SCHD. L’HDV a surperformé le SCHD au cours des trois dernières années, mais le SCHD a généré des rendements plus élevés à long terme, ce qui en fait le meilleur choix pour les investisseurs à la recherche d’une croissance à long terme.

Comprendre l’ETF iShares S&P 500 (IVV)

Enfin, l’IVV est un ETF qui suit la performance de l’indice S&P 500. Bien qu’il ne se concentre pas spécifiquement sur les dividendes, l’indice S&P 500 comprend de nombreuses sociétés versant des dividendes. L’IVV offre une large exposition au marché des actions américaines et offre aux investisseurs un potentiel d’appréciation du capital. Cependant, son rendement en dividendes est inférieur à celui du SCHD et de l’HDV, ce qui le rend moins attrayant pour les investisseurs axés sur le revenu.

Choisir le bon ETF de dividendes

Les trois ETF de dividendes offrent aux investisseurs la possibilité de générer un revenu à partir de leurs placements. Le SCHD se distingue par son faible ratio de dépenses, son rendement en dividendes attrayant et ses solides antécédents à long terme. L’HDV a bien performé ces dernières années, mais son taux de croissance des dividendes est plus lent. L’IVV offre une large exposition au marché des actions américaines, mais offre un rendement en dividendes plus faible. En fin de compte, les investisseurs doivent tenir compte de leurs objectifs de placement et de leur tolérance au risque lorsqu’ils choisissent entre ces ETF.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.