Crédit immobilier : des taux à plus de 4 % dès septembre

27 janvier 2024

La flambée des taux continue son ascension. Encore affichés en moyenne à 3,45 % pour les crédits sur 25 ans en juin, les taux de crédit immobilier pourraient bien atteindre des sommets que l’on avait plus vus depuis plus de dix ans. Quand cette folle hausse des taux d’emprunt s’arrêtera-t-elle ?

De retour aux taux immobiliers de 2012

Après 19 mois consécutifs de hausse, la tendance du taux de prêt immobilier semble se confirmer pour les semaines à venir, sans accalmie à l’horizon. “En juin, 76 % des taux proposés par les banques sont compris entre 3,70 % et 3,90 %”, rapporte Maël Bernier, porte-parole du courtier Meilleurtaux. La barre symbolique des 4 % pourrait donc bien être franchie dès la rentrée. Du jamais vu depuis 2012. Le taux moyen de prêt immobilier sur 25 ans aura donc quadruplé en un an et demi.

Les prix des biens du marché, eux, ne diminuent pas encore. De quoi décourager les emprunteurs ; depuis le deuxième trimestre 2022, le nombre de prêts accordés a dégringolé de près de 52 % sur un an.

Une capacité d’achat amputée

La capacité d’emprunt des foyers français en prend un coup, et leur capacité d’achat avec. L’accès au prêt immobilier devient donc encore plus difficile pour les foyers modestes qui subissent cette hausse de plein fouet pour deux raisons. La première : l’exigence d’un apport personnel encore plus élevé pour augmenter leurs chances d’obtenir un prêt immobilier. La seconde : des taux d’intérêt élevés sur les durées les plus longues.

C’est donc sans surprise qu’au premier semestre 2023, “le nombre de demandes de crédit immobilier a chuté de 20 % sur un an”, constate Maël Bernier. Pour parer à cette chute de la capacité d’achat immobilier, il faudrait que les prix des logements baissent de 25 %. Or, le renversement des prix du marché reste encore timide.

Quelles solutions pour obtenir un taux réduit ?

Il existe encore des solutions pour obtenir un prêt immobilier à un taux acceptable voire réduit. Le PTZ ou Prêt à Taux Zéro reste la solution idéale si vous remplissez les conditions d’obtention. Avec ce prêt immobilier aidé par l’Etat, vous ne payez ni d’intérêts, ni de frais de dossier ou de frais d’expertise. Il est généralement accordé en complément d’un autre prêt et soumis à des conditions concernant le logement et vos revenus.

Le nouveau crédit à impact proposé par La Banque Postale vous fait également bénéficier d’un taux d’emprunt réduit dès lors que le bien acheté est performant d’un point de vue énergétique.

Bahia Redjil
Écrit par
Bahia est rédactrice de contenu free-lance et rejoint l'équipe FinMag.fr. Grâce à un esprit d'analyse aiguisé, un master spécialisé en commerce international en poche et une solide expérience en marketing et communication, Bahia sait traduire des concepts financiers parfois complexes en langage accessible pour décrypter au mieux les tendances du marché. Bahia est passionnée de surf, et d’arts manuels tel que le macramé.