Dollar US : perspectives mitigées sur fond de politiques de banques centrales

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
9 février 2024

Dollar US : perspectives mitigées sur fond de politiques de banques centrales

Le dollar américain tente de se remettre de la baisse de la semaine dernière avec des perspectives mitigées. Les traders attendent avec impatience le discours du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, pour obtenir des indications sur la future trajectoire de la politique de la banque centrale. L’indice du dollar, qui mesure le billet vert par rapport à un panier d’autres devises, est actuellement sur la bonne voie pour un gain hebdomadaire après la forte baisse de la semaine dernière.

La plus forte baisse du dollar et la possible reprise

Le dollar a connu la semaine dernière sa plus forte baisse hebdomadaire depuis la mi-juillet, suite à la signalisation par la Réserve fédérale d’une position plus accommodante sur les futures hausses de taux d’intérêt. Des données sur l’emploi plus faibles que prévu pour le mois d’octobre ont également contribué à la liquidation. Cependant, il est possible que le dollar continue de gagner à court terme alors qu’il se remet des pertes de la semaine précédente.

L’impact du discours de Powell sur la politique monétaire

Les traders surveilleront de près le discours de Powell à la recherche d’indices sur la politique monétaire de la Fed et sur la possibilité de nouvelles hausses de taux à l’horizon. Les contrats à terme montrent actuellement une faible probabilité d’une nouvelle hausse des taux d’ici janvier, mais intègrent également la possibilité d’une baisse des taux dès le mois de mars.

Performances de l’euro et de la livre sterling par rapport au dollar

L’euro a reculé face au dollar avant la publication des données sur les ventes au détail dans la zone euro, qui devraient afficher une baisse en septembre. L’assombrissement des perspectives de croissance dans la zone euro, comme en témoigne la faiblesse de la production industrielle allemande, pèse sur la monnaie unique. La livre sterling a également reculé par rapport à son plus haut niveau en sept semaines face au dollar, les attentes de baisses de taux de la Banque d’Angleterre l’été prochain ayant pesé sur la devise. Les commentaires de l’économiste en chef de la Banque d’Angleterre, Huw Pill, ont soutenu l’opinion selon laquelle des baisses de taux sont probables à l’avenir.

Situation du dollar australien et du yen japonais

Pendant ce temps, le dollar australien a légèrement rebondi après une forte baisse à la suite de la décision de la Reserve Bank of Australia de relever les taux d’intérêt à leur plus haut niveau en 12 ans. La banque centrale a tempéré son biais de resserrement, ce qui l’a rendue plus dépendante des données entrantes. Le yen japonais reste à un niveau qui préoccupe les investisseurs quant à une éventuelle intervention du gouvernement japonais pour stimuler la devise. La vigueur du yen suscite des inquiétudes quant à l’impact sur l’économie japonaise axée sur les exportations.

Qu’attend le dollar américain ?

Dans les prochains jours, le dollar américain sera confronté à une période de consolidation alors que les traders attendent de nouvelles indications sur le discours de Powell. Les perspectives du dollar seront influencées par la publication des données économiques, les politiques des banques centrales et les événements du marché mondial. Les traders doivent surveiller de près ces facteurs pour prendre des décisions éclairées concernant leurs investissements.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.