La Banque du Japon maintient une politique monétaire ultra-accommodante face à des incertitudes importantes

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
19 mars 2024

La Banque du Japon maintient une politique monétaire ultra-accommodante face à des incertitudes importantes

La Banque du Japon (BoJ) a décidé de maintenir sa politique monétaire ultra-accommodante lors de sa dernière réunion de politique monétaire de l’année. Cette décision est une réponse aux “incertitudes extrêmement élevées” qui pèsent sur les perspectives de croissance de la troisième économie mondiale. Unanimement, la BoJ a confirmé le maintien des taux d’intérêt à -0,1 % et de sa politique de contrôle de la courbe des taux, qui plafonne le rendement des emprunts d’État japonais à 10 ans à 1 %. La banque centrale a exprimé son intention de poursuivre l’assouplissement monétaire tout en surveillant de près la situation économique, les prix et les conditions financières.

Réactions du marché suite à la décision de la BoJ

Suite à cette annonce, le yen japonais s’est affaibli par rapport au dollar américain et l’indice boursier Nikkei 225 a augmenté de 1 %. Cependant, les rendements des obligations d’État japonaises à 10 ans sont restés globalement inchangés. Les économistes prévoient que tout changement de la politique monétaire de la BoJ aura probablement lieu l’année prochaine, une fois qu’une tendance à des augmentations salariales significatives aura été confirmée lors des négociations salariales annuelles du printemps.

Kazuo Ueda, le gouverneur, devrait donner des indications sur le futur plan d’action de la BoJ lors d’une conférence de presse plus tard dans la journée. Les déclarations d’Ueda plus tôt ce mois-ci ont suscité des attentes d’un changement de politique monétaire, ce qui a entraîné une hausse du yen. Néanmoins, la BoJ reste prudente quant à l’arrêt prématuré de sa politique ultra-accommodante, car des actions précipitées pourraient compromettre les récentes améliorations de l’économie.

Inflation et négociations salariales

Bien que l’inflation sous-jacente ait dépassé son objectif de 2 % pendant 19 mois consécutifs, la BoJ a choisi de maintenir sa politique monétaire accommodante. La banque centrale est convaincue que l’inflation stimulée par la demande intérieure, en particulier les hausses de salaires, conduira à une croissance économique plus durable et plus stable. Le principal syndicat japonais, Rengo, a déjà annoncé son intention de demander des augmentations de salaire d’au moins 5 % lors des négociations salariales du printemps prochain.

La politique de la BoJ dans un contexte mondial

La politique monétaire de la BoJ contraste avec celle des autres grandes banques centrales qui ont augmenté les taux d’intérêt pour contrer l’inflation. Cette divergence de politique a ajouté des pressions sur le yen japonais et les obligations d’État. Malgré les défis, la BoJ reste attachée à sa politique monétaire ultra-accommodante de longue date et navigue prudemment face aux incertitudes à venir.

Enfin, la décision de la Banque du Japon de maintenir sa politique monétaire ultra-accommodante révèle l’approche prudente adoptée par la banque centrale face à des incertitudes majeures. Bien qu’il ait eu des spéculations sur un possible changement de politique, la BoJ a choisi d’attendre la confirmation d’augmentations salariales significatives avant de mettre en place des changements. Alors que l’économie mondiale continue de faire face à des défis, il sera intéressant de voir comment la BoJ ajustera sa politique monétaire à l’avenir pour promouvoir une croissance économique durable.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.