La montée fulgurante de l'or : un niveau quasi-record atteint

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
10 avril 2024 Temp de lecture : 3 min

La montée fulgurante de l’or : un niveau quasi-record atteint

Les prix de l’or ont frôlé leurs plus hauts records dans le commerce asiatique, portés par une augmentation de la demande de valeurs refuges et des achats effectués par les banques centrales. Des données clés concernant l’inflation aux États-Unis et d’autres indices sur les taux d’intérêt ont encore stimulé la demande pour le métal jaune. L’or au comptant a augmenté de 0,3 % à 2 359,28 $ l’once, tandis que les contrats à terme sur l’or échéant en juin ont grimpé de 0,6 % pour atteindre un sommet record de 2 377,45 $ l’once.

Le rôle de la Réserve fédérale dans l’envolée des prix de l’or

La flambée des prix de l’or découle principalement de l’anticipation d’une réduction du taux d’intérêt de référence par la Réserve fédérale. Les investisseurs considèrent l’or comme une réserve de valeur à long terme et une valeur refuge en période de bouleversements économiques et internationaux. Les banques centrales, avec la Chine en tête, ont acheté de l’or pour se diversifier par rapport au dollar américain et réduire leur dépendance à son égard. La Banque populaire de Chine a régulièrement acquis de l’or pour le 17e mois consécutif en mars, ajoutant 160 000 onces pour porter ses réserves à 72,74 millions d’onces troy.

Diversification par rapport au dollar : l’achat d’or par les banques centrales

D’autres banques centrales, y compris celles de l’Inde et de la Turquie, augmentent leurs réserves d’or. Cette tendance suggère une diminution de la dépendance au dollar et une volonté de réduire la vulnérabilité aux sanctions. Les acquisitions des banques centrales ont soutenu la montée des prix de l’or depuis 2022, les achats effectués cette année-là ayant plus que doublé par rapport à l’achat annuel moyen de la décennie précédente.

Quels sont les facteurs influençant les prix de l’or ?

Les prix de l’or sont également influencés par d’autres facteurs. Lorsque les taux d’intérêt baissent, les prix de l’or ont tendance à augmenter, car l’or devient plus attrayant que les actifs générant des revenus comme les obligations. L’or est aussi considéré comme une couverture contre l’inflation, les investisseurs pariant qu’il conservera sa valeur lorsque les prix augmenteront.

Anticipation des investisseurs et rôle de la Réserve fédérale

La hausse des prix de l’or est un indicateur que les investisseurs anticipent des baisses de taux de la part de la Réserve fédérale plus tard dans l’année. Cependant, il pourrait y avoir de l’incertitude quant aux perspectives de maîtrise de l’inflation sans déclencher de récession. Néanmoins, l’anticipation de baisses de taux par la Réserve fédérale demeure le principal moteur du sentiment haussier à l’égard de l’or.

Risques potentiels sur le marché de l’or

Malgré les perspectives positives pour l’or, certains risques possibles doivent être pris en compte. La hausse des prix du pétrole pourrait alimenter les inquiétudes concernant l’inflation, ce qui ferait monter encore plus les prix de l’or. De plus, les données sur la croissance de l’emploi pour mars ont dépassé les attentes, mettant en doute la nécessité de multiples baisses de taux compte tenu de la vigueur de l’économie.

Les prix de l’or ont frôlé leurs plus hauts niveaux en raison de l’augmentation de la demande de valeurs refuges et des achats effectués par les banques centrales. Les investisseurs s’attendent à ce que la Réserve fédérale réduise son taux d’intérêt de référence, ce qui ferait monter encore plus les prix de l’or. Bien que certains risques potentiels doivent être pris en compte, le sentiment général à l’égard de l’or reste positif.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.