Déclaration publicitaire

La SEC critiquée pour ses déclarations mensongères dans le cadre d'un procès lié aux cryptomonnaies

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
5 mars 2024

La SEC critiquée pour ses déclarations mensongères dans le cadre d’un procès lié aux cryptomonnaies

La Securities and Exchange Commission (SEC) est actuellement dans le collimateur suite à la découverte par un juge fédéral de l’Utah que l’agence avait émis des « déclarations mensongères et trompeuses » dans sa poursuite visant à geler les actifs de la société de cryptomonnaie DEBT Box. Le juge a demandé à la SEC d’apporter des précisions sur ses déclarations et envisage d’infliger des sanctions au conseiller juridique de l’agence.

Les allégations trompeuses de la SEC à l’égard de DEBT Box

La SEC avait obtenu une ordonnance de restriction temporaire (TRO) à l’encontre de DEBT Box, soutenant que la société transférait des actifs à l’étranger pour échapper à la juridiction de la SEC. Cependant, le juge a déterminé que les affirmations de la SEC étaient soit fausses, soit trompeuses. La SEC avait prétendu que DEBT Box avait clôturé 33 comptes bancaires au cours des 48 heures précédentes, mais le juge a conclu qu’aucune clôture de ce type n’avait eu lieu pendant cette période. De plus, le juge a établi que ce sont les banques, et non DEBT Box, qui avaient clôturé certains comptes.

Les affirmations infondées de la SEC remises en cause par le juge

Outre les déclarations trompeuses sur les comptes bancaires, le juge a également contesté l’assertion de la SEC selon laquelle DEBT Box avait empêché les enquêteurs d’accéder à certains sites de médias sociaux. Le juge a souligné que la SEC n’avait fourni aucune preuve pour étayer cette assertion.

Cette décision du juge remet en question l’intégrité des procédures de la SEC et sa manière de traiter les entreprises de cryptomonnaies. Ces dernières années, la SEC a été critiquée pour son approche vis-à-vis de l’industrie de la cryptographie, certains accusant l’agence d’avoir une rancune personnelle contre l’industrie.

Appels à un examen plus approfondi des actions de la SEC

John E. Deaton, un avocat spécialisé dans les cryptomonnaies, a appelé à un examen plus minutieux des actions de la SEC. Il a accusé l’agence de tromper régulièrement le tribunal dans les affaires de cryptomonnaie. Il a spécifiquement reproché aux avocats de la SEC, Jorge Tenreiro et Gurbir Grewal, d’avoir délibérément induit le tribunal en erreur.

Implications pour les futures actions de la SEC dans l’industrie des cryptomonnaies

La décision du juge survient à un moment où la SEC est déjà impliquée dans plusieurs poursuites très médiatisées contre des sociétés de cryptomonnaies de renom. L’issue de l’affaire DEBT Box pourrait potentiellement influencer les futures actions de l’agence au sein de l’industrie des cryptomonnaies.

Les défis persistants de la SEC en matière de réglementation des cryptomonnaies

Cette affaire met en lumière les défis et les controverses persistants entourant la réglementation de l’industrie des cryptomonnaies par la SEC. Alors que l’industrie continue d’évoluer, il devient de plus en plus essentiel que les organismes de régulation fournissent des informations précises et claires afin d’assurer l’équité et la transparence des procédures.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.