Le dollar américain atteint son plus haut niveau en 34 ans face au yen

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
23 avril 2024 Temp de lecture : 3 min

Le dollar américain atteint son plus haut niveau en 34 ans face au yen

Le dollar américain a atteint un sommet inédit en 34 ans face au yen, en raison de la position de la Réserve fédérale sur la hausse des taux d’intérêt. Tous les regards sont désormais tournés vers les autorités japonaises, les investisseurs étant à l’affût de signes d’intervention visant à soutenir le yen en difficulté. La chute du yen est survenue juste avant la révision de la politique monétaire de la Banque du Japon, un événement clé pour les investisseurs.

Le ministère japonais des Finances se retient

Malgré les plus bas historiques du yen cette année, le ministère japonais des Finances (MOF) s’est abstenu d’intervenir sur le marché. Toutefois, si les rendements américains commencent à faiblir, le ministère des Finances pourrait y voir une occasion d’intervenir. À l’heure actuelle, la vigueur du dollar par rapport au yen est principalement attribuée à la hausse des rendements américains.

L’indice du dollar reste stable

L’indice du dollar, qui mesure la valeur du billet vert par rapport à six grandes devises, reste relativement stable. Après avoir atteint des sommets de cinq mois la semaine dernière, il a reculé en réponse aux commentaires des responsables de la Réserve fédérale et à une vague de données sur l’inflation plus élevées que prévu. La diminution des tensions au Moyen-Orient a également contribué à atténuer la volatilité des marchés.

La force du dollar suscite des inquiétudes lors des réunions internationales

Le sujet de la hausse du dollar a été un point de discussion lors des récentes réunions de printemps du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale à Washington. Une rare déclaration conjointe a été publiée par les États-Unis, le Japon et la Corée du Sud sur la question. Le gouverneur de la BoJ, Kazuo Ueda, a déclaré que la banque centrale japonaise pourrait relever à nouveau les taux d’intérêt si la chute du yen augmentait considérablement l’inflation, soulignant l’énigme que représente la faiblesse de la monnaie pour les décideurs politiques.

Baisses de taux attendues de la BCE et de la BoE

On s’attend toujours à ce que la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque d’Angleterre (BoE) commencent à réduire leurs taux d’ici le milieu de l’année. L’euro est en passe de connaître sa plus forte baisse mensuelle face au dollar depuis janvier. Les bénéfices des grandes entreprises américaines comme Tesla, Meta, Microsoft et Alphabet seront surveillés de près, ainsi que la publication des données du PIB américain du premier trimestre et de l’indice des dépenses de consommation personnelle (PCE), la mesure de l’inflation ciblée par la Fed.

Perspectives pour les rendements des bons du Trésor américain et les crypto-monnaies

Les analystes prévoient une marge de manœuvre limitée pour que les rendements des bons du Trésor américain continuent d’augmenter, compte tenu des maigres données économiques pour le reste du mois et de leur hausse déjà significative. La récente réduction de moitié du bitcoin, la plus grande crypto-monnaie au monde, a également attiré l’attention.

À l’avenir, le dollar américain continue de gagner du terrain par rapport au yen, sous l’effet de la position de la Réserve fédérale sur la hausse des taux d’intérêt. La force du dollar reste un sujet clé de discussion lors des réunions mondiales, tandis que les anticipations de baisses de taux de la BCE et de la BoE sont toujours d’actualité. Les observateurs du marché suivront de près les résultats des entreprises américaines et les données économiques dans les prochains jours.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.