Le dollar américain reste solide malgré les anticipations de baisse des taux

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
3 avril 2024

Le dollar américain reste solide malgré les anticipations de baisse des taux

Le dollar américain se maintient fermement malgré les révisions à la baisse des prévisions de réductions agressives des taux. Auparavant, les prévisions du marché prévoyaient des réductions de taux de 175 points de base en 2024, à partir de mars. Cela a été réajusté à 150 points de base. La précédente réunion de la Réserve fédérale, qui avait adopté un ton accommodant, avait suscité des attentes de baisse des taux. Cependant, le procès-verbal de la réunion, qui sera bientôt publié, pourrait révéler que l’interprétation par le marché des commentaires du président Powell était incorrecte.

DXY connaît une augmentation significative

L’indice du dollar américain (DXY) a connu une forte ascension, se rapprochant de la tendance baissière observée en décembre. Bien que le graphique du DXY reste globalement baissier, une brève période de consolidation ne peut être exclue. La dernière poussée de la force du dollar américain a mis fin au rallye de plusieurs mois de la paire GBP/USD. Après un sommet de cinq mois en décembre, la paire vise désormais le niveau de 1.2600. Une chute en dessous du niveau de retracement de Fibonacci de 38,2 % pourrait entraîner de nouvelles baisses.

L’euro perd du terrain

L’EUR/USD a reculé depuis son sommet de fin décembre et suit désormais une tendance haussière. Le niveau de support initial est observé à partir du retracement de Fibonacci à 23,6%, suivi de près par les moyennes mobiles simples à 50 et 200 jours. La faiblesse de la publication de l’indice PMI manufacturier de la zone euro suggère une économie en difficulté, ce qui pourrait exercer une pression supplémentaire sur la paire EUR/USD.

Surveillance du marché : événements à venir

Les acteurs du marché suivront de près la publication du procès-verbal de la réunion de décembre de la Réserve fédérale pour toute indication de futures baisses de taux. Les offres d’emploi aux États-Unis pour le mois de novembre et un indicateur basé sur une enquête du secteur manufacturier pourraient également influencer les marchés.

Le dollar américain fait son grand retour

En ce début d’année, le dollar américain a montré des signes de reprise, soutenu par la hausse des rendements des bons du Trésor américain. Toutefois, l’ampleur des baisses de taux reste incertaine et le sentiment du marché demeure prudent. L’euro et la livre sterling ont subi des baisses, tandis que le yen continue de se déprécier. Le marché des changes sera très attentif aux données économiques à venir et aux tensions géopolitiques au fur et à mesure que l’année avancera.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.