Le shekel israélien atteint son plus bas niveau depuis 2016 en raison du conflit

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
11 avril 2024 Temp de lecture : 3 min

Le shekel israélien atteint son plus bas niveau depuis 2016 en raison du conflit

Le shekel israélien a chuté à son niveau le plus bas depuis 2016, suite à une violente offensive des militants du Hamas. Cela a entraîné une hausse du coût de l’assurance de la dette souveraine du pays contre le défaut de paiement. Le conflit, qui a déjà coûté la vie à plus de 1 500 personnes, a engendré des craintes de turbulences et de violences prolongées. Cela a significativement affecté les actions, les obligations et les devises d’Israël et de ses pays voisins, qui ont subi une pression importante.

Intervention de la Banque d’Israël pour stabiliser la monnaie

En réaction à la déstabilisation de la monnaie, la Banque d’Israël a choisi de vendre jusqu’à 30 milliards de dollars de devises étrangères sur le marché libre. Cette action vise à modérer la volatilité du taux de change du shekel et à assurer le bon fonctionnement des marchés grâce à une liquidité adéquate. La banque centrale envisage également de fournir des liquidités de marché via des mécanismes SWAP.

Mesures de précaution adoptées par les institutions financières

La situation demeure cependant tendue. Les institutions financières ont adopté des mesures de précaution. Par exemple, JPMorgan a réduit sa surpondération de certaines obligations d’entreprises israéliennes à un niveau neutre et a répété cette action avec la dette émise dans les pays du Golfe. La banque estime qu’il ne serait pas sage de conseiller aux investisseurs d’ajouter des obligations dans le contexte actuel.

Perspectives positives pour les obligations à long terme d’Israël

Malgré ces défis, les obligations internationales à plus long terme d’Israël apportent une lueur d’espoir car elles ont enregistré des gains. L’obligation du siècle venant à échéance en 2120 a augmenté de près de 1 cent, compensant une partie de la chute précédente. Cependant, les obligations à court terme du pays sont toujours sous pression et font face à des baisses continues.

Impact sur le marché des crypto-monnaies

L’affrontement entre Israël et le Hamas a également eu des répercussions sur le marché des crypto-monnaies. Israël a gelé les comptes de crypto-monnaie utilisés pour récolter des dons pour le Hamas sur les réseaux sociaux. Cette action vise à réduire les ressources financières du Hamas et à perturber ses opérations.

Solidarité et soutien des gouvernements internationaux

Sur la scène géopolitique, les gouvernements du monde entier expriment leur solidarité avec Israël. L’Autriche a interrompu son aide aux Palestiniens et l’Allemagne réévalue son soutien. Les États-Unis ont signalé la mort de neuf Américains en Israël, soulignant davantage l’impact international du conflit.

Escalade des actions d’Israël en raison du conflit

Alors que le conflit persiste, les actions d’Israël s’intensifient. Israël a coupé l’approvisionnement en eau et en électricité de Gaza, aggravant ainsi la crise humanitaire dans la région. L’armée israélienne a également ciblé des terroristes libanais suite aux tirs de roquettes à l’échelle nationale depuis Gaza, exacerbant les tensions dans les régions avoisinantes.

Conséquences de l’évolution rapide de la situation

La situation en Israël évolue rapidement, avec des implications majeures. L’économie et les marchés financiers du pays sont confrontés à des défis sans précédent, et la crise humanitaire à Gaza s’aggrave. La communauté internationale doit surveiller de près la situation et apporter son soutien à une résolution pacifique.

Le conflit en cours entre Israël et le Hamas a des répercussions profondes. Le shekel d’Israël s’est déprécié et le coût de l’assurance de la dette souveraine du pays a grimpé en flèche. Les institutions financières prennent des mesures de précaution et le marché de la crypto-monnaie a été affecté. Les gouvernements du monde entier expriment leur solidarité avec Israël, bien que la situation reste instable. Les mesures prises par Israël, comme la coupure de l’approvisionnement en eau et en électricité de Gaza, ont de graves conséquences humanitaires. La communauté internationale doit s’efforcer de trouver une solution pacifique afin d’empêcher une nouvelle escalade et d’autres souffrances.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.