Le yen japonais atteint un niveau historiquement bas face au dollar américain

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
29 avril 2024

Le yen japonais atteint un niveau historiquement bas face au dollar américain

Le yen japonais a chuté à 160 contre le dollar américain lundi matin lors des échanges en Asie, atteignant ainsi son niveau le plus bas depuis avril 1990. Cette baisse du yen coïncide avec la force persistante du dollar américain et le report des attentes de baisse des taux de la Réserve fédérale. La Banque du Japon a mis fin à sa politique de taux d’intérêt négatifs en mars, entraînant un échange de yens autour de 150 ou plus par rapport au dollar.

Le Japon s’abstient de renforcer sa monnaie

Malgré les avertissements des autorités japonaises contre les mouvements « excessifs » du yen, aucune déclaration officielle concernant le renforcement de la monnaie n’a été faite. Les observateurs du marché avaient prédit que les autorités interviendraient lorsque le yen atteindrait le niveau de 155, mais cette barre a été dépassée la semaine dernière. L’affaiblissement du yen a suscité des inquiétudes quant à son impact sur l’économie japonaise, qui est fortement dépendante des exportations.

Le rôle de la Banque du Japon

L’action de la Banque du Japon est principalement axée sur la gestion des obligations d’État japonaises (JGB). Le contrôle de la courbe des taux (YCC) reste très courant, même si cette politique a été abandonnée. Le ministère japonais des Finances est conscient du carry trade entre le dollar américain et le yen et pourrait éventuellement demander à la Banque du Japon d’intervenir si nécessaire. Cependant, l’efficacité d’une telle intervention est incertaine, car les acheteurs pourraient exploiter toute tentative d’intervention.

Écart de taux d’intérêt et inflation

L’affaiblissement récent du yen est également dû à l’écart important de taux d’intérêt entre les États-Unis et le Japon. L’indice des prix PCE, l’indicateur d’inflation préféré de la Réserve fédérale américaine, a révélé une inflation plus élevée que prévu pour le mois de mars. Cela a renforcé les attentes selon lesquelles la Réserve fédérale ne s’empressera pas de réduire les taux d’intérêt. La force du dollar suite à la publication des données PCE a davantage pesé sur le yen.

Des signaux mitigés sur la politique monétaire

La récente réunion de la Banque du Japon a donné des signaux mitigés sur la politique monétaire. Bien que la banque centrale ait revu à la hausse ses perspectives d’inflation, elle a également réduit ses prévisions de croissance économique. Cela a suscité des doutes quant à la mesure dans laquelle la Banque du Japon pourrait durcir sa politique monétaire cette année. De plus, les données d’inflation de Tokyo, plus faibles que prévu, ont remis en question les prévisions de la banque centrale d’une inflation plus élevée.

L’USD/JPY dépasse les niveaux d’intervention attendus

La paire USD/JPY a dépassé les niveaux qui étaient supposés déclencher une intervention gouvernementale sur le marché des changes. Le seuil était fixé à 155, mais le gouvernement n’a pas pris de mesures pour renforcer le yen. Les avertissements verbaux des autorités japonaises n’ont pas été suivis d’actions tangibles, ce qui suggère des ressources limitées pour contrer la faiblesse du yen.

Le yen japonais s’est affaibli jusqu’à atteindre son niveau le plus bas face au dollar américain depuis avril 1990. La force continue du dollar américain et les attentes retardées de baisses de taux de la Réserve fédérale ont contribué à la baisse du yen. Malgré les avertissements des autorités japonaises, aucune mesure officielle n’a été prise. L’écart important entre les taux d’intérêt aux États-Unis et au Japon a également exercé une pression sur le yen. Cependant, l’impact d’une éventuelle intervention de la Banque du Japon sur le marché des changes reste incertain.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.