Déclaration publicitaire

Les initiatives Bitcoin du Salvador : un pas audacieux

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
13 décembre 2023

Les initiatives Bitcoin du Salvador : un pas audacieux

Le Salvador a accompli des avancées significatives dans le domaine des crypto-monnaies, grâce à des initiatives uniques telles que le programme Freedom Visa et le lancement imminent des Volcano Bonds. Ces entreprises ont placé le pays en tant que destination attrayante pour le Bitcoin, bien que l’accueil ait été mitigé.

Le programme Freedom Visa : un passeport vers un million de dollars

Le programme Freedom Visa, qui requiert un don de 1 million de dollars en bitcoins ou en tethers, a suscité un intérêt considérable. Offrant la résidence et un chemin vers la citoyenneté pour les investisseurs, le programme a reçu à la fois des critiques et des éloges. Le Bureau national du bitcoin au Salvador justifie cet investissement important en rappelant qu’il n’y a qu’un seul pays du bitcoin dans le monde.

Des politiques pro-Bitcoin : un aimant pour les passionnés

Les politiques favorables au bitcoin du président Nayib Bukele ont attiré de nombreux enthousiastes. La légitimation du bitcoin comme monnaie légale et l’abolition de l’impôt sur les gains en capital pour les investisseurs en bitcoins ont fait du pays une option attractives pour les professionnels de la crypto-monnaie. De plus, la décision d’exonérer d’impôts les entreprises de technologie et de crypto-monnaies souligne l’engagement du pays à créer un environnement propice à l’innovation technologique.

Les Volcano Bonds : exploitant les énergies renouvelables

Le Salvador se prépare aussi au lancement de ses Volcano Bonds. Destinées à générer 1 milliard de dollars pour une industrie minière de bitcoins alimentée par l’énergie renouvelable volcanique du pays, ces obligations adossées à des bitcoins devaient initialement être émises en mars 2022, mais ont connu des retards. Avec l’approbation réglementaire récente et une résurgence des prix du bitcoin, l’émission devrait avoir lieu au début de 2024.

Les Volcano Bonds, qui seront négociées sur Bitfinex Securities, seront libellées en dollars. La moitié des recettes sera consacrée au développement des infrastructures, tandis que le reste sera investi dans le bitcoin, qui devrait être vendu sur une période de cinq ans après une période de détention de cinq ans. Les conditions initiales prévoyaient une date d’échéance en janvier 2032 et un taux d’intérêt annuel de 6,5 %, mais tout changement dû au report du lancement n’a pas encore été confirmé.

Défis et controverses

Le parcours audacieux du Salvador dans le monde du bitcoin n’a pas été sans obstacles ni controverses. La décision du pays de faire du bitcoin une monnaie légale a rencontré l’opposition des citoyens, et l’utilisation par le président Bukele de fonds fédéraux pour investir dans le bitcoin a suscité des réactions négatives lorsque le prix du bitcoin a chuté. Des préoccupations concernant l’impact du tourisme Bitcoin sur les familles à faible revenu ont également été soulevées.

Perspectives d’avenir

L’avenir de ces initiatives et leur impact sur le futur du Salvador restent à déterminer. Le programme Freedom Visa et les Volcano Bonds sont des projets ambitieux qui ont le potentiel d’attirer des investissements et de stimuler la croissance économique. Cependant, ils mettent en lumière les difficultés et les nuances de l’intégration d’une crypto-monnaie décentralisée dans un système financier traditionnel.

Alors que le Salvador s’aventure plus loin dans l’univers du Bitcoin, l’excitation est palpable. Les efforts du pays pour exploiter le bitcoin pour le développement économique et attirer des investissements sont admirables. Toutefois, il est essentiel de réfléchir aux implications et aux risques potentiels qui accompagnent de telles initiatives. Il sera intéressant d’observer comment les politiques centrées sur le bitcoin du Salvador se dérouleront et tiendront leurs promesses.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.