L'EUR/USD chute alors que la BCE maintient sa stabilité et que le PIB américain grimpe

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
26 janvier 2024

L’EUR/USD chute alors que la BCE maintient sa stabilité et que le PIB américain grimpe

La paire EUR/USD a chuté à ses niveaux les plus bas habituels alors que la Banque centrale européenne (BCE) a maintenu ses taux stables et que les chiffres du produit intérieur brut (PIB) américain ont dépassé les attentes. L’euro est sur le point de devenir la devise ayant la plus faible performance parmi les principales monnaies cette semaine.

La position accommodante de la BCE alimente les anticipations de futures baisses de taux

La décision de la BCE de maintenir ses taux inchangés pour la troisième réunion consécutive était attendue. Cependant, la déclaration accommodante de la présidente de la BCE, Christine Lagarde, concernant la politique monétaire, a renforcé les attentes du marché en vue de baisses de taux plus rapides et plus importantes à l’avenir. Les marchés prévoient désormais une baisse de 50 points de base de la BCE d’ici juin, et une diminution totale de 140 points de base des baisses de taux d’ici la fin de 2024.

La croissance du PIB américain fait un bond, stimulant les actions et l’indice du dollar

En revanche, le PIB américain a connu une croissance de 3,3 % au quatrième trimestre, surpassant les prévisions du marché de 2,0 %. Bien qu’il s’agisse d’une baisse par rapport aux 4,9 % de la période précédente, les chiffres solides de la croissance ont soutenu les actions américaines et l’indice du dollar américain.

Anticipation des chiffres de l’indice des prix PCE aux États-Unis

La semaine boursière se clôturera avec la publication des chiffres de l’indice des prix des dépenses de consommation personnelle (PCE) aux États-Unis. En tant que méthode privilégiée par la Réserve fédérale pour suivre l’inflation, ces chiffres seront scrutés par les marchés. Les prévisions suggèrent une inflation PCE mensuelle de 0,2 % en décembre et une inflation annualisée de 3,0 %.

Analyse technique : l’EUR/USD fait face à un refus

D’un point de vue technique, la paire EUR/USD a subi un nouveau refus de la moyenne mobile simple (SMA) à 200 heures et est passée sous 1.0850. La paire reste coincée dans une configuration de consolidation entre les SMA à 50 et 200 jours.

En conclusion, la position accommodante de la BCE et les bons chiffres du PIB américain ont fait chuter la paire EUR/USD. Le marché va maintenant suivre de près les données sur l’inflation PCE aux États-Unis pour obtenir plus d’informations sur la future politique monétaire de la Réserve fédérale.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.