L'EUR/USD est sous pression baissière face à une aversion croissante pour le risque et des anticipations de baisse des taux de la BCE

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
22 mars 2024

L’EUR/USD est sous pression baissière face à une aversion croissante pour le risque et des anticipations de baisse des taux de la BCE

La paire EUR/USD rencontre des difficultés tandis que les investisseurs se montrent de plus en plus réticents face au risque et que les attentes d’une baisse des taux par la Banque centrale européenne (BCE) se renforcent. La principale paire de devises est sur le point de rompre le triangle descendant, l’euro étant soumis à une pression en raison de la baisse surprise des taux de la Banque nationale suisse (BNS). Cette décision de la BNS a renouvelé l’espoir d’une maîtrise de l’inflation et que d’autres banques centrales suivront ce mouvement.

Augmentation de la demande de dollars américains

La demande pour le dollar américain a été stimulée par la révision à la hausse des prévisions de la Réserve fédérale pour l’indice annuel des prix des dépenses de consommation personnelle (PCE) de base. Cela a conduit l’US Dollar Index (DXY) à atteindre un nouveau sommet sur deux semaines, tandis que l’euro a été mis sous pression en raison des anticipations du marché d’une baisse des taux de la BCE lors de la réunion de juin.

Ralentissement de l’inflation dans la zone euro

L’inflation de la zone euro ralentit à un rythme plus rapide que l’économie américaine, ce qui laisse présager que la BCE pourrait réduire les taux de manière plus agressive que la Réserve fédérale. La paire EUR/USD semble prête à rompre la configuration du triangle descendant, l’attente à court terme étant pessimiste.

Le début de la séance asiatique montre une dynamique baissière

Au début de la séance asiatique de vendredi, la paire EUR/USD a reculé à un plus bas de trois jours aux alentours de 1.0840. Elle se négocie en dessous de la moyenne mobile exponentielle (EMA) sur 50 périodes et l’indice de force relative (RSI) sur 14 périodes s’est déplacé dans la fourchette baissière, indiquant une dynamique baissière.

Facteurs contribuant à la baisse

Le renforcement du dollar américain et la hausse des rendements des bons du Trésor américain contribuent à la baisse de la paire majeure. Les traders attendent maintenant les données de l’IFO sur le climat des affaires en Allemagne ainsi que les discours du président de la Fed, Jerome Powell, et de M. Barr, vendredi, pour obtenir de nouvelles directives.

Perspectives futures pour la paire EUR/USD

À l’avenir, l’euro devrait continuer à lutter contre le dollar en raison d’une croissance économique plus faible et d’un rythme de déflation plus rapide dans l’Union européenne. Morgan Stanley prévoit une baisse de la paire EUR/USD, évoquant la divergence entre les taux d’intérêt américains et européens comme facteur clé. La firme souligne également la nécessité pour la BCE de réduire les taux de manière plus agressive et le probable soutien du dollar américain en raison du ralentissement de la croissance dans l’UE et des risques géopolitiques persistants.

Résumé

En résumé, la paire EUR/USD est soumise à une pression baissière alors que les investisseurs se montrent de plus en plus réticents face au risque et que les attentes d’une baisse des taux de la BCE se renforcent. Le ralentissement de la croissance de la zone euro et les risques géopolitiques persistants sont susceptibles de soutenir un dollar américain plus fort. Les traders surveilleront les prochaines publications de données et les discours pour obtenir de nouvelles orientations sur la paire.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.