L'Illinois met en œuvre la loi sur la protection des soins de santé

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
11 juillet 2024 Temp de lecture : 4 min

Le gouverneur de l’Illinois, J.B. Pritzker, a signé un projet de loi visant à endiguer ce qu’il qualifie de « tactiques prédatrices » des compagnies d’assurance qui empêchent les patients de recevoir les soins médicaux nécessaires. La loi sur la protection des soins de santé, l’une des initiatives clés de Pritzker, interdit des pratiques telles que la thérapie par étapes, l’approbation préalable pour les crises de santé mentale et l’assurance contre les déchets. Cette loi est conçue pour responsabiliser les patients et leurs médecins en leur donnant plus d’autonomie sur les décisions médicales.

Interdiction de la thérapie par étapes

La thérapie par étapes, également connue sous le nom de « échec d’abord », est une approche utilisée par les soins gérés qui oblige les patients à essayer des traitements moins coûteux avant d’être autorisés à essayer des options plus onéreuses, même si ces dernières sont recommandées par leur médecin. Cette pratique a souvent retardé ou refusé aux patients des traitements médicalement nécessaires et a été source de conflit entre les médecins et les compagnies d’assurance. La nouvelle loi interdira la thérapie par étapes, garantissant que la couverture soit conformes aux besoins réels du patient en matière de soins.

Une victoire pour la défense de la santé mentale

Le fondateur et PDG du groupe de défense de la santé mentale, Inseparable, a souligné l’importance de la nouvelle loi pour les personnes aux prises avec une maladie mentale. Il a déclaré que ce texte législatif s’attaquera au problème des compagnies d’assurance qui obligent les patients à échouer avec des médicaments inefficaces avant d’obtenir le traitement dont ils ont réellement besoin. Cette loi vise à garantir que la couverture se traduise par des soins efficaces et que les patients reçoivent des médicaments adaptés à leurs problèmes de santé mentale.

Aborder le problème de l’assurance contre les déchets et de l’autorisation préalable

La législation s’attaque également aux conditions préalables à l’autorisation préalable pour les urgences de santé mentale en hospitalisation et interdit la vente de plans d’assurance maladie à court terme et à durée limitée, connus sous le nom d’assurance indésirable. Ces régimes offrent souvent une couverture limitée et ne bénéficient pas de mesures de protection pour les consommateurs. Les lois obligent désormais les régimes d’assurance à respecter les normes établies par la loi fédérale sur les soins abordables, y compris la couverture de la santé comportementale, des conditions préexistantes et de l’hospitalisation.

Amélioration de la clarté et de l’accessibilité

De plus, les lois exigent que les assureurs expliquent explicitement les exigences d’autorisation préalable dans leur publicité et établissent des normes quant au nombre de médecins du réseau et à la disponibilité de leurs rendez-vous. Cela garantit que les patients peuvent facilement accéder aux soins dispensés par des professionnels du réseau.

Relever les défis des soins de santé

La législation a été élaborée après consultation de professionnels de la santé qui rencontrent divers obstacles pour fournir des soins efficaces. Elle vise à surmonter les obstacles auxquels les patients et les médecins sont confrontés en raison des pratiques de gestion de l’utilisation axées sur le profit par les compagnies d’assurance.

Régulation des augmentations de taux injustes

L’année dernière, les législateurs de l’Illinois, en collaboration avec le gouverneur Pritzker, ont mis en place des restrictions sur les augmentations de taux injustes pour les assurés individuels et les employeurs. Les nouvelles lois étendent également ces réglementations aux grands assureurs collectifs, garantissant que les consommateurs ne sont pas soumis à de fortes hausses de taux.

Prendre position pour les droits des patients

Cette législation représente une étape importante dans la protection des droits des patients et la garantie que les compagnies d’assurance accordent la priorité à leurs besoins en matière de soins de santé. En proscrivant les tactiques prédatrices et en responsabilisant les patients et leurs médecins, l’Illinois prend position contre les pratiques qui compromettent la qualité et la rapidité des soins médicaux.

Une victoire importante pour les patients

La promulgation de la loi sur la protection des soins de santé en Illinois est une victoire importante pour les patients et les prestataires de soins de santé. La nouvelle législation aborde des questions clés telles que la thérapie par étapes, l’autorisation préalable pour les crises de santé mentale et l’assurance contre les déchets. En remettant les décisions médicales entre les mains des patients et des médecins, l’Illinois adopte une approche proactive pour protéger le bien-être de ses résidents. Cette législation établit un précédent que d’autres États devraient suivre en donnant la priorité aux soins aux patients plutôt qu’aux tactiques axées sur le profit.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.