Placements garantis face à l’inflation : ce qu’il faut anticiper pour 2024

7 mai 2024

L’Insee rapporte une hausse des prix de 4,3 % sur un an en juillet 2023 dans sa dernière publication. Selon les prévisions de la Banque de France, elle devrait retomber à environ 4 % d’ici fin 2023. Comment préserver ses rendements face à l’inflation et vers quelle épargne se tourner ?

LEP, le meilleur placement garanti de 2023

Encore largement méconnu des Français, le Livret d’Epargne Populaire (LEP) pourrait être la solution anti-inflation. Il s’agit effectivement du seul livret garanti par l’Etat ayant un taux plus élevé que l’inflation en cours : 6 %. En revanche, il est à noter que le taux du LEP risquerait d’être revu à la baisse dès le 1er février prochain si il y a une retombée de l’inflation.

Ce placement sécurisé, sans risque et non imposable est destiné aux foyers les plus modestes sous certaines conditions fiscales et de revenus. Produit d’épargne classique chez les banques traditionnelles, le plafond du LEP passera de 7 700 € à 10 000 € l’automne prochain.

Livret A et LDDS : à garder pour 2024

Les livret A et LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire), ont vu leurs taux gelés à 3% pour 18 mois à compter du 1er août 2023. À l’heure actuelle, ces placements garantis possèdent un rendement réel négatif : -1,3% avec l’inflation de ce mois-ci.

Lueur d’espoir cependant; la Banque de France envisage un retour de l’inflation à 2,4% en 2024. Si la Banque de France voit juste, le rendement de ses deux livrets devrait passer à +0,8 % l’année prochaine. La patience est donc de rigueur.

Pour rappel, le LDDS est un produit d’épargne dont les intérêts perçus sont exonérés d’impôts et de prélèvements sociaux. Parmi les banques en ligne qui le proposent, le LDDS de Monabanq contribue à la réduction de l’empreinte carbone.

Assurance-vie, un rendement timide en 2023

En temps de forte inflation, l’assurance-vie peut se révéler être un placement intéressant à condition d’opter pour les unités de compte qui peuvent rapporter jusqu’à 3,5 % chez certains assureurs. C’est autre chose pour les fonds euros, dont les taux d’intérêt peinent à suivre face à ceux des livrets réglementés.

Affichés en moyenne à 2 % sur une assurance-vie en fonds euros selon l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), c’est une première depuis 2015. Cela reste néanmoins bien en dessous du Livret A ou du LEP. « Il y aura une poursuite de la remontée des taux en 2023 et les premières indications montrent qu’on se rapprochera des 2,5 % à 2,8 % de rendement », déclare Philippe Crevel, directeur du Cercle de L’Épargne. 

Bahia Redjil
Écrit par
Bahia est rédactrice de contenu free-lance et rejoint l'équipe FinMag.fr. Grâce à un esprit d'analyse aiguisé, un master spécialisé en commerce international en poche et une solide expérience en marketing et communication, Bahia sait traduire des concepts financiers parfois complexes en langage accessible pour décrypter au mieux les tendances du marché. Bahia est passionnée de surf, et d’arts manuels tel que le macramé.