Planification de la retraite pour la génération X : une réalité plus proche que vous ne le pensez

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
30 juin 2024 Temp de lecture : 5 min

La planification de la retraite est un aspect essentiel du bien-être financier. Pour la génération X, les personnes nées entre 1965 et 1980, la retraite devient de plus en plus une réalité. Cependant, de nombreux membres de la génération X s’inquiètent de savoir s’ils ont suffisamment épargné pour subvenir à leurs besoins durant leurs années dorées. Selon l’étude annuelle sur la retraite 2024 d’Allianz Life Insurance, le solde médian du compte 401(k) pour les membres de la génération X est de 54 500 $, ce qui est bien en-deçà de leurs objectifs d’épargne-retraite. L’étude Planning and Progress 2024 de Northwestern Mutual révèle qu’en moyenne, les membres de la génération X estiment qu’ils auront besoin d’environ 1,56 million de dollars pour bénéficier d’une retraite confortable.

Le défi : l’insuffisance de l’épargne-retraite de la génération X

Plusieurs facteurs ont conduit à la baisse de l’épargne-retraite des membres de la génération X. Nombre d’entre eux ont commencé à épargner pour la retraite plus tard que les générations plus jeunes, en moyenne à 36 ans, comparativement aux millennials et aux membres de la génération Z qui ont commencé respectivement à 27 et 20 ans. Ce retard dans l’épargne peut être attribué à l’absence de réformes fiscales telles que l’inscription automatique, qui inscrit automatiquement les employés au plan 401(k) de leur employeur. Les taux de participation sont généralement plus élevés lorsque les employés sont inscrits automatiquement, atteignant plus de 90%, contre environ 60% lorsque les individus doivent s’inscrire eux-mêmes.

Inverser la tendance : rattraper son retard en matière d’épargne-retraite

Malgré ces défis, il n’est pas trop tard pour que les membres de la génération X rattrapent leur retard en matière d’épargne-retraite. Une étape clé consiste à se concentrer sur le taux d’épargne-retraite, c’est-à-dire le pourcentage du revenu annuel mis de côté pour la retraite. Fidelity recommande un taux d’épargne de 15 %, mais en fonction des objectifs individuels et de l’âge, les membres de la génération X peuvent avoir besoin d’épargner davantage. Anne Lester, experte en retraite, suggère que les personnes dans la trentaine peuvent avoir besoin d’épargner 15 % de leur revenu, tandis que celles dans la quarantaine sans épargne peuvent avoir besoin d’un taux d’épargne plus proche de 30 %.

Stratégie d’épargne efficace : réduire les dépenses

Réduire les dépenses est une autre stratégie efficace pour augmenter l’épargne-retraite. En ajustant progressivement leur niveau de vie, les membres de la génération X peuvent épargner davantage et se préparer à un revenu plus faible après la retraite. Cette étape nécessite une évaluation minutieuse des dépenses actuelles et l’identification des domaines où des économies sont possibles.

Épargne supplémentaire : cotisations de rattrapage

Les membres de la génération X âgés de 50 ans et plus ont la possibilité de verser des cotisations de rattrapage à des comptes de retraite fiscalement avantageux tels que les 401(k) et les comptes de retraite individuels (IRA). Ces cotisations supplémentaires permettent aux travailleurs de dépasser les plafonds de cotisation annuels. En 2024, les personnes âgées de 50 ans et plus peuvent cotiser 7 500 $ supplémentaires à leur plan 401(k), 403(b), gouvernemental 457(b) ou SARSEP.

Accompagnement financier : l’importance de consulter un professionnel

Faire appel à un conseiller financier ou à un planificateur financier peut être bénéfique pour les membres de la génération X qui planifient leur retraite. Une consultation peut fournir des plans de retraite personnalisés, en tenant compte des objectifs et des défis individuels. Comprendre sa situation financière actuelle, le style de vie souhaité à la retraite et le revenu après la retraite est essentiel pour élaborer une stratégie de retraite efficace.

Retraits anticipés : conséquences et alternatives

Bien qu’il puisse être tentant pour les membres de la génération X d’accéder à leur épargne-retraite plus tôt, il est crucial de prendre en compte les répercussions. Même si les pénalités pour retrait anticipé seront supprimées pour les membres les plus âgés de la génération X qui auront 59 ans et demi au cours du second semestre de 2024, les impôts sur les fonds retirés s’appliqueront toujours. De plus, les retraits prématurés peuvent épuiser prématurément l’épargne et potentiellement pousser les individus dans des tranches d’imposition plus élevées.

Il existe d’autres options pour un accès anticipé à l’épargne-retraite. Ceux qui ont des fonds dans un Roth IRA peuvent retirer des cotisations sans impôt ni pénalité à tout âge, bien que les gains ne puissent pas être retirés sans pénalité tant que le compte n’a pas été détenu pendant au moins cinq ans et que la personne n’a pas 59 ans et demi. La règle de 55 permet aux personnes qui quittent leur employeur à l’âge de 55 ans ou plus (50 ans pour certains travailleurs de la sécurité publique) d’accéder à leurs fonds 401(k) sans pénalité de cet employeur spécifique. Les paiements périodiques substantiellement égaux (RREU) sont également une option, où les personnes s’engagent à recevoir des paiements égaux de leur compte de retraite jusqu’à ce qu’elles atteignent 59 ans et demi ou pendant cinq ans, selon la période la plus longue. Cependant, l’engagement dans les RREU nécessite une réflexion approfondie, car le non-respect des paiements requis entraînera des pénalités de retrait anticipé rétroactives.

Diversification des modes de financement : utiliser d’autres moyens

Pour ceux qui peuvent se le permettre, le financement des dépenses par d’autres moyens, tels que des emplois à temps partiel ou la vente de placements à partir de comptes de courtage imposables, peut être une option viable jusqu’à l’âge de 59 ans et demi. Cependant, il est important de comprendre les implications fiscales potentielles avant de mettre en œuvre cette stratégie.

Mot de la fin : des mesures proactives pour une retraite sécurisée

En définitive, les membres de la génération X doivent prendre des mesures proactives pour rattraper leur retard en matière d’épargne-retraite. En se concentrant sur le taux d’épargne-retraite, en réduisant les dépenses et en envisageant des cotisations de rattrapage, les membres de la génération X peuvent améliorer leur sécurité financière à la retraite. Il est essentiel de solliciter l’avis de professionnels de la finance et de comprendre les implications des retraits anticipés pour prendre des décisions éclairées. Grâce à une planification minutieuse et à une épargne disciplinée, les membres de la génération X peuvent aspirer à une retraite confortable et atteindre leurs objectifs financiers.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.