Déclaration publicitaire

Planification financière de fin d'année

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
19 décembre 2023

Planification financière de fin d’année

Alors que l’année tire à sa fin, c’est le moment idéal pour réfléchir à votre situation financière et planifier l’année à venir. Au lieu de vous concentrer uniquement sur les festivités des fêtes, prenez un moment pour évaluer votre situation financière dans son ensemble. Quelques mesures clés prises avant le 31 décembre peuvent jeter les bases solides d’une année prospère à venir.

Maximiser vos cotisations de retraite

Une mesure judicieuse à prendre avant la fin de l’année est d’optimiser l’utilisation de vos comptes de retraite. Cotiser à ces comptes vous permet non seulement de reporter votre revenu imposable, mais également de faire fructifier votre épargne au fil du temps. Que vous ayez un régime d’épargne 401(k), 403(b), 457(b) ou un autre régime d’épargne, vous pouvez cotiser jusqu’à 22 500 $ pour 2023. Si vous avez plus de 50 ans, vous pouvez verser une cotisation de rattrapage supplémentaire de 7 500 $, ce qui porte votre plafond à 30 000 $ pour l’année. N’oubliez pas que ces plafonds n’ont pas d’incidence sur vos cotisations au compte de retraite individuel (IRA). Si possible, envisagez d’économiser de l’argent à la fois dans un 401(k) et un IRA.

Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas encore cotisé pour 2023, il est encore temps. La date limite pour cotiser à un 401(k) est le 31 décembre 2023, mais les détenteurs individuels de 401(k) ont jusqu’à la date d’échéance de leur déclaration de revenus 2023 (y compris les prolongations) pour approvisionner le compte. Si vous n’êtes pas travailleur indépendant, vous pouvez financer un IRA jusqu’au jour de l’impôt, le 15 avril 2024. La cotisation maximale pour un IRA traditionnel est de 6 500 $ (7 500 $ si vous avez plus de 50 ans).

Utiliser les comptes d’épargne-santé (CES)

Une autre façon d’économiser de l’impôt est de cotiser à un CES. Si vous n’avez pas atteint la cotisation maximale pour 2023, vous avez jusqu’au jour de l’impôt pour augmenter vos cotisations. Les cotisations au CES sont déductibles d’impôt, et les fonds peuvent être retirés à l’abri de l’impôt pour les frais médicaux, même à la retraite.

Stratégies de réduction d’impôt de fin d’année

Au-delà des comptes de retraite et d’épargne-santé, il existe d’autres tactiques de fin d’année pour réduire votre facture fiscale. Par exemple, il peut être avantageux d’examiner votre portefeuille d’actions pour identifier d’éventuels placements perdants et de les vendre à des fins fiscales. Cette stratégie, connue sous le nom de récolte à perte à des fins fiscales, peut vous aider à réduire votre impôt global.

Dons de bienfaisance

Les dons de bienfaisance constituent un autre moyen efficace d’économiser de l’impôt tout en profitant aux autres. En faisant don d’actifs ayant pris de la valeur, comme des actions, au lieu d’espèces, vous pouvez déduire la juste valeur marchande de l’actif et éviter l’impôt sur les gains en capital sur la plus-value. Les fonds orientés par le donateur sont une autre option qui vous permet de faire un don de bienfaisance et de bénéficier d’une déduction d’impôt sur le revenu pour le don.

Planifier à l’avance les impôts

En matière de fiscalité, il est crucial de planifier à l’avance. Opter pour des placements fiscalement avantageux en 2024 peut aider à réduire la facture fiscale de l’année prochaine. Les comptes de retraite, tels que les 401(k) et les IRA, peuvent contribuer à l’efficacité fiscale. D’autres stratégies de planification fiscale comprennent la maximisation des déductions, la prise en compte des conversions Roth et l’utilisation des comptes d’épargne médicale.

Examiner les bénéficiaires et les portefeuilles de placement

Enfin, assurez-vous de mettre à jour vos bénéficiaires et d’évaluer vos portefeuilles de placements. Il est essentiel que vos placements reflètent vos objectifs, votre tolérance au risque et votre horizon de placement. De plus, passez en revue vos cotisations de placement et apportez les ajustements nécessaires avant la fin de l’année.

Il existe plusieurs mesures de fin d’année que vous pouvez prendre pour réduire votre charge fiscale et améliorer votre situation financière globale. En maximisant les cotisations aux comptes d’épargne-retraite et d’épargne-santé, en envisageant des placements fiscalement avantageux et en faisant des dons de bienfaisance, vous pouvez optimiser vos ressources financières. N’oubliez jamais de planifier à l’avance et de consulter un conseiller financier ou un fiscaliste pour vous assurer de prendre les meilleures décisions en fonction de votre situation personnelle.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.