Déclaration publicitaire

Politique monétaire de la Banque du Japon : aucun changement immédiat

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
27 décembre 2023

Politique monétaire de la Banque du Japon : aucun changement immédiat

La Banque du Japon (BoJ) a récemment rendu public le procès-verbal de sa réunion de politique monétaire de décembre, confirmant qu’aucun changement immédiat de la politique monétaire en cours n’a été décidé. En dépit des conjectures grandissantes sur un possible virage de la BoJ vers une politique monétaire plus restrictive, le procès-verbal indique qu’aucun plan de ce genre n’est pour l’instant à l’ordre du jour.

La BoJ reconnaît que les conditions futures pourraient justifier l’arrêt de sa politique de contrôle de la courbe des taux (YCC) et une hausse des taux d’intérêt à court terme. Toutefois, ce stade n’a pas encore été atteint. Bien que le yen japonais ait connu une hausse initiale suite à la publication du procès-verbal, il est peu probable qu’il réalise de nouvelles avancées significatives à court terme.

Déclarations du gouverneur de la BoJ sur l’inflation et la croissance des salaires

Le gouverneur de la BoJ, Kazuo Ueda, a exprimé son point de vue sur la possibilité d’atteindre l’objectif d’inflation de la banque centrale, envisageant une augmentation progressive. Il a mis en avant le rôle crucial que joue la croissance des salaires et son influence sur les prix des services. Un cycle potentiel d’escalade des salaires et des prix pourrait inciter la BoJ à reconsidérer sa politique actuelle, à condition que la probabilité d’atteindre l’objectif de prix s’accroisse suffisamment.

Cependant, M. Ueda a souligné que, compte tenu des incertitudes qui pèsent sur le paysage économique et le marché, la BoJ n’a pas encore établi de calendrier précis pour un éventuel changement de politique. Il a également reconnu le défi perçu posé par l’histoire du Japon, marquée par une inflation faible et une stagnation de la croissance des salaires, ce qui a conduit le public à anticiper une stagnation continue des prix et des salaires.

Réaction du marché et perspectives futures

La réaction du marché aux déclarations d’Ueda a été relativement neutre, les rendements des obligations d’État japonaises ayant diminué alors que la BoJ menait ses opérations régulières d’achat d’obligations. Les acteurs du marché s’attendent à ce que la BoJ augmente les taux d’intérêt à court terme en territoire négatif dans un futur proche, peut-être même dès janvier.

Les commentaires de M. Ueda soulignent l’importance d’une inflation positive pour l’économie japonaise. Un scénario d’inflation positive entraînerait une hausse des taux d’intérêt nominaux, offrant à la banque centrale une marge de manœuvre plus importante pour réduire les taux lorsque cela est nécessaire pour combattre la déflation. Des progrès récents, tels que la lente accélération de l’inflation des services et les changements dans le comportement des entreprises en matière de fixation des prix, suggèrent que les chances d’atteindre l’objectif de prix augmentent progressivement.

Principales conclusions de la réunion de décembre de la BoJ

Dans l’ensemble, le procès-verbal de la réunion de décembre de la BoJ et les commentaires du gouverneur Ueda indiquent que, bien qu’un changement de politique monétaire à long terme puisse être envisagé, il n’est pas imminent. La BoJ continuera de surveiller attentivement l’évolution de l’économie, la croissance des salaires et les comportements de fixation des prix avant de prendre une quelconque décision. Les investisseurs seraient bien inspirés de garder un œil sur ces facteurs et d’adapter leurs stratégies en conséquence.

La stratégie de la BoJ en matière de politique monétaire reste prudente pour le moment. Bien que la possibilité d’un resserrement existe, elle n’est pas immédiatement envisagée. À l’approche de 2024, l’économie japonaise sera observée de près, en particulier en ce qui concerne la croissance des salaires et l’évolution des prix. L’évolution de ces facteurs influencera probablement les futures décisions de politique monétaire de la BoJ.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.