Rebond des actions américaines grâce aux solides résultats des géants de la technologie

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
27 avril 2024 Temp de lecture : 3 min

Rebond des actions américaines grâce aux solides résultats des géants de la technologie

Les actions américaines ont connu un fort rebond vendredi, propulsées par les résultats impressionnants d’Alphabet et de Microsoft, laissant entrevoir une possible reprise du rallye mené par les Big Tech. Le S&P 500 a progressé de 1 %, tandis que le Nasdaq Composite, à forte dominante technologique, a bondi de 2 %. Le Dow Jones Industrial Average a également enregistré une modeste hausse de 0,4 %. La capitalisation boursière d’Alphabet a franchi le seuil des 2 000 milliards de dollars, rejoignant un groupe restreint de sociétés technologiques.

L’influence des Big Tech sur le marché

Les résultats d’Alphabet et de Microsoft ont mis en lumière la demande croissante pour l’intelligence artificielle (IA) et son effet positif sur les revenus du cloud. Cela a renforcé la conviction que le marché dans son ensemble pourrait bénéficier des réussites de ces géants de la technologie. Cependant, l’indicateur d’inflation favori de la Réserve fédérale, l’indice des prix des dépenses de consommation personnelle, a montré que les pressions inflationnistes persistent. La mesure « de base » de l’indice a augmenté de 2,8 % par rapport à l’année précédente, excédant les estimations, mais correspondant à la hausse annuelle précédente. Cette interprétation a conduit Wall Street à revoir à la baisse ses prévisions de baisses de taux de la Fed cette année.

L’optimisme des investisseurs dans un contexte d’expansion économique

Malgré cela, les investisseurs gardent une perspective positive sur le marché, convaincus que l’expansion économique soutenue et la croissance des bénéfices des entreprises propulseront les cours des actions à des niveaux record. La semaine à venir présentera également les chiffres de l’emploi et les rapports sur les bénéfices d’avril d’entreprises comme Apple, Amazon, McDonald’s et Coca-Cola. Les performances des géants de la technologie seront scrutées de près suite aux solides performances d’Alphabet et de Microsoft.

Les défis du marché du logement pour les acheteurs primo-accédants

Sur le marché du logement, les primo-accédants sont confrontés à des obstacles en raison des taux hypothécaires qui se maintiennent autour de 7 %. L’accessibilité financière a particulièrement touché les primo-accédants, tandis que les acheteurs de biens de luxe et de résidences secondaires prennent de l’avance. Des constructeurs de logements tels que D.R. Horton, PulteGroup et M/I Homes ont reflété ces tendances dans leurs résultats trimestriels. L’augmentation des taux hypothécaires et les récents chiffres de l’inflation ont également soulevé des questions sur le calendrier des baisses de taux d’intérêt par la Réserve fédérale.

Les investisseurs intéressés par les investissements des grandes entreprises technologiques dans l’IA

La réaction du marché à l’introduction en bourse de Rubrik et l’accent mis sur le développement de l’IA dans les grandes entreprises technologiques ont suscité l’intérêt de Wall Street. Des entreprises comme Microsoft et Alphabet ont été saluées pour leurs investissements dans le développement de l’IA, tandis que Meta a reçu une réponse mitigée en raison des inquiétudes concernant ses dépenses en IA. Le marché boursier a réagi de manière différente aux performances de ces entreprises, soulignant l’influence de la vision stratégique et de l’apaisement du marché.

Prochaine réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale

Les investisseurs surveillent de près les prochains rapports sur les bénéfices et les données économiques afin de mieux comprendre l’orientation du marché. La prudence de la Réserve fédérale en matière de politique de taux d’intérêt a été guidée par une surveillance méticuleuse des données économiques. Face à une inflation persistante, la Fed devrait adopter une position d’attente en matière de baisse des taux lors de sa prochaine réunion de politique monétaire. Malgré les potentiels obstacles liés à l’inflation, aux événements géopolitiques et aux élections à venir, les investisseurs restent optimistes quant aux perspectives du marché.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.