Renforcement de l'EUR/USD dans un contexte de baisse du dollar américain et de solide rapport sur l'emploi aux États-Unis

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
11 mars 2024

Renforcement de l’EUR/USD dans un contexte de baisse du dollar américain et de solide rapport sur l’emploi aux États-Unis

La paire EUR/USD a débuté la semaine sur une note positive, s’établissant aux alentours de 1.0942 tandis que le dollar américain reculait. En février, l’économie américaine a bénéficié de 275 000 emplois supplémentaires, dépassant les 200 000 prévus et marquant une amélioration par rapport aux 229 000 de janvier. Le taux de chômage a légèrement augmenté, passant de 3,7 % en janvier à 3,9 % en février, alors que la croissance des salaires est restée stable à 4,3 % en glissement annuel.

Économie de la zone euro : T4 2023

La croissance du PIB de la zone euro pour le quatrième trimestre 2023 est restée relativement stable, évitant de peu une récession. La Banque centrale européenne (BCE) a maintenu les coûts d’emprunt à des niveaux record, Christine Lagarde, la présidente de la BCE, soulignant la nécessité de disposer de preuves substantielles avant d’envisager une réduction des taux.

Données économiques attendues

La semaine à venir sera axée sur les données de l’inflation de l’IPC pour février aux États-Unis et en Allemagne, mardi, ainsi que sur les données des ventes au détail aux États-Unis jeudi. Ces événements permettront d’évaluer la situation économique et pourraient influencer la décision de la Réserve fédérale concernant les taux d’intérêt.

Le solide rapport sur l’emploi aux États-Unis et la possibilité d’une baisse des taux de la Fed ont contribué à l’affaiblissement du dollar américain face à l’euro. La paire EUR/USD fluctue actuellement autour de 1.0942, avec une hausse de 0,06% sur la journée.

La perspective de la Réserve fédérale sur les baisses de taux

Le président de la Fed, Jerome Powell, a déclaré que la banque centrale avait besoin d’une plus grande confiance avant d’être prête à réduire les taux, mais a également signalé qu’elle n’était pas loin de le faire. Cela a accentué les attentes d’une baisse des taux, exerçant une pression sur le dollar américain.

De son côté, la BCE a maintenu ses perspectives prudentes et attend des preuves substantielles avant d’envisager une réduction des taux. La croissance du PIB de la zone euro pour le quatrième trimestre 2023 a été stable sur une base mensuelle et a augmenté de 0,1 % en glissement annuel, témoignant de la stabilité économique de la région.

Le point de vue des traders

Les traders examineront attentivement les prochaines données sur l’inflation de l’IPC et les chiffres des ventes au détail aux États-Unis pour évaluer le calendrier potentiel des baisses de taux de la Fed. La paire EUR/USD offre des opportunités de trading basées sur ces événements.

Remarque : Investir sur des marchés financiers ouverts comporte des risques significatifs, y compris la perte potentielle de tout ou partie de l’investissement. Les investisseurs doivent effectuer des recherches approfondies et prendre des décisions éclairées en fonction de leur évaluation individuelle du marché.

La paire EUR/USD s’est renforcée alors que le dollar américain baissait en réaction au solide rapport sur l’emploi américain et à la possibilité d’une baisse des taux de la Fed. L’économie de la zone euro reste stable, la BCE conservant une perspective prudente. Les traders surveilleront de près les données économiques à venir pour déterminer le moment des potentielles baisses de taux.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.