Réorganisation massive en cours à Citi Bank

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
28 mars 2024

Réorganisation massive en cours à Citi Bank

Citi, l’une des plus grandes banques des États-Unis, se trouve au cœur d’une réorganisation majeure qui devrait affecter son personnel en charge des risques et de la conformité. Selon certains rapports, les dirigeants auraient déjà commencé des discussions concernant des suppressions d’emplois potentielles au sein de ces départements. Cette décision stratégique fait partie de l’initiative de la PDG, Jane Fraser, visant à réorganiser la structure de la banque, à réduire les niveaux hiérarchiques et à améliorer la responsabilisation.

Revitaliser le cours de l’action de la banque

Fraser, qui a assumé le rôle de PDG en mars 2021, fait activement pression pour que des changements soient apportés afin de dynamiser le cours de l’action de Citi, qui a sous-performé par rapport à ses concurrents. Le nombre exact de suppressions d’emplois prévues n’a pas été révélé. Cependant, Fraser, dans une note interne, a reconnu que les changements seraient difficiles et entraîneraient inévitablement le départ de certains collègues talentueux. Elle a souligné la nécessité de rationaliser les opérations, d’améliorer l’efficacité et de se concentrer sur les activités rentables.

Expansion mondiale : un objectif clé

L’un des principaux objectifs de Citi dans cette réorganisation est de capitaliser sur sa présence internationale et de devenir un partenaire financier de choix pour les entreprises ayant des besoins en investissement et en commerce internationaux. Malheureusement, cette stratégie n’a pas apporté les résultats escomptés, le cours de l’action de Citi ayant chuté de plus d’un tiers pendant le mandat de Fraser. Pendant ce temps, des concurrents tels que JPMorgan, Bank of America et Wells Fargo ont dominé le marché de détail américain.

Remédier aux faiblesses persistantes

Les experts de l’industrie ont remarqué que l’incapacité de Citi à gérer efficacement les coûts a été un problème récurrent. Le plan de restructuration de Fraser vise à résoudre ce problème en simplifiant l’organisation et en réduisant les obstacles bureaucratiques. La restructuration comprend la réorganisation des divisions en secteurs d’activité et l’octroi à Fraser d’un contrôle plus direct sur les activités clés de la banque. Cependant, les sceptiques soutiennent que de simples changements organisationnels sont insuffisants et que la mise en œuvre sera le principal moteur du succès.

Conformité aux injonctions réglementaires

La réorganisation coïncide également avec l’effort continu de Citi pour se conformer à une ordonnance de consentement des autorités de régulation, qui oblige la banque à corriger les défaillances de ses contrôles internes. Malgré des investissements importants dans des systèmes technologiques pour renforcer les contrôles de risques et la conformité, Citi compte toujours un nombre significatif d’employés dont les fonctions se chevauchent et des systèmes technologiques redondants. La réorganisation vise à corriger ces inefficacités et à améliorer la mise en œuvre de la transformation de Citi.

Impact sur les employés

Les suppressions d’emplois prévues toucheront principalement le personnel de soutien en matière de conformité et de gestion des risques, ainsi que le personnel technologique travaillant sur des fonctions redondantes. Bien que l’ampleur des suppressions d’emplois reste incertaine, Mme Fraser a souligné que les changements permettraient aux producteurs et aux négociateurs de se concentrer davantage sur les clients et les résultats.

Relever les défis et saisir les opportunités

La refonte complète de la structure de Citi entraînera probablement des suppressions d’emplois dans les départements des risques et de la conformité. La restructuration de la PDG, Jane Fraser, vise à minimiser les niveaux hiérarchiques, à accélérer la prise de décision et à favoriser une plus grande responsabilisation. Alors que Citi s’efforce d’améliorer la performance de ses actions et de capitaliser sur sa présence mondiale, les critiques soutiennent que la résolution des inefficacités et l’exécution efficace de la stratégie seront essentielles au succès de la banque. Les suppressions d’emplois devraient toucher principalement le personnel de soutien et de technologie, le nombre exact de pertes d’emplois n’ayant pas encore été divulgué. Fondamentalement, la réorganisation signifie un changement conséquent pour Citi, mettant l’accent à la fois sur les défis et les opportunités auxquels elle est confrontée dans le secteur bancaire extrêmement concurrentiel.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.