Reprise des actions dans un contexte d'incertitude économique

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
11 février 2024

Reprise des actions dans un contexte d’incertitude économique

Les actions ont rebondi vendredi, se redressant après une récente chute provoquée par une hausse des rendements obligataires et une position intransigeante du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell. Le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a connu sa meilleure journée depuis le 26 mai, s’envolant de plus de 2 %. Parallèlement, l’indice S&P 500 a progressé d’environ 1,6 % et le Dow Jones Industrial Average a enregistré un gain de 1,1 %. Malgré de nouvelles données économiques suscitant des inquiétudes concernant l’état de l’économie américaine, les actions ont clôturé la semaine à leur plus haut niveau depuis la mi-septembre.

Anticipation de l’indice des prix à la consommation d’octobre

Les investisseurs surveilleront attentivement l’indice des prix à la consommation (IPC) pour le mois d’octobre de la semaine prochaine, un indicateur essentiel pour les décisions de la Réserve fédérale concernant les taux d’intérêt. Le rapport devrait révéler un ralentissement de l’inflation globale par rapport à l’augmentation annuelle de 3,7 % de septembre, en partie grâce à la baisse des coûts de l’énergie. Toutefois, l’IPC de base, qui exclut les coûts volatils, devrait témoigner de l’inflation persistante. Wells Fargo prévoit que l’IPC de base augmentera d’environ 3 % par an d’ici la même période l’année prochaine.

La prudence des investisseurs persiste malgré la reprise des actions

Malgré le récent rebond des actions, les investisseurs ont maintenu une approche prudente. Citi a signalé que les fonds communs de placement et les ETF d’actions ont enregistré des sorties de 8,4 milliards de dollars pour la semaine se terminant le 1er novembre, marquant une série de sept semaines de retraits. L’incertitude entourant l’inflation et les taux d’intérêt a poussé certains investisseurs à la prudence. Le directeur général de Citi a remarqué que le rallye boursier a été relativement sous-apprécié et que les investisseurs pourraient avoir besoin de signaux plus positifs, tels qu’une pause dans les hausses de taux et des données macroéconomiques encourageantes, pour soutenir pleinement les actions américaines à nouveau.

Position de la Réserve fédérale sur les taux d’intérêt

La position intransigeante du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, sur les taux d’intérêt a causé des remous parmi les investisseurs. M. Powell a déclaré que la Fed n’hésitera pas à resserrer davantage sa politique pour lutter contre l’inflation si nécessaire. L’économie américaine a connu une croissance annualisée solide de 4,9 % au troisième trimestre, portée par la vigueur des dépenses de consommation. Cependant, cette forte demande pourrait continuer à exercer une pression à la hausse sur les prix, ce qui nécessiterait des taux d’intérêt plus élevés pour tempérer l’économie. M. Powell a affirmé que la résorption des déséquilibres entre l’offre et la demande liés à la pandémie contribuait à la baisse de l’inflation, mais que la demande devrait probablement ralentir pour que l’inflation atteigne l’objectif de 2 % de la Fed.

Prochains rapports économiques et politique monétaire

Les investisseurs garderont un œil sur les rapports économiques de la semaine prochaine pour obtenir des indications sur l’orientation de la politique monétaire. Les commentaires fermes de Powell ont renforcé les attentes de nouvelles hausses de taux, mais d’autres responsables de la Fed ont suggéré que la banque centrale pourrait ne pas avoir besoin d’augmenter davantage les taux. Le marché obligataire sera également scruté de près pour éclairer les futures décisions de politique monétaire. En général, l’incertitude entourant l’inflation et les taux d’intérêt continue de façonner le sentiment des investisseurs et la dynamique du marché.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.