Stabilité des prix de l'or malgré la faiblesse des ventes au détail aux États-Unis

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
20 juin 2024 Temp de lecture : 3 min

Les prix de l’or ont connu une légère hausse mercredi, suite à la révélation de données indiquant une faiblesse des ventes au détail aux États-Unis. Ces informations ont alimenté les spéculations selon lesquelles la Réserve fédérale pourrait envisager de réduire les taux d’intérêt plus tard cette année. L’or au comptant a augmenté de 0,1 %, atteignant 2 331,17 $ l’once, tandis que les contrats à terme sur l’or américain ont légèrement reculé à 2 345,60 $.

Comprendre les données médiocres sur les ventes au détail

Les chiffres peu reluisants des ventes au détail pour le mois de mai suggèrent que la dynamique économique du deuxième trimestre était plutôt modérée. Cette situation a encouragé les analystes du marché à prédire que les prix de l’or pourraient connaître un répit, alors que la faiblesse des rendements du Trésor et un rapport peu encourageant sur les ventes au détail aux États-Unis incitent la Réserve fédérale à adopter une position plus accommodante. La réduction des taux d’intérêt diminue le coût d’opportunité de la détention de lingots non productifs, ce qui rend l’or plus attractif comme investissement.

Position de la Réserve fédérale sur les taux d’intérêt

La Réserve fédérale a laissé entendre par le passé qu’elle ne prévoyait qu’une seule baisse de taux jusqu’en 2024. Cependant, les attentes du marché en matière de taux penchent vers une approche plus accommodante en raison de signes de faiblesse économique. Avec des données récentes montrant un ralentissement du marché du travail et des pressions sur les prix, la Réserve fédérale cherche des preuves supplémentaires que l’inflation est en baisse. L’attention se tourne maintenant vers les prochaines données hebdomadaires sur les demandes d’allocations chômage et les indices flash des directeurs d’achat.

Phase de consolidation pour les prix de l’or

Après avoir atteint un pic record de 2 449,89 $ le 20 mai, les prix de l’or sont entrés dans une phase de consolidation. Cependant, la pause dans les achats d’or pour les réserves en mai par la banque centrale chinoise, mettant fin à une tendance d’achat de 18 mois, représente un risque pour la dynamique à la hausse des prix de l’or.

Performance des autres métaux précieux

Sur le marché des métaux précieux, l’argent au comptant a légèrement reculé de 0,1 % à 29,49 $ l’once. De son côté, le platine a augmenté de 0,1 % à 973,86 $ et le palladium a gagné 0,2 % à 888,91 $.

L’avenir des prix de l’or

Malgré l’incertitude économique, les prix de l’or font preuve de résilience. La faiblesse des données sur les ventes au détail aux États-Unis a renforcé les attentes de baisses de taux d’intérêt, rendant l’or plus attractif comme investissement. Cependant, l’arrêt des achats d’or par les banques centrales constitue une menace pour la tendance haussière des prix de l’or. Les investisseurs devraient surveiller de près les prochaines données économiques et les annonces de la Réserve fédérale pour spéculer sur l’évolution future des prix de l’or.

Les prix de l’or ont réagi positivement à la faiblesse des données sur les ventes au détail aux États-Unis, le risque de baisses de taux d’intérêt renforçant l’attrait du métal précieux. Cependant, la cessation des achats d’or par les banques centrales représente un défi pour la tendance haussière des prix de l’or. Les investisseurs continueront de surveiller les indicateurs économiques et les décisions de la Réserve fédérale pour déterminer les perspectives futures des prix de l’or.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.