Un avenir prometteur pour les actions en Intelligence Artificielle

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
23 mars 2024

Un avenir prometteur pour les actions en Intelligence Artificielle

L’année 2023 a connu une montée en flèche des actions en Intelligence Artificielle (IA), stimulée par des développements tels que ChatGPT d’OpenAI et une demande croissante pour les technologies d’IA. Des prévisions abondent pour 2024, suggérant que davantage d’actions technologiques, notamment celles ancrées dans l’IA, pourraient potentiellement faire l’objet d’un fractionnement. Deux entreprises qui pourraient envisager un tel fractionnement sont Broadcom (AVGO) et Nvidia (NVDA).

Potentiels fractionnements d’actions : Broadcom et Nvidia

Broadcom a obtenu le titre d’une des actions les plus importantes sur le marché, grâce à des acquisitions stratégiques et une croissance organique vigoureuse. Avec une capitalisation boursière dépassant les 500 milliards de dollars, la société a vu le cours de son action doubler au cours de l’année. Bien que Broadcom n’ait jamais fractionné ses actions auparavant, le cours élevé de son action sur le S&P 500 en fait un candidat potentiel pour un fractionnement d’actions.

De son côté, Nvidia est apparue comme l’un des grands gagnants du boom de l’IA. Ses unités de traitement graphique (GPU) et ses accélérateurs ont connu une forte demande dans les applications d’IA. Si le cours de son action continue sa trajectoire ascendante, un autre fractionnement d’actions pourrait être à l’horizon.

Les grands acteurs de l’IA

L’essor des actions en IA a attiré l’attention des investisseurs et des analystes. Des entreprises comme Amazon, Alphabet et Meta Platforms sont considérées comme étant bien positionnées pour tirer profit de la monétisation de l’IA générative. Ces entreprises disposent de vastes ressources de données et du capital nécessaire pour investir dans les technologies d’IA, leur conférant une forte présence dans le domaine de l’IA.

Microsoft est également un concurrent de taille dans le secteur de l’IA. Avec des projections montrant que son activité liée à l’IA pourrait atteindre 10 milliards de dollars au cours des deux prochaines années, Microsoft est idéalement positionné pour profiter du boom de l’IA. En outre, des entreprises comme Adobe et HubSpot utilisent l’IA pour monétiser leurs produits et services.

Prévisions pour l’IA en 2024

Pour 2024, plusieurs prévisions se dégagent quant à l’avenir de l’IA. L’une d’entre elles est l’émergence de l’IA hybride, où de grands modèles fondamentaux tels que ChatGPT et Gemini travaillent en tandem avec des modèles d’IA plus petits et plus affinés. Cette approche hybride offre le meilleur des deux mondes en termes de capacités de raisonnement et de gestion des contraintes d’infrastructure.

Une autre prévision est la transition de l’IA, du stade potentiel à une mise en œuvre sûre et réglementée. À mesure que les technologies d’IA atteindront leur maturité, l’accent sera mis sur la sécurité et la gouvernance pour assurer une utilisation responsable de l’IA. Cela inclut des réponses appropriées aux préoccupations liées à la confidentialité des données, à la protection de la propriété intellectuelle et aux conséquences potentielles sur l’emploi.

Redirection de l’allocation du capital-risque vers l’IA

Enfin, un changement dans l’allocation des fonds de capital-risque vers l’IA est attendu. Bien que des investissements considérables aient été réalisés dans la création de nouveaux modèles fondamentaux d’IA, l’accent sera mis sur l’investissement dans les applications interentreprises et verticales liées à ces modèles. Ce changement représente une opportunité de marché importante pour les startups et les investisseurs.

À l’horizon 2024, nous anticipons des fractionnements d’actions potentiels et une croissance continue du secteur de l’IA. Des entreprises comme Broadcom et Nvidia pourraient être de bonnes candidates pour des fractionnements d’actions, tandis que des sociétés comme Amazon, Alphabet, Meta Platforms, Microsoft et d’autres pourraient bénéficier de la monétisation de l’IA. L’avenir de l’IA est prometteur, mais nécessite également une mise en œuvre et une réglementation responsables pour une utilisation sûre et efficace.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.