Volatilité du marché : or, argent et pétrole

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.
11 mars 2024

Volatilité du marché : or, argent et pétrole

L’or : une valeur refuge en temps de tumulte

L’or a vécu une semaine tumultueuse, atteignant un nouveau sommet historique avant de voir ses gains inversés et de se négocier à la baisse. La volatilité de l’or sur 30 jours a augmenté rapidement, avant de terminer légèrement dans le vert. Le métal précieux a clôturé sous la barre des 2010 $, un niveau significatif de support et de résistance. Malgré les avis divergents sur les causes de l’envolée des prix de l’or, celui-ci demeure une valeur refuge, bien que sa trajectoire semble être en déclin.

Argent : une baisse régulière

À l’inverse, l’argent a connu moins de volatilité que l’or, mais a également baissé de manière régulière. Il a suivi une tendance baissière pendant cinq jours consécutifs, passant sous la moyenne mobile simple (SMA) à 200 jours. Les traders devraient garder un œil sur l’indice de force relative (RSI), qui n’est pas encore en territoire de survente. Si l’argent ne parvient pas à récupérer des pertes précédentes, la SMA à 200 jours pourrait fournir une résistance.

Pétrole : des signes potentiels de reprise

Les prix du pétrole ont chuté en raison de désaccords au sein de l’OPEP+ et des inquiétudes concernant la croissance mondiale. Malgré les réductions volontaires de l’offre de l’Arabie Saoudite et de la Russie, une offre excédentaire persiste en raison des augmentations des réductions par d’autres pays membres. Cependant, il y a des signes d’espoir pour une reprise potentielle. Les chiffres hebdomadaires de la demande de l’EIA aux États-Unis pour la semaine 48 ont atteint un niveau record, et le graphique journalier du pétrole a clôturé la semaine avec une configuration de retournement haussier. Le Département américain de l’Énergie prévoit également de reconstituer sa réserve stratégique de pétrole (SPR) à ces bas prix. Bien que la tendance reste à la baisse, ces facteurs offrent un espoir de reprise partielle au cours de la semaine à venir.

Perspectives du marché de l’or

Sur le marché de l’or, les investisseurs particuliers s’attendent à des hausses de prix la semaine prochaine, tandis que les analystes de marché sont devenus baissiers ou neutres. La décision du FOMC sur les taux, l’IPC américain, ainsi que la déclaration et la conférence de presse du FOMC sont des facteurs pouvant influencer le marché de l’or. La récente baisse des prix de l’or peut être attribuée à des données sur l’emploi américain plus fortes que prévu et à la confiance des consommateurs. Si l’or clôture en dessous du plus bas de la semaine dernière, cela indiquerait une faiblesse accrue. Cependant, une progression au-dessus du plus haut de quatre jours pourrait indiquer une force et un mouvement potentiel à la hausse.

Orientation des matières premières : facteurs à considérer

Dans l’ensemble, l’or et l’argent ont connu des baisses cette semaine, tandis que les prix du pétrole montrent des signes d’une reprise potentielle. L’évolution future de ces matières premières dépendra de divers facteurs, notamment des données économiques et des événements géopolitiques. Les investisseurs doivent surveiller de près les tendances et les indicateurs du marché pour prendre des décisions éclairées.

Cet article a été vérifié par plusieurs sources indépendantes. Nous avons utilisé des outils IA pour en faciliter la lecture.