Déclaration publicitaire

NovaLend 2024 : l’outil le plus abouti pour les acteurs du leasing en France

Mise à jour : 4 février 2024

Aujourd’hui FinMag rencontre Paul Decherf, dirigeant de NovaLend. Cette solution se positionne comme la première plateforme SaaS complète dédiée au leasing B to B. Conçue pour répondre aux besoins des banques, courtiers et industriels, NovaLend offre un outil unique paramétré selon les besoins spécifiques de chaque client.

Par Marie-Ange Nodar

NovaLend 2024 : l’outil le plus abouti pour les acteurs du leasing en France

Qu’est ce que NovaLend ?

NovaLend est une solution SaaS en marque blanche dédiée aux acteurs du leasing, notamment les banques, les courtiers et les industriels (des revendeurs de matériel utilisant le leasing comme un outil de développement des ventes). Tous partagent l’objectif de proposer des contrats de leasing dans le domaine du B to B.

Nous mettons à la disposition de nos clients une solution unique que nous adaptons selon leurs besoins grâce à un paramétrage personnalisé.

Pouvez-vous nous parler de votre solution unique ?

Nous avons développé un logiciel en ligne hébergé dans le cloud. Notre solution correspond à un outil complet, avec un premier bloc facilitant la digitalisation de l’ensemble du parcours,englobant l’identification du tiers, la simulation, l’obtention d’un accord de financement, la signature du contrat. Ce premier bloc correspond à la phase commerciale et contractuelle d’un contrat de leasing.

En parallèle, nous avons mis en place un deuxième bloc dédié à la gestion dans le temps des contrats. Tout au long de la vie d’un contrat, divers événements peuvent survenir, tels que le besoin de changer de RIB ou un sinistre sur l’équipement objet du contrat. Ce bloc permet de gérer l’ensemble du cycle de vie du contrat, y compris tous les flux comptables, financiers et de trésorerie associés. Dès la mise en place du contrat, il devient possible de payer un fournisseur et de prélever des locataires pendant une période pouvant aller de 12 à x mois.

Pourquoi avoir créé NovaLend ?

Les entreprises souffrent d’un retard dans la digitalisation de leur activité ; ce qui se traduit, plus particulièrement sur le sujet du financement des TPE PME, par un problème d’accès au financement. Pensez qu’une entreprise peut mettre 3 semaines voire 3 mois pour obtenir un accord de financement. Je ne parle même pas de la signature du contrat ou du paiement au fournisseur, mais simplement du fait d’obtenir une proposition et d’obtenir ensuite l’approbation de la banque.

Par ailleurs, notre objectif était de proposer une expérience utilisateur ressemblant davantage à ce que l’on peut connaître aujourd’hui dans le B to C. Il existe en effet un écart flagrant entre les pratiques B to C et B to B. Intégrer de manière cohérente les outils disponibles permet de remédier à cela.

En digitalisant tout le processus, nos clients peuvent obtenir un accord de financement en seulement 30 secondes, pour des montants pouvant atteindre 300 000€ et signer leur contrat en 3 minutes. Il y a une nette rupture entre les délais habituels et notre plateforme, qui, grâce à des interconnexions avec les banques, permet d’obtenir des approbations immédiates.

Quels sont selon vous les aspects différenciants de votre solution ?

Nous sommes la première plateforme front to back, couvrant l’ensemble du parcours – du front-office au back-office- avec une digitalisation complète.

Sur le marché, on trouve quelques portails front-office et de nombreuses solutions back-office, mais aucune n’offre autant de fonctionnalités que la nôtre. Actuellement, en France, nous sommes l’acteur avec l’outil le plus abouti.

Que prévoyez-vous pour 2024 ?

Nous collaborons actuellement avec une quinzaine de clients, principalement des courtiers. Notre objectif actuel est de développer notre présence dans le secteur industriel.

La France compte une dizaine de banques et une centaine de courtiers spécialisés dans le leasing B to B, et nous avons identifié un vaste marché potentiel de plusieurs milliers d’e sociétés industrielles souhaitant proposer une offre de leasing à leurs clients. Le leasing est déjà présent dans des secteurs comme l’automobile, la bureautique, la manutention et l’IT, et il reste de nombreux secteurs à explorer.

Notre plan pour 2024 consiste à renforcer notre notoriété afin de nous faire connaître auprès de cette diversité d’entreprises, en élargissant notre portée au-delà de nos clients actuels.

 

Si vous voulez avoir plus d’informations sur NovaLend, leur site est accessible https://www.novalend.com/en/ ou vous pouvez les suivre sur https://fr.linkedin.com/company/novalend

Marie-Ange Nodar
Écrit par
Basée dans le Sud-Ouest, elle décrypte pour vous les actualités financières.