spinner
Déclaration publicitaire

SUN ZU Lab 2022: vers une plus grande clarté dans le monde des actifs digitaux

12 octobre 2022

Stéphane Reverre, CEO et co-fondateur de SUN ZU Lab, partage avec FinMag.fr, son espoir en un monde crypto plus régulé.

Par Sarah Kirton

SUN ZU Lab 2022: vers une plus grande clarté dans le monde des actifs digitaux

Quelle est la mission et le souhait de SUN ZU Lab?

Notre mission, c’est d’apporter la transparence dans le marché des actifs digitaux. Cela veut dire permettre ou même forcer chacun des participants de marché (investisseurs ou intermédiaires) à diffuser de l’information pour permettre de fluidifier les mécanismes de l’investissement, faire en sorte que l’investisseur final puisse prendre des décisions d’investissement en étant plus informé.

Nous souhaitons éclairer le système, faire en sorte que les prix échangés, les commissions soient rendus publics, de sorte que le prix qui ressort de l’offre et de la demande, soit un prix qui reflète mieux l’équilibre macro-économique, le marché fonctionne ainsi mieux, l’allocation des ressources se fait mieux, et on a par conséquent un marché plus efficient.

C’est la théorie économique qui est utilisée dans les marchés traditionnels et que nous avons décidé, nous, d’appliquer à la finance des actifs digitaux.

Nous espérons aussi que les mentalités des participants vont changer, et qu’ils vont réaliser à quel point il y a à gagner à adopter une démarche plus transparente car cela va élargir considérablement leur marché.

Quelles difficultés SUN ZU Lab a pu rencontrer depuis sa création ?

Les difficultés qui sont les nôtres sont essentiellement des difficultés de conviction liées à une classe d’actifs perçue comme trop opaque et complexe.

Nous évoluons dans un monde non régulé, avec la contradiction entre le souhait de le réguler qui se heurte aux contraintes que cela amène.

Essayer de convaincre les clients que la crypto ne sortira de sa phase de maturation qu’en étant adoptée par le plus grand nombre, et que cela ne pourra se faire que par une plus grande transparence, n’est pas accepté par tous.

Les clients sont tentés de continuer à innover sans contraintes, sans reporting, sans pressions, et l’idée d’un cadre ne leur est pas agréable.

Quelle est la définition de la transparence dans le monde du crypto?

La transparence de marché, c’est d’abord de la donnée sur des transactions qui ont lieu dans les marchés de capitaux. Il s’agit de publier un certain nombre d’informations sur ce qu’ils font, sur le prix et les volumes des opérations qu’ils font.

Les acteurs que sont les Bourses, que sont les investisseurs, quelle que soit leur nature (particuliers ou institutionnels), les courtiers, ou les fonds d’investissements,

se posent la question tous les jours de savoir comment faire pour vendre, quel est le meilleur prix, et il leur faut quelqu’un pour compiler de la donnée et la publier, sans conflit d’intérêt pour que l’ information soit fiable, et qu’elle leur serve de repère.

A quel marché s’adresse SUN ZU Lab essentiellement?

C’est un marché BtoB, un marché d’institutionnels, c’est-à-dire tous les acteurs du marchés qui effectuent des transactions.

Ceux qui achètent parce qu’ils investissent, ceux qui spéculent, ceux qui prennent des ordres (RTO: routage et transmission d’ordre) comme l’agent immobilier par exemple, les Bourses, qui permettent à la liquidité de s’exprimer et de se concentrer dans les ordres, et puis les liquidity providers, qui sont des entités capables de fournir les liquidités des clients: un client qui voudrait effectuer une transaction pour une taille importante, a besoin de quelqu’un à même de lui fournir un prix.

Comment analyse-t-on la liquidité dans les marchés cryptos et quel impact cela a-t-il sur l’efficacité du marché?

C’est de la donnée. On enregistre tout ce qui se passe, autant qu’on peut.

On dit en moyenne, pour ce type d’actifs et pour cette taille, voici le prix marché que vous devriez payer.

Le prix de l’actif digital, s’il est différent du prix du marché, peut avoir des arbitrages possibles, donc il est a priori uniformisé.

On fait parler les données en compilant des prix, qui sont des prix en temps réel (prix de la best execution), qui permettent à un investisseur de savoir ce qu’il doit acheter, le prix qu’il devrait payer, pour lui permettre de discuter, ou de négocier avec son intermédiaire si celui-ci est différent.

Cela donne à tous les acteurs du marché la capacité d’évaluer la marge, ou la qualité du prix qui lui est donné, ou même de faire des transactions en confiance, avec des acteurs informés.

Comment voyez-vous l’avenir de SUN ZU Lab?

Nous sommes liés à l’avenir de la crypto. Nous sommes un prestataire de service opérant sur la base des données disponibles, et qui sert un ensemble de clients.

Nous ne sommes pas tellement liés au prix du bitcoin, mais plutôt à l’évolution de l’écosystème crypto: va-t-il maturer, va-t-il accepter une certaine régulation, qu’elle soit auto-infligée ou imposée par le régulateur?

Si on veut accéder à l’épargne retraite du français, on ne peut s’extraire d’un système financier qui fonctionne d’une certaine façon.

A l’heure actuelle, la crypto représente seulement 1% de l’épargne totale adressable, il existe une place et une opportunité colossale de croissance et d’adoption pour les actifs digitaux, si et seulement si l’écosystème et les gens qui le composent acceptent une certaine forme de convergence dans les pratiques et dans la régulation.

Et nous , dans ces pratiques et dans cette régulation, notre cœur d’attention c’est la transparence.

Donc si le marché évolue et mûrit en direction de plus de transparence, on a un bel avenir devant nous, sinon.. on aura essayé !

Si vous voulez avoir plus d’informations sur SUN ZU Lab, leur site est accessible au: https://sunzulab.com/ ou vous pouvez les suivre sur https://fr.linkedin.com/company/sun-zu-lab

Sarah Kirton
Écrit par
Sarah a vécu dans plusieurs pays d’Europe et d’Afrique, possède une vision globale des marchés financiers tout en y intégrant une dimension multi-culturelle.