Déclaration publicitaire

Finary 2024 : révolutionner la gestion de son patrimoine avec une plateforme innovante et transparente

Mise à jour : 12 janvier 2024

Mounir Laggoune, CEO et cofondateur de Finary, présente à FinMag sa solution de pointe pour le suivi et la gestion efficace du patrimoine. Fondée en 2021, cette plateforme révolutionnaire est née pour offrir une alternative moderne, technologique et connectée aux investisseurs de tous niveaux. Finary propose une expérience complète, permettant aux investisseurs de connecter tous leurs actifs, de déceler des opportunités d’optimisation, et même d’investir en crypto.

Par Marie-Ange Nodar

Finary 2024 : révolutionner la gestion de son patrimoine avec une plateforme innovante et transparente

Pouvez-vous me présenter Finary ?

Finary est la meilleure solution pour suivre et gérer son patrimoine. Nous nous adressons à une nouvelle génération d’investisseurs multibancarisés qui gère des portefeuilles d’investissements diversifiés.

L’origine de Finary était de répondre à un besoin personnel que mon associé, Julien Blancher, et moi-même avions. En effet, nous avions tous les deux quitté nos postes. Julien a vendu sa première boîte, quant à moi j’ai quitté Trainline après son entrée en bourse. Ces deux opérations respectives nous ont permis d’acquérir tous les deux un joli capital et par la suite, nous avons commencé à beaucoup investir, notamment via des banques privées.

Nous nous sommes rendu compte très vite à quel point le mode de fonctionnement, ainsi que les stratégies d’investissement proposés par les banquiers privés et CGP étaient à des années lumière de nos attentes, sans véritable valeur ajoutée, sans technologie, et déconnectés de notre mode de vie. De plus, je ne voulais pas forcément aller à des rendez-vous physiques car de mon côté je fais tout via les applis ! Quant à Julien, il désirait investir dans de la crypto et du non coté, ce que ces établissements financiers ne proposaient pas.

De cette expérience, nous avons tiré plusieurs enseignements : nous avons constaté que les petits investisseurs n’obtiennent pas de bons deals, que le service n’est pas très bon et onéreux et pour couronner le tout, ces entreprises se contentent d’envoyer des fichiers Excel de suivi de patrimoine.

Notre insatisfaction nous a conduit à créer Finary en 2021, notre outil de suivi patrimonial qui permettait d’en agréger toutes les composantes, banques, épargne, immobilier. Aujourd’hui, la plateforme Finary compte 250 000 utilisateurs pour 75 Md€ d’épargne suivie, et leur permet d’être connectés à 20 000 banques en Europe et Amérique du Nord. Depuis fin 2023, il est également possible d’investir en crypto simplement et à moindre coût.

A qui recommandez-vous l’utilisation de Finary ?

L’utilisateur Finary est un cadre, CSP + âgé de 40 ans et dont le patrimoine moyen tourne autour de 500 000 euros, et contrairement à ce que l’on pourrait penser, ils ne se concentrent pas sur Paris. Si un « profil type » se démarque, notre service s’adresse potentiellement à tous les investisseurs qui souhaitent se constituer un patrimoine : ceux qui débutent et qui souhaitent centraliser leurs comptes, et ceux qui veulent faire fructifier leur patrimoine.

Nous recommandons également Finary pour tous les Français dont la situation financière est intermédiaire : ceux qui sont trop riches pour la banque de détails, et pas assez pour la banque privée, et ceux qui ne souhaitent pas avoir recours aux CGP.

Que peut-on faire depuis votre plateforme ?

La plateforme permet aux utilisateurs de connecter en toute sécurité tous leurs actifs et passifs afin d’avoir une vision centralisée de leur patrimoine. Concrètement, ils peuvent ajouter leurs banques, PEA, assurances vie, emprunts, patrimoine immobilier, wallet crypto ou encore des actifs physiques, comme l’or ou des biens de luxe.

Nous allons ensuite scanner le patrimoine des utilisateurs pour les aider à mieux le gérer. Ils pourront débusquer les frais cachés sur les contrats d’assurances vie (qui ne sont généralement pas communiqués par les banques ou assureurs) et surtout à des suggestions pour les optimiser. L’économie est en moyenne de 100 000€ sur 30 ans !

Grâce à l’IA, nos utilisateurs ont également un bilan de leur patrimoine avec une mesure de leur diversification, les points forts et points faibles de leur patrimoine, la projection de leurs dividendes ou encore une catégorisation automatique de leurs transactions bancaires afin de suivre leur budget efficacement. Nous affichons clairement les entrées et les sorties afin d’identifier les axes d’amélioration pour épargner plus.

Notre enregistrement PSAN nous a permis de lancer en octobre dernier notre premier produit d’investissement crypto en partenariat avec la plateforme d’échange luxembourgeoise Bitstamp. Il est très apprécié par notre communauté : des milliers d’utilisateurs ont déjà investi plusieurs millions d’euros en seulement 3 mois. C’est la solution idéale pour investir en crypto simplement. Nous offrons des frais bas et transparents ainsi qu’un IBAN français.

Dernière chose importante : Finary possède un atout, ses utilisateurs. Ils font partie d’une communauté solide qui partage volontiers toutes les suggestions, retour d’expérience et nouvelles idées. D’ailleurs la majorité des intégrations sur la plateforme ont été souhaitées par nos utilisateurs ou pensées avec eux. Ce sont les premiers que nous sollicitons lorsque nous concevons de nouvelles fonctionnalités. Notre forum est d’ailleurs en passe de devenir le n°1 sur les finances personnelles en termes de trafic.

Combien cela coûte-t-il de recourir à vos services ?

Il est possible de s’inscrire et de connecter trois établissements financiers gratuitement. Si l’utilisateur veut aller plus loin et selon les services dont il a besoin, 2 formules d’abonnement existent : Finary Plus à 10 € par mois et Finary Pro à 29 € par mois.

Finary Plus est le plus populaire car il permet la synchronisation illimitée de comptes sur Finary tout en apportant l’accès à notre fonctionnalité de suivi de budget et aux insights. Les insights sont des recommandations qui permettent d’optimiser son patrimoine. On y retrouve l’analyse sur les frais cachés, le suivi des dividendes, le bilan patrimonial, la planification financière ou encore les investissements les plus populaires de nos utilisateurs pour chaque classe d’actifs.

Finary Pro est destiné aux utilisateurs qui souhaitent synchroniser leur patrimoine professionnel et le distinguer de leur patrimoine personnel. Ils pourront ajouter leurs sociétés sur Finary afin d’allouer chaque actif/passif à la bonne entité. Toutes les fonctionnalités de Finary Plus sont incluses dans cet abonnement.

Pour l’investissement dans les cryptos, nos frais sont bas et transparents. Il n’y a pas de frais cachés ni de spread  sur le prix des cryptos. C’est-à-dire que le prix proposé est le prix du marché. Nous prenons uniquement une commission sur les transactions. Celle-ci va de 0,49% à 1,49% en fonction de votre abonnement Finary et de votre statut VIP. Ce statut VIP dépend du montant déposé pour investir sur Finary.

Quels objectifs vous êtes-vous fixés pour cette année ?

Notre objectif est de continuer à croître rapidement en 2024. Nous avons plusieurs axes de développement : nouveaux produits et services, intégration de fonctionnalités innovantes, nouveaux marchés…

Nous travaillons sur des produits d’investissement afin de couvrir les besoins de nos utilisateurs. Notre crédo est toujours le même: simple, transparent et intégré à la plateforme.

Concernant l’évolution du produit d’investissement dans les cryptos, nous proposons actuellement d’acheter et vendre des cryptos en euros mais nous travaillons aussi sur le yield, via du staking, du lending, les swaps (qui sont très demandés). Nous réfléchissons également à des insights à forte valeur ajoutée : nous serons bientôt en mesure de dire à nos utilisateurs, en nous basant sur leur profil, quel pourcentage de leur patrimoine ils devraient allouer à cet investissement.

Nous allons aussi bientôt pouvoir déployer l’IA sur Finary, qui est pour le moment en expérimentation. Cela nous ouvre beaucoup de perspectives, notamment sur la dimension d’accompagnement. Nous avons construit un conseiller IA et nous l’avons testé sur plusieurs mois. Nous réfléchissons désormais sur la finalisation de son intégration, quelle sera sa forme et comment nous allons accompagner nos clients dans son utilisation.

Concernant notre expansion à l’international, 90 % de nos clients sont Français. Nous nous concentrons donc avant tout sur la France tout en étudiant nos opportunités de développement sur d’autres marchés. Les Etats-Unis représentent un potentiel business énorme pour les acteurs financiers. C’est un marché beaucoup plus mature, il y a moins d’évangélisation à faire.

Si vous voulez avoir plus d’informations sur Finary, leur site est accessible https://finary.com/fr ou vous pouvez les suivre sur https://fr.linkedin.com/company/finaryhq

Marie-Ange Nodar
Écrit par
Basée dans le Sud-Ouest, elle décrypte pour vous les actualités financières.