spinner
Déclaration publicitaire

Skaleet 2022 : Le monde change, et les institutions financières avec.

28 octobre 2022

Hervé Manceron, CEO chez Skaleet, rencontre FinMag.fr et nous parle de l’offre de Skaleet et de sa vision sur un monde bancaire en pleine mutation.

Par Sarah Kirton

Skaleet 2022 : Le monde change, et les institutions financières avec.

Qu’est-ce que Le Core Banking Platform exactement et à qui est-il destiné ?

Le métier de Skaleet est un métier technologique, de développement logiciel, utilisé en SaaS par des institutions financières.

Nos clients sont tous sans exception des entreprises ayant une licence leur permettant de délivrer un service financier.

Nous avons des établissements de paiement, des émetteurs de monnaie électronique, des sociétés financières, des banques, et d’autres entreprises réglementées, ayant une autorisation d’exercer leur métier donnée par la Banque centrale de leur pays.

Nous vendons donc à ces institutions une solution technologique leur permettant d’opérer leur activité (d’où l’appellation “Core Banking System”) qui se résume comme suit :

  • La gestion des opérations, c’est-à-dire la gestion des produits et services impliquant le traitement des opérations qu’elles soient réalisées par un employé de l’institution financière ou par le client de celle-ci.
  • La gestion des tiers et de leurs données relatives.
  • La gestion du réglementaire, tout ce qui est obligatoire et demandé par le régulateur à l’institution financière comme par exemple le – KYC – (“Know your Customer”), la fraude, le blanchiment d’argent. Ce sont des obligations réglementaires d’une importance capitale pour le banquier, car ce dernier engage sa responsabilité juridique en cas de défaillance sur ces sujets.
  • La comptabilité, la banque doit bien sûr s’assurer de la santé financière de son institution et de la bonne comptabilisation des transactions de ses clients.

Les Core Banking Platforms digitaux sont au centre d’écosystèmes. Pour ce faire, ils vont devoir exposer des API (“Application Programming Interface”) interface permettant à deux systèmes de communiquer entre elles qui permettent à des tiers de venir utiliser les ressources du Core Banking ou d’interagir avec lui.

Le Core Digital actuel n’est plus le Core Banking d’autrefois. Auparavant, le monde bancaire était plus fermé. Aujourd’hui, on veut pouvoir interagir avec des tiers. Par exemple, avec un compte Lydia, on peut acheter des actions via un service autrichien qui s’appelle BitPanda. Lydia a une architecture qui lui permet de faire cela. C’est ce que l’on appelle l’orchestration d’écosystème.

Quels avantages offre les nouveaux Core Bankings dans l’écosystème de l’Open Banking, pour les services financiers et les acteurs de la Tech ?

Aujourd’hui, la principale rupture par rapport à la banque traditionnelle, c’est que le système est ouvert et non plus fermé. Les services proposés sont couplés à d’autres et ne sont plus des services fermés hermétiques comme ils l’étaient autrefois.

Ces technologies modernes réduisent considérablement les coûts à savoir le “ Total Cost of Ownership” (TCO)

Avant, cela coûtait très cher de développer des services bancaires avec les technologies anciennes. Aujourd’hui, avec le SaaS, avec le Cloud, les coûts ont considérablement diminué.

On peut adresser des marchés qu’on ne pouvait pas avant.

Qu’attendent aujourd’hui les consommateurs finaux des services financiers ?

Ce qu’ils attendent le plus à mon sens, c’est une expérience utilisateur fluide et simple, et en temps réel. Ils voient le service bancaire comme une commodité, et ils attendent de leur service financier qu’il soit géré comme une commodité.

Quelle est la mission de Skaleet ?

Elle est multiple : la première mission, c’est de permettre à des institutions financières qui ont une activité historique de développer de nouveaux services et accéder à des nouveaux marchés.

La deuxième mission, c’est de proposer aux acteurs de moderniser le système dit legacy.

La troisième mission est d’offrir aux nouveaux acteurs financiers (comme par exemple des néobanques) une technologie résiliente, rapide à déployer et efficiente en matière de coûts pour répondre aux nouveaux besoins des consommateurs.

Comment voyez-vous le futur de cette révolution digitale que nous traversons actuellement ?

On demande aux banques à la fois de nous garantir que rien ne changera jamais, et à la fois de s’adapter à un monde qui change.

Le futur des organismes financiers réside à mon sens dans la défragmentation de la banque universelle au profit de banques dédiées à une fonction : pourquoi demander un emprunt à une banque de flux ? Si je veux emprunter de l’argent pour m’acheter une maison, je vais aller voir une société spécialisée dans le crédit immobilier. Si je veux épargner, je vais m’adresser à une société spécialisée dans l’épargne.

La banque universelle évoluera sûrement pour les utilisateurs.

Un jour tout cela changera, mais quand ?

Si vous voulez avoir plus d’informations sur Skaleet, leur site est accessible au: https://skaleet.com/ ou vous pouvez les suivre sur https://fr.linkedin.com/company/skaleet

Sarah Kirton
Écrit par
Sarah a vécu dans plusieurs pays d’Europe et d’Afrique, possède une vision globale des marchés financiers tout en y intégrant une dimension multi-culturelle.